[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la salle des fêtes [PV - Lust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Dans la salle des fêtes [PV - Lust]   Lun 9 Juil - 21:05

L'île de Kyoria... Je n'y connais rien de cette ville, mais ayant récemment finit mes études, pour être un prof bien payé, en plus d'être prof, je tenais une agence de logement a laquelle je ne m'occupais même pas. Prof pour moi ? Ce n'était qu'un simple plaisir. C'est bien vrai, si j'allais sur cette île, c'était car le Lycée où j'allais était apparemment différent. Un lycée assez sympathique, sur lequel je pourrais peut-être me mener une simple vie calme et paisible, voir un peu mouvementée, si vous voyez ce que je veux dire ? Pardon, j'ai compris, je me calme tout de suite.

Comment j'y allais sur cette île, me demanderez-vous ? Par les simples transports aquatiques. Mais bon, mon agence me rapportant un max, je ne souhaitez pas tout dépenser tout de suite, au contraire, j'économiserai pour un grand voyage ! Lequel, sans doute en Angleterre, en France, ou en Chine, qui sait. Bref, j'étais sur le bateau, attendant la destination, on devait être une trentaine sur cette île, mais il y avait avant tout des adultes, une élève transférée, enfin, une élève, sans doute une transférée, à moins qu'elle revienne des vacances, ce qui paraîtrait quand même un peu bizarre. Mais bon, ça fait sans doute partit des questions que je me pose pour rien, en fin de compte.

Le bateau finit par accoster et je pris mon sac militaire, car c'était le seul truc qui faisait office de valise, sortant tranquillement, ne me souciant de rien, je marchais dans la rue, un air désespéré, j'avais beau avoir atteint cette île, j'avais comme un goût amer dans la bouche. Sortant mon Ipod, je cherchais une musique sympa à me mettre pendant ma marche vers mon appartement que j'avais louer par mon agence sur internet. Car oui, ces immeubles m'appartiennent, alors bon. Je réfléchissais, il me fallait ma moto, et elle arrivait normalement demain au garage. Était-ce raisonnable d'attendre ou devais-je directement aller à cette école avant de passer à mon appartement et me reposer ? Il était ? 14H35... Autant me balader dans ce Lycée. Le lycée Tsubasa !

Bon, j'avais un peu de chemin à faire, mais comme je voyais aux alentours qu'il y avait des marchand d'onigiris, je m'en prit un, je n'avais pas mangé de la journée. Alors bon. Marchant toujours et avalant ma petite boulette de riz en vitesse, histoire de finir vite, sentir ces fins grains récoltés pour être moulés et enfariné, puis mouillé, ainsi que ce thon, ce poisson franchement pêché, jamais je n'avais goûté un tel onigiris de toute ma vie. Bref, m'avançant, je passais par le parc japonais, un vendeur de glace, demandant une glace à l'eau de mer, je continuais à marcher le lycée, léchant ma glace un peu sensuellement. Non, je ne la sucerais pas, bande de vilains obsédés !

Bref, j'arrivais finalement à ce fameux lycée, ma glace n'était pas finie, mais quasiment. J'entrais donc dans ce lycée, demandant au gardien de ma garder le sac, il sourit, me reconnaissant, il me laissa passer, je savais qu'en période vacances il y avait peu de monde, mais là c'était misérablement vide. Il devait bien y avoir un ou deux élèves qui traînait, rien de plus, je mis mes fameux écouteurs violets et écouta ma musique, quand je vis un élève m'interpeller. Ses lèvres bougèrent, quand j’écoutai ses dernières paroles en retirant mes oreillettes.

« – […] pour un élève !

Euh, tu peux répéter, s'il te plait, j'ai pas entendu avec les écouteurs...

Je disais que t'étais grand pour un élève !

J'suis un prof, p'tit con ! »

Sur ces doux mots, je me remis à marcher, l'élève me regarda bizarrement en courant, un peu, quand je me mis à visiter l'endroit. Je visitais tranquillement, quand je vis un panneau au rez-de-chaussé avec marqué "Salle des fêtes". Je m'y rendis, inconscient de toute chose, personne n'y était alors je vis une scène avec quelques instruments, j'en profitais pour prendre une guitare, commencer à jouer un morceau que j'aimais bien puis je chantais en même temps. Laissant mon cœur parler pour ces douces paroles mélodieuses que m'avait enseignée une ancienne amie (qui est maintenant maman).

« – Once, I was tired, i wrote a so called love song, just written with golden letter, and shining over humanity, but I'aint no genius, to write a love... »

The so called love song, by Florent Dorin. J'aimais cette musique énormément, bien que le rock était bien, mais bizarrement, c'était une musique calme mais je l'aimais énormément, presque autant que du métal, allez savoir pourquoi. Cette chanson me rappelait pas mal de souvenirs, mais bon. Je priais pour que personne n'entende ça...


Dernière édition par Dawson L. Whitaker le Dim 29 Juil - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FOOL'S GOLD ►
i'm an addiction

Un fou ? Non,
Lust O. Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 126
■ Age : 23
■ Caractère : Quand les péchés fusionnent
■ Orientation sexuelle : Je baise que les dieux ~ /BIM/
■ Popularité : 159

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2° année

MessageSujet: Re: Dans la salle des fêtes [PV - Lust]   Mar 10 Juil - 14:21