[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la chambre de Toshiro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Dim 21 Aoû - 11:11

Je la rattrapais, regardait son visage, elle était en pleurer. Je la pris dans mes bras puis lui fit un sourire et lui dit alors:



"Avec un physique pareil et un caractère si bon, tu n'auras pas de mal à te trouver un petit ami"



(désolé du petit post)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Dim 21 Aoû - 12:44

Je regardais Toshiro, les yeux embuées par les larmes.

"C'est bon ne t'inquiète pas je suis forte ! Héhéhé ! Je ne vais pas me laisser abattre par "ça" quand même ! Je suis fille de karatéka, après tout ! Bon je dois, y aller. A plus !"

Je secouais la main, pour lui signifier que ça allait. Je partais en direction de ma chambre, encore sous le choc. Je n'ai jamais eu de chance en amour. Si Natsuki pouvait être là et me réconforter......
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Dim 21 Aoû - 12:48

J'attrapais le bras d'Estelle, lui demandant de ne pas s'en aller. Je l'amenais vers ma chambre, puis la regardais en face:



"Arrête de me mentir, ca marche pas avec moi"



D'un seul coup, je ne savais plus quoi faire. Et puis, étais-je mignon ? Je ne le croyais pas, c'était plutôt elle qui était mignonne et belle. S'il n'y avait pas Akuro, je lui aurais immédiatement déclaré ma flamme. Je la regarda une nouvelle fois, ses larmes coulaient toujours. Je pris ma main et les essuya, doucement. Je ne savais plus quoi dire...



"..."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Dim 21 Aoû - 13:10

Toshiro me tira jusqu'à sa chambre. J'essayais de me débattre pour échapper à sa prise. Qu'est-ce qu'il avait en tête ? Il a bien Akuro, non ? Je ne suis pas du genre à briser les couples, même si j'aime une personne ! Peut-être que je mens, mais c'est pour leur bien. Shiro me tenait fermement. Je pleurais encore un peu, mais moins que tout à l'heure. Peut-être parce que j'ai été surprise par ce qu'il venait de faire. Il essuya mes larmes, doucement. J'arrivais à me dégager, le poussant de mes mains :

"Puisque je t'ai dit que ça allait ! Je ne veux pas briser votre couple ! Je mens peut-être, mais c'est normal ! Je ne suis pas comme ces hystériques qui sautent sur tout ce qui bouge ! Je vais te dire une seule chose, TOSHIRO ! On m'a appris à abandonner quand il le fallait, alors ne me donne pas des raisons d'espérer ! J'en ai plus qu'assez ! On reste amis, un point c'est tout !" , dis-je en hurlant.

Je ne savais plus quoi faire, je tremblais de plus en plus, pas d'angoisse, mais de colère. Je frappais sur le mur, espérant qu'il s'écarte.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Dim 21 Aoû - 13:26

Je la regardais en train d'hurler. Pourquoi pleurait-elle, et pourquoi me mentais-elle alors ? Je la laissais partir, ne comprenant plus rien. Je ne pouvais pas, et ne voulais pas sortir avec elle, j'avais déjà Akuro. Mais je n'avais pas simplement aimé de la voir pleurer à cause de moi, qui n'avait rien fait de mal, pourtant. Je savais bien qu'elle n'allait plus me parler, ni même me considérer comme un ami. Je ne devais être désormais qu'une simple connaissance pour elle. Pourquoi ais-je mérité cela, pourquoi est-ce que j'ai perdu une amie ? Je retournais dans ma chambre et m'allongeais sur le lit, ferma les yeux..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mar 6 Sep - 14:49

Fumie & Toshiro ♥

♥ New Beginings ♥


Fumie s'était réveillée ce matin là, plus stressée que jamais. Elle était d'abord allée prendre une bonne douche froide pour bien se réveiller, avait prit le soin de s'habiller convenablement et avait petit-déjeuné avant d'aller à ses cours. Elle avait tout cela en rosissant à la moindre pensée qu'elle avait pour la soirée précédente ou elle avait invité un garçon à sortir. Toshiro...aujourd'hui elle irait voir ce jeune homme à sa chambre car il le lui avait demandé. Elle n'était jamais vraiment allée dans une chambre de garçon, à part celle de ses petits frères, et du coup elle s'attendait au pire. Peut-être aurait-il rangé juste pour elle? Ou était-il quelqu'un de normalement ordonné? Elle en savait si peu sur lui et espérait bien faire plus ample connaissance.

Quand les études prirent fin, elle sorti directement le papier sur lequel elle s'était précipité pour écrire le numéro de la chambre pour ne pas l'oublier. Replaçant son sac sur son épaule, elle prit la direction du dortoir sans regarder ou elle allait, fonçant dans plusieurs personnes sans s'excuser. Elle était totalement ailleurs, rougissante à l'idée de revoir le jeune Raizen. N'entendant pas les gens lui disant de regarder où elle allait, elle finit par arriver dans le couloir des dortoirs masculins. Aussitôt qu'elle y fut, un garçon grand et imposant, adossé au mur, siffla et regarda le papier par dessus son épaule. Elle rougit en entendant sa remarque.

" La nouvelle copine de Toshiro? Et bien, c'est qu'il s'en remet vite. Tssk, en plus elle est encore plus mignonne que la dernière. "

Les deux amis du mec rirent derrière lui alors qu'il la poussait, quand même plutôt délicatement, sur le mur en lui demanda si elle ne préférait pas venir dans sa chambre à lui. Tremblante elle le repoussa et alla directement à la chambre de Toshiro en s'excusant maladroitement. Aussitôt devant la bonne porte, elle vérifia que c'était bien la bonne, puis elle cogna. N'attendant même pas une réponse, elle entra voyant le garçon la rejoindre du coin de l’œil. Elle referma la porte et s'y adossa, tremblante comme une feuille et les yeux fermés.

" D-désolée d'entrer aussi subitement. U-un étrange m'a fait des avances et j'ai eu peur. D-désolée...Toshiro-kun. "

Elle était vraiment effrayée, presque sur le bord des larmes. C'était quoi cette façon de parler à une jeune femme? C'était si impoli...et bourré de sous-entendus. E-elle n'était même pas aux stades de faire des blagues à caractère sexuel avec ses amis, alors vous imaginez le choc qu'elle vivait à l'instant même? Au moins, elle savait que dans cette pièce elle était en lieu sur. Toshiro ne lui ferait quand même pas des avances aussi abjectes, n'est-ce-pas? Elle reprenait délicatement son souffle et ouvrit les yeux, à nouveau impatiente d'en savoir plus sur son 'ami'...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mar 6 Sep - 15:26

Ce matin, je me réveillais tranquillement, je savais que la jeune fille que j'avais rencontré, qui s'appellait Fumie, allait bientôt venir, car je lui avais proposé de passer me voir. Je m'étais bien préparé, et, pour l'occasion, avait revêtu une chemise blanche ouverte, avec un jean. Je m'étais bien lavé, et avait posé sur la table des gâteaux, des boissons, enfin, un peu de tout, en gros. C'est alors que j'entendis un étrange bruit, et vit Fumie rentrer dans ma chambre subitement. Elle m'expliqua alors pourquoi, et sans attendre, je sortais de ma chambre, voir donc cet "étranger", qui était le gars m'énervant tous les jours au lycée, et qui n'arrêtait pas de me coller. Je lui fis alors signe de s'approcher de moi, et lui envoya un joli coup de pied entre ses jambes, pensant qu'il allait arrêter de m'embêter. Je revins ensuite vers Fumie, rougissant en lui faisant la bise, l'invitant à entrer puis lui dit:



"Pas grave..Assied-toi je t'en pris. Si t'as faim ou soif, tu peux te servir."



J'attendais ensuite sa réponse, et remarqua qu'aujourd'hui, elle était vraiment belle, mais j'étais trop timide pour lui dire ca..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mer 7 Sep - 17:11

Fumie fut plutôt surprise de voir Toshiro se diriger aussitôt vers le couloir avec un air plutôt déterminé. Elle le laissa passer en rosissant et, cachée derrière la porte qu'elle garda entrouverte, elle observa la scène de loin. Toshi attaqua et les deux amis du garçon en chaleur se mirent aussitôt à le trainer ailleurs en gueulant des âneries au garçon aux cheveux argentés, comme quoi il était malade et il allait le regretter. La petite Fumi, de son côté, se retourna et observa attentivement la chambre alors que le garçon y entrait à nouveau, l’accueillant avec une bise qui la fit rougir et des mots chaleureux. La pièce était rangée juste assez et des boissons et sucreries étaient disposées sur une petite table. C'était charmant.

Acceptant donc son invitation, elle se servi un verre de jus et s'assied à ses côtés en lui souriant timidement alors que ses joues s'empourpraient graduellement un peu plus. Silencieuse, elle but une gorgée. Le simple fait d'être à nouveau seule avec Shiro la rendait plus que mal à l'aise. Caressant le rebord de son verre en rougissant, et regardant donc sa main pour se faire, elle prit doucement la parole.

" Euh...m-merci d'être allé lui régler son compte. T'étais vraiment pas obligé, mais ça me touche énormément que tu l'aies fait. La prochaine fois ne le fait pas s'il te plait...t-tu pourrais te blesser. "

Fermant les yeux, elle retint des larmes qui se formaient dans ses yeux à cette simple pensée. Le lycéen assit à ses côtés était son seul ami de la gente masculine, le seul pour lequel elle ait jamais eu un intérêt un peu plus poussé que l'idée d'être simple amis. Elle s'inquiétait pour lui, même s'ils se connaissaient à peine depuis la veille. Le simple fait de l'imaginer blessé ou en mauvais état lui faisait monter les larmes aux yeux, mais elle ne pleura pas. Toussotant pour reprendre son sérieux, elle sourit à son copain.

" Euhm...tu voulais que je viennes ici pourquoi donc? "

Ça l'intriguait. Normalement, les premiers moments ne se passaient pas seuls, dans l'intimité d'une chambre...ou du moins c'est ce qu'elle avait apprit à force de lire des romans à l'eau de rose. Elle ne pensait certes pas que le jeune homme ait une seule seconde eu de mauvaises intentions, mais elle se demandait quand même pourquoi il l'avait invité ici...


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mer 7 Sep - 17:46

Nous étions alors tous les deux, et je l'invitais à se servir, il y avait un peu de tout. Je la regardais une nouvelle fois, elle rougissait encore, mais c'est normal, c'était pareil aussi pour moi...Mais, elle était si douce, si innocente, si belle...C'était étrange, j'avais l'impression de ressentir des sentiments pour elle, mais comme à mon habitude, j'étais trop timide, et n'osait pas lui dire. En plus, elle venait d'entrer dans ma chambre. J'étais donc devant elle, mes joues encore un peu rouge. Je prenais doucement un cookie pour en prendre un morceau, avant de me servir du thé. Je me lança finalement et lui dit, d'une voix simple:

"De rien, y'a des imbéciles dans ce lycée...Et ne t'inquiètes pas pour ca."

Elle me demanda ensuite pourquoi l'avais-je invité, je ne savais pas trop quoi lui répondre. J'afficha alors un timide sourire, avant de lui dire ensuite:

"Pour te connaître un peu plus, tout simplement.."

C'était tout ce que je lui avais dit, je suis vraiment bête. J'aurais aimé lui dire que je voulais la connaître un peu plus, mais aussi que ca me faisait étrangement du bien d'être avec elle..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Jeu 8 Sep - 17:08

À sa remarque sur son intervention, il lui dit de ne pas s'inquiéter. Fumie rosit, sachant maintenant qu'il avait cerné son inquiétude par rapport à la situation. Inquiétude disait sentiments, sentiments disait qu'un désir de se rapprocher serait bien vite présent et évident. Il comprendrait que la lycéenne lui portait attention et ne voulait pas qu'il se blesse parce qu'elle l'appréciait, parce qu'elle tenait à lui un tant soit peu. Juste à l'idée d'imaginer le jeune Raizen lui demander ce qu'elle éprouvait pour lui, elle rougit jusqu'au oreilles. Évitant le regard de Toshiro, elle bu une gorgée en tentant de se ressaisir, silencieuse. Sa seule réponse fut un hochement de tête affirmatif pour lui montrer qu'elle ne s'en ferait pas pour ça s'il y avait une prochaine fois.

Elle se retourna plutôt brusquement vers lui quand il répondit à la question qu'elle même lui avait posé. Son timide sourire lui fit chaud au cœur, mais pas autant que la réponse elle-même. S'empourprant à nouveau, elle lui sourit alors que son cœur de son côté s'emballait, sautant quelques battements. Elle eu un autre blocage pendant un moment, mais même si elle était muette elle lui souriait toujours. Après un instant qui lui paru comme une éternité assaisonnée d'un silence dérangeant, elle fini pas timidement lui lancer un commentaire positif sur ce qu'il venait de lui dire.

" J-je suppose que c'est une très bonne raison. Merci. Ça m-me touche que tu veuilles en savoir plus sur moi. "

Soudainement, elle réalisa que depuis le mal aise que sa remarque d'hier avait causé, elle ne s'était pas gênée pour le tutoyer. Il ne semblait pas mal le prendre, mais elle ne lui avait pas demander sa permission et ça lui semblait terriblement impoli. Même s'il la tutoyais depuis le début elle fini par mettre les choses aux claires sur ce point.

" Eum...Raizen-san. P-puis-je t'appeller Toshiro? Nous sommes de jeunes adultes après tout, je ne vois pas pourquoi on devrait se vouvoyer. T-tu peux m'appeller Fumie, m-même Fu-chan ou Fumi-chan si tu préfères. "

Voilà, elle le lui avait demandé. Maintenant elle se sentait un peu mieux. Serra ses deux mains sur son verre, elle fixait ses mains et ajouta quelques mots avant de redevenir silencieuse.

" Euhm... tu n'as qu'à me demander ce que tu veux. Je vais répondre. Je p-parle de questions pour me connaître, hein? "

Encore une fois, la nippone savait pertinemment que Toshiro n'avait aucune mauvaise intention, mais il n'en restait pas moins qu'elle n'était pas habituée à être en présence de garçon alors elle faisait le plus attention possible pour ne pas se mettre dans une situation embarrassante. C'était de simples précautions, qui certes pourraient paraître presque insultantes aux yeux de certains, mais elle ne les prenait que parce qu'elle ne se sentait pas très bien lors de nouvelles rencontres. Son cœur continuait de battre en sautant des battements à chaque instant ou elle croisait le regard du garçon, ses mains ou simplement son sourire de ses propres yeux. Fumi-chan était totalement...instable. Impatiente mais tout aussi nerveuse. Elle voulait aussi connaitre les secrets de 'Shiro...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 9 Sep - 6:21

Ca faisait du bien, ce goûter-là. Bref, je la regardais. Eprouvais-je des sentiments pour elle ? Aprés la rupture avec Akuro, à cause de ce journal débile, pouvais-je me remettre en couple ? Je ne le savais pas, je ne connaissais pas la réponse à cette question, mais cependant, j'étais...Persuadé d'éprouver des sentiments pour Fumie, mais je ne savais si c'était pareil pour elle. Je reprenais un cookie, qui était vraiment bon, avant de regarder Fumie et répondre à sa question:

"Bien sûr, et tu peux m'appeller Toshi', ou 'Shiro"

Ouaip, ces surnoms, je n'avais pas eu trop de mal à les inventer, mais ils n'étaient pas non "extraordinaires". Je regardais la jeune fille se dressant devant moi, qui était en train de se servir. J'espérais qu'elle puisse aimer cela. Elle me proposa alors des questions afin que je la connaisse un peu plus. Je pris une grande inspiration, puis déclara:




"Eh bien, puis-je connaitre ton enfance, et tes goûts ? Pour moi, j'ai été élevé dans un petit village au Japon, et mes parents sont morts. Concernant mes goûts, j'adore le sport et la lecture"



Je fis un timide sourire, puis attendit sa réponse..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 9 Sep - 15:58

Aussitôt la demande de clarification faite, Fumie fut heureuse. La réponse que Toshiro lui offrit la rassura. Il lui proposait même des surnoms. Rosissante, elle s'admit enfin qu'ils étaient à ce stade probablement déjà assez proches pour dire l'un de l'autre qu'ils étaient amis. Elle lui sourit et ajouta quelques mots, concluant cette partie de la conversation.

" D'accord. 'Sh-Shiro-kun "

À son tour, Fumi se leva et alla se servir un cookie, puis elle se rassied à côté de Toshiro et commença à le manger dans la discrétion et la timidité, attendant une réponse à sa seconde question avec impatience. Elle avait TRÈS hâte d'en savoir plus sur le jeune homme, mais aussi de lui en dévoiler un peu plus. Après tout, si elle ne le faisait pas elle ne saurait jamais s'ils avaient des intérêts communs. Elle n'avait jamais eu l'intention de vraiment se rapprocher d'un garçon, donc elle n'en était pas certaine, mais elle se disait que d'avoir des points communs devrait normalement être un avantage. C'était le cas quand c'était avec des amis en tout cas.

Il lui demanda donc de lui parler de son enfance et ses hobbies, mentionnant plutôt vaguement les siens. Alors il aimait la lecture! Elle aussi ! Tant mieux. Elle n'était pas une grande fan de sports en contre-partie, ayant depuis toute petite été très nulle dans ces derniers. Une partie l'attrista un peu toutefois. Ses parents étaient donc décédés? Elle était curieuse d'en savoir plus mais elle jugea que s'il n'en avait pas plus précisé c'était que, tout comme son ex-petite-amie, il ne souhaitait pas en parler. C'est donc tout de même souriante qu'elle termina son cookie et son jus avant d'enfin lui répondre convenablement.

"J'ai grandi dans un petit village aussi. La maison était plutôt petite et on était plutôt pauvres, mais j'ai quand même eu une belle enfance et je ne la regrette pas. J'adore ma famille, d'ailleurs je verse tout mon salaire à mes parents pour les aider avec mes cadets. Je me sens un peu mal de t'en parler... "

Elle stoppa un instant et posa son verre sur un bureau qui lui était accessible d'où elle était. Après ce cours silence, elle poursuivit aussitôt en parlant de ses passes-temps, trop mal à l'aise pour aborder le sujet de la famille.

" Sinon, je suis une grande fan de lecture. Je lis un peu de tout et j'écris un peu. Je suis plutôt nulle en sports. J'aime bien la nature aussi...et les animaux. Sinon...mes goûts... "

Elle cherchait de quoi ajouter mais elle ne trouvait pas autre chose à ajouter pour l'instant.


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 9 Sep - 18:12

Elle allait reprendre un cookie, j'étais content, car ils devaient lui plaire. D'ailleurs, moi aussi ! J'adore les cookies, sérieusement. Bref, elle me parla alors un petit peu d'elle, c'était l'occasion pour nous de mieux nous connaître. Je finissais par la regarder dans les yeux, rougistisant un peu. Je me demandais aussi si elle était célibataire, mais préférait ne pas lui demander, trop timide pour cela. J'approchais timidement ma main de la sienne, pour la toucher. Elle était si douce. Cette fois-ci, j'en étais sûr, j'éprouvais des sentiments pour elle. Je finis alors par dire=

"Je..Je suis vraiment content de te connaître"

J'attendis alors sa réponse. La fenêtre était ouverte, l'air passait, c'était agréable, c'était frais..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Jeu 22 Sep - 15:59

Fumie songeait fortement à ce qu'elle pourrait bien dire quand soudain, elle ressentit quelque chose de...familier. Une chaleur, douce et accueillante, couvrant sa main. Un peu bêtement, elle regarda la main touchée et rougit aussitôt. L'étudiante savait très bien à qui appartenait cette main, après tout il n'y avait personne à part elle et Toshiro dans cette chambre. Son cœur s'affola, battant à un rythme fou alors qu'elle remontait timidement le regard vers un 'Shiro tout aussi timide qui la regardait en lui faisant encore comprendre qu'il était heureux d'avoir fait sa connaissance. Fumi-chan rougit et se figea sur place un instant, terriblement contente, mais tout aussi gênée, d'entendre ces mots.

" J-je..."

Elle était incapable d'en dire plus. Forcée à rester muette, l'ado faisait de son mieux pour au moins lui sourire en prenant le temps de s'habituer au contact. Elle tremblait un peu, de la nervosité très certainement, et le regardait droit dans les yeux en s'empourprant toujours autant. La jeune fille serra sa main libre pour se redonner un peu de courage puis parvint enfin à prendre à nouveau la parole sur un ton visiblement très gêné, mais tout aussi sincère.

" Moi aussi...je...je suis très contente d'avoir fait ta rencontre, Toshiro-kun. "

La nippone se forçait à ne pas détourner le regard malgré sa gêne. Elle voulait qu'il sache qu'elle le pensait vraiment.


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Jeu 22 Sep - 16:07

Elle était si belle, et je l'aimais tellement, en fait...Elle me dit qu'elle aussi était trés contente d'avoir fait ma rencontre. Je me leva pour débarasser un peu la nourriture et les boissons, car je pensais qu'elle avait aussi fini, étant donné qu'on ne se servaient plus. Je me lava aussitôt les mains, avant de repartir et m'asseoir sur le lit, Fumie devant moi. Je me rappellais soudainement du cadeau que je voulais lui offrir, pour sa venue. En effet, étant donné qu'au début, il y avait eu un petit problème, j'avais complètement oublié cela. Je pris alors une boite, un parfum était à l'intérieur. J'étais tout rouge, et décida de lui offrir. Lui tendant la boite et me rapprochant d'elle, je lui dis:

"Pour toi, Fumie-chan.."


Je ne savais plus quoi dire aprés cela, et j'attendais alors sa réponse. Je pris une grande inspiration avant de me lancer, mais ne dit rien, finalement, j'attendais juste sa réponse..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Jeu 22 Sep - 18:12

Demeurant silencieuse, la jeune Tashiko le regarda ramasser la collation qu'il avait préparé. Elle le regardait faire en ce demandant si ce moment qu'elle passait dans la chambre du jeune homme pouvait être considéré comme un premier rendez-vous. En y songeant, elle baissa le regard pour regarder ses mains qu'elle serra ensembles en croisant ses doigts, toujours aussi rouge que plus tôt. Qu'est ce que les gens penseraient si elle disait que son premier rendez-vous s'était déroulé dans la chambre du garçon? Très certainement des choses déplacées. Elle toussota un peu pour tenter de reprendre ses esprits et posa de nouveau ses mains sur le lit en regardant Toshiro ranger le goûter.

Ce qu'il fit en suite la figea de nouveau. Un cadeau? Il lui avait acheté un cadeau? Quand? La nuit dernière quand ils s'étaient quittés toutes les boutiques étaient fermées. Aurait-il raté des cours pour aller lui acheter le contenu de la petite boite qu'il lui tendait? Elle était déboussolée, mais tellement heureuse qu'elle aurait pu en crier de joie si ça ne serait pas contre ses habitudes et ses principes. De nouveau tremblante, elle saisit timidement la boite en souriant à 'Shiro.

Muette, elle posa le contenant sur ses genoux et l'ouvrit tranquillement. Elle avait peur de le briser ou de l'user si c'était fragile. Elle comprit qu'elle avait eu raison d'en faire autant en voyant le petit flacon teinté vert pomme posé dans un peu de papier décoratif. Elle sourit et comprit donc que c'était un parfum qui sentait la pomme. C'était simple mais elle appréciait énormément cette odeur...ça lui rappelait légèrement son chez soi. Elle sera sa main sur le récipient et se força à parler tout de suite en rougissant.

" A-a...arigato, Toshiro-kun! "

Terminant ses paroles de façon précipité, elle saisit brusquement le bras de Toshiro le rapprocha un peu d'elle pour aller poser un très furtif baiser sur sa joue puis elle s'éloigna un peu de lui et recommença à fixer ce qu'on lui avait offert avec un grand sourire et des joues si rouges qu'on aurait pu croire qu'elle faisait une crise de fièvre. C'était la première fois qu'elle acceptait un cadeau venant d'un garçon. Quand c'était arrivé alors qu'elle était jeune, elle avait toujours refusé l'offrande car elle ne ressentait rien pour l'homme qui la lui faisait. Aujourd'hui c'était différent. Ses joues qui s'empourpraient sans cesse et son cœur qui battait plus rapidement que jamais en témoignaient...Toshiro était spécial...


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Jeu 22 Sep - 19:04

Ca y est, j'avais eu le courage de lui offrir ce cadeau, et j'espérais qu'elle puisse aimer cela. C'est alors que je la vis prendre d'un seul coup mon bras pour me le ramener, et m'embrasser sur la joue. Quelle sensation...Ce n'était qu'un baiser sur la joue, mais c'était étrangement...Agréable. Elle était si belle. Suite à cela, je commencais alors à rougir. Je la regardais, elle était aussi vraiment rouge. Je lui dit alors:

"De rien, c'est un plaisir.."

Suite à cela, je me rapprochais d'elle. J'hésitais à l'embrasser, je ne savais pas quoi faire, et ne voulait pas la brusquer. Je décida alors de me rasseoir à mon tour. Fumie était une jeune fille spécial, mais si douce, si gentille, si belle..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 23 Sep - 2:15

À bien y penser, Fumie ne s'était pas habillée de façon spéciale cette journée là. Elle le regrettait un peu, se disant que pour une telle occasion elle aurait pu se faire belle et se coiffer différemment, même. Non, au contraire elle était tout à fait ordinaire et, si elle l'avait remarqué, elle se demanderait très certainement pourquoi Toshiro l'observait avec des yeux aussi pleins d'admiration. Sa jupe blanche descendait presque jusqu'à ses genoux et pour haut elle ne portait qu'un simple t-shirt bleu. Ses chaussures étaient les mêmes que la veille et elle portait de courtes chaussettes blanches. Vraiment rien de particulier. Puis, comme toujours, elle ne se maquillait pas. Elle était naturellement jolie et elle ne s'en apercevait même pas.

Elle ne répondit pas quand il lui dit que ça lui faisait plaisir. Elle ne fit que demeurer souriante et envoya un peu du parfum sur son poignet pour en sentir l'odeur. C'était sucré comme odeur. Ça la détendait et ça lui donnait envie de s'amuser par la même occasion. Se levant un instant, elle se mit un peu de parfum avec prudence, car il lui était déjà arrivé d'en recevoir dans la bouche en jouant avec une de ses petites sœurs et elle ne désirait pas vraiment revivre l'expérience ou de la faire vivre à Toshi, puis elle se rassied à côté du jeune Raizen. Elle le sentit se rapprocher d'elle et ne fit aucun commentaire ou geste pour l'en empêcher malgré ses joues qui, vous l'aurez deviné, redevenaient aussitôt aussi rouges que de belles tomates fraîches. Tenant à rompre le silence, elle prit la parole, disant la première chose qui lui passa par la tête pour se donner un délai pour trouver autre chose.

" Il sent très bon. Encore une fois, merci. Je l'adore. "

L'étudiante posa timidement son regard sur l'adolescent en lui souriant. À son tour, elle rapprocha timidement sa main de celle de Toshiro puis la saisit très délicatement en rougissant toujours plus. Sa voit se remit à trembler à cause de sa gêne alors qu'elle se permit un nouveau commentaire auquel elle pensait depuis ses interrogations de tout à l'heure, mais qu'elle avait du oublier car les choses avaient prit une différente tournure. Évitant maintenant de croiser le perçant regard bleu du garçon aux cheveux d'argent, elle reprit la discutions.

" Tu-tu sais...p-pour la proposition de rendez-vous hier. Je me disais...que dès que tu en as l'envie et le temps tu n'as qu'à me le dire. I-il y a les cours la semaine, mais on peut toujours trouver un pe-peu de temps. J'ai...vraiment...vraiment...très hâte de passer du temps avec toi à nouveau. C-comme aujourd'hui. "

Elle resserra inconsciemment sa main sur celle du japonais en se mordillant la lèvre. La paysanne était encore plus paniquée que ce matin à son réveil ou que tout à l'heure quand ce pervers l'avait abordé. C'était un stress étrangement invitant, qui faisait encore battre son cœur et rougir ses joues déjà au plus rouge qu'elles pouvaient ne l'être. Un stress qu'elle voulait étonnamment revivre encore et encore. Un stress qui portait un nom, mais elle ne pouvait le prononcer alors que depuis déjà longtemps elle le cherchait sans cesse. Cet étrange sentiment qu'elle ne voulait pas ressentir aussi vite, mais qui l’appelait malgré tout. Pour la première fois de sa vie elle vivait l'amour. Un coup de foudre. Voilà ce qui se cachait sous ses joues empourprées et son corps tremblotant...


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 23 Sep - 6:22

J'étais bien content de lui avoir offert cela, car ca nous permettrais sûrement de nous approcher plus, que notre relation soit meilleur. Elle se rapprocha ensuite timidement de moi, je ne fis rien pour l'en empêcher, car en plus, en quoi ca pourrait me gêner ? Et je m'étais décidé à lui déclarer ce que je pensais, tout simplement. Je ne voulais pas que l'on reste assis comme ca, gênés, ne sachants pas quoi faire. Je lui dit alors:

"Bien sûr, on pourrait se voir quand tu veux..."

Suite à cela, je me rapprocha d'elle, et lui murmura alors:

"Fumie-chan, m-m'aimes-tu ? Moi, oui.."

J'étais désormais rouge tel une tomate, je ne savais plus quoi dire, et je restais figé là, mon visage prés du sien, sa main toujours serrant la mienne
..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 23 Sep - 19:37

Fumie resta silencieuse un moment, souriant à Toshiro après qu'il lui ait dit qu'ils pourraient avoir un rendez-vous quand elle le voudrait. Si ça n'aurait pas été précipité elle lui aurait proposé d'en avoir un tout de suite, mais elle avait encore beaucoup à encaisser et l'heure du diner arrivait à grands pas. De plus, elle ne le savait pas, mais une autre révélation s'ajouterait bientôt et la troublerait plus que jamais. Elle serrait sa main droite sur la main de Toshiro et la gauche sur le flacon de parfum et évitait toujours le regard de Toshiro.

Une question plutôt directe fut posée. Elle entra par une oreille et sorti par l'autre. Sur le coup, elle ne réalisa pas qu'il lui avait vraiment demandé ÇA. Son regard se tourna vers lui alors qu'elle se répétait ses mots dans sa tête, ne voulant pas lui demander de répéter à voix haute. Ça devait déjà être très embarrassant pour lui de toute façon, à en juger par ses joues aussi rouges que les siennes. Ils étaient terriblement près, elle pouvait sentir le souffle du jeune homme caresser timidement son visage.

Enfin, la japonaise entendit clairement ce qu'il avait dit. Elle s'empourpra comme jamais elle ne l'avait fait et figea à nouveau sur place, tremblante de gêne et de nervosité. Elle devait lui répondre, s'il ne le faisait pas il serait peut-être insulté. Sa main gauche se deserra, son emprise sur le flacon se défaisant et ce dernier tombant sur le sol et roulant sur celui-ci. Il ne s'était pas cassé, heureusement...mais pour l'instant c'était bien le dernier de ses soucis. Elle ravala silencieusement sa salive et prit une grande respiration pour tenter de calmer le rythme des battements de son cœur. Piètre essai, mais au moins ça lui donna la force de répondre.

" J-je ne pourrais pas dire...m-mais je ressent très certainement quelque chose pour toi. "

Son cœur se serra fortement, comme si elle venait de dire quelque chose de mal. Elle avait vraiment très peur qu'il le prenne mal, mais elle n'avait jamais vécu l'amour et ne pouvait donc pas dire si c'était vraiment cela qu'elle ressentait pour l'argenté. Elle avait aussi peur d'avoir mal comprit et de se créer des scénarios pour finalement en ressortir en peine. C'était si effrayant dans tout les angles, mais tout aussi tentant. Elle ferma les yeux en prenant le temps de s'habituer à la proximité entre eux, se rapprochant aussi un peu à son tour.

Ils étaient si près qu'elle était certaine qu'il entendait son cœur s'emballer sous sa poitrine.


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Ven 23 Sep - 20:00

Ca y est, j'étais complétement figé. Elle m'avait dit qu'elle ne savait pas vraiment, mais qu'elle ressentait quelque chose pour moi. A ce moment-là, je me demandais quoi faire. Nous étions si proches. Le parfum était carrément tombé par terre. C'est alors que je m'approchais d'elle, mon visage si prés du sien, mes lèvres prés des siennes, et je lui chuchota alors:

"Moi aussi.."

Suite à cela, je colla mes lèvres aux siennes pour l'embrasser. Je n'y croyais pas, je l'avais réellement fait, je l'avais vraiment embrassé. Je la regarda ensuite, j'avais si peur de sa réaction, et j'étais rouge, tel une tomate...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mar 27 Sep - 2:06

Il s'était arrêté, littéralement. Son cœur avait cessé de battre un court instant quand leurs lèvres s'étaient croisée. Pleins de choses lui passèrent par la tête; des suites -parfois un peu loufoques- à cet évènement, d'autres baisers plus rapprochés les un que les autres -voir langoureux-, des disputes et mêmes quelques images rapides d'une première fois. Ces pensées non-pures l'interpelèrent encore plus que le baiser lui même dont elle se réjouit de tout son être. C'était le premier. Fumie ne l'oublierait pas. L'odeur du parfum qu'il lui avait offert ainsi que le léger goût de cookies encore imprégné sur les lèvres du garçons.

Le baiser se rompu. Elle ouvrit délicatement les yeux à son tour et recula un peu pour le regarder, aussi rouge qu'une pivoine. Elle ne savait pas si elle devait dire ou faire quelque chose. C'était la première fois qu'on l'embrassait alors elle était terriblement confuse, même si elle attendait cela depuis la veille, quand il était si près et qu'elle l'avait repoussé car elle n'était pas si prête que cela et ne voulais pas associer son premier baiser à la senteur des sushis qu'elle lui avait fait sur son quart de travail. Elle serra sa main sur celle du jeune homme et le regarda dans les yeux. La jeune fille avait terriblement envie de s'exprimer, dire que ça lui avait plu, mais elle n'arriva qu'à dire qu'un seul mot.

" To...shiro. "

La jolie Tashiko continua de l'observer, tentant de comprendre ce qu'elle devait faire...jusqu'à ce que son corps se mette à bouger de lui même. Sa main libre se leva, tremblante, et alla timidement se poser sur la joue de 'Shiro qu'elle caressa timidement avant le la laisser glisser vers son cou et se rapprocher à nouveau en refermant les yeux. Cette fois-ci, elle lui confirmait que ça lui avait plus. Malgré sa nervosité et sa gêne, elle embrassa l'adolescent à son tour. C'était délicat, très doux et timide. C'était un baiser qui, dans un sens, reflétait sa personnalité. Elle serait délicate, douce et timide avec lui...mais elle serait avec lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mar 27 Sep - 12:45

Je l'aimais. Je l'aimais tellement. Elle ne savait plus quoi dire, et moi aussi. Elle se rapprochait alors de moi, pour poser sa main sur ma joue, sa main si douce, si belle. Elle la descendait vers mon cou. Je rougissais doucement, et, timidement, je caressais son bras, allant jusqu'à la main, pour l'embrasser une nouvelle fois. Ce baiser était si doux. Je la regardais ensuite droit dans les yeux, je ne savais pas quoi dire. Finalement, me rapprochant d'elle, je chuchota:

"Je..Je t'aime vraiment, Fumie-chan.."

Suite à cela, je caressais sa main avec la sienne. La fenêtre était ouverte et un vent circulait dans ma chambre, soigneusement rangée. Finalement, je souris timidement. Je l'aimais, et elle le savais, car je venais de lui dire. Mes joues étaient toujours rouges, encore une fois. J'attendais sa réaction, et surtout sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Mar 27 Sep - 13:57

Le simple fait que Toshiro lui caresse le bras et la main avant ce second baiser fut suffisant pour la faire frissonner. Pas de froid, si de nervosité. D'autre chose...que la jeune Tashiko n'arrivait toujours pas à définir précisément. Le baiser dura un moment. Elle tenta de le mener avec le peu de confiance qu'elle avait pu récolter au cours de la conversation qui avait précédé et le plus de tendresse possible. Toutefois, les bonnes choses ont malheureusement toute une fin. Celle-ci était triste...comme si on lui arrachait un roman qu'elle était en train de lire - et croyez-moi, pour une passionnée de littérature comme Fumie, c'est très désolant ça -.

Il la regarda droit dans les yeux. Elle aurait voulu à nouveau fuir son regard car elle savait qu'il cherchait ses mots et qu'encore une fois, son cœur sauterait des battements et son frêle corps se mettrait à trembler. Par l'expression à son visage, elle devinait qu'il était très sérieux. Il se rapprochait encore, dirigeant cette fois ses lèvres à proximité de son oreille, puis il reprit la parole dans un chuchotement tendre et discret. Ça y est, cette fois-ci il avait été clair. Elle ne pouvait pas faire croire qu'elle n'avait pas comprit. Elle avait très bien perçu ses mots. Ses mains caressaient les siennes, son sourire timide s'affichait et son regard restait planté dans le sien. Il était avide de recevoir quelques mots en retour. Des mots qu'elle ne pouvait pas dire, pas encore...même si elle était vraiment heureuse de les entendre venant du jeune homme. Souriante, elle tenta sa chance.

" J-je...t-t'ai... "

Même si elle le voulait, même si elle se doutait qu'elle ressentait de très fortes émotions en la présence de 'Shiro, elle ne pouvait pas s'admettre si rapidement qu'elle était tombée amoureuse. Du coup, elle pouvait encore moins le confesser. Les joues rouges et terriblement honteuse de ne pas arriver à en dire plus, elle quitta le regard de Toshiro et lâcha ses mains avant de l'enlacer timidement en frémissant comme ça n'était pas possible.

" M-merci...Toshiro. "

C'est tout ce qu'elle put dire. Elle continua de le serrer dans ses bras un moment, puis se sépara de l'étreinte sans le regarder, toujours aussi rouge et...choquée. Ce n'était pas un choc qui lui faisait mal, au contraire. Elle était contente et aurait voulu lui répondre plus convenablement. Elle se leva et alla ramasser le flacon tombé au sol dans le silence. Après quoi, elle regarda de loin le réveil matin du sportif. Il était maintenant presque l'heure du diner et elle mentit donc, malgré qu'une bonne partie de ce qu'elle disait. Le mensonge n'était pas dans ses paroles, mais dans l'acte. Elle ne voulait pas partir, quitte à prendre du retard dans ses études. Elle voulait rester, mais quelque chose l'en empêchait. Elle devait en parler à quelqu'un et ce quelqu'un n'était certainement pas dans cette pièce...à sa plus grande déception.

" Il est tard déjà et le diner arrive à grand pas. J'ai beaucoup de devoirs à faire alors je vais devoir te laisser. "

Elle hésita un moment, se mordillant la lèvre. Elle devait lui faire part du fait qu'elle voulait le revoir...qu'elle devait juste avoir un peu de temps pour elle...pour s'y faire.

" Si tu veux, on peut se revoir demain. Ma chambre est la numéro huit du dortoir des filles. Passe me chercher vers 20h si tu le peux. Je devrais avoir fini mes travaux d'ici là. Tu n'as qu'à choisir où on ira, je te suivrai. "

Sur ce, elle lui fit un timide au revoir de la main, lui sourit tendrement et ouvra la porte en le regardant une dernière fois avant de partir. Elle devait trouver une de ses amies et vite. Avec un peu de chance, Machi aurait déjà fini les cours elle aussi.


Dernière édition par Fumie Tashiko le Mar 29 Nov - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   Sam 19 Nov - 14:52

Prenant la main de la douce et tendre Fumie, le jeune Toshiro Raizen arriva finalement devant la porte de sa chambre. Il prit la clé et ouvrit la porte. Tout était soigneusement rangé, avait-il prévu l'arrivée de la jeune fille aux longs cheveux bleus ? Peut-être que oui, peut-être que non. Elle était rangée comme lors de la dernière fois ou la nippone avait découvert sa chambre. Le jeune homme aux cheveux blancs prit sa main, l'emmena sur le lit. Il la regarda tendrement dans les yeux. Aujourd'hui, il n'aimait qu'une personne et c'était elle, c'était Fumie Tashiko. Il avanca lentement sa main vers la sienne et la caressa. Il lui murmura ensuite:

"Je t'aime, et...Je veux que tu restes cette nuit avec moi, Fumie-chan..."

Il avait tout dit. Il avait déclaré ce qu'il voulait que la nippone sache. Lentement, il s'avanca vers elle, déposa un tendre baiser sur les lèvres de Fumie. Ses lèvres étaient si chaudes, si tendres...L'homme aux cheveux froids n'avait jamais connu une telle sensation lors d'un baiser. Caressant toujours sa main, il attendit la réaction de sa copine, sans lâcher son regard, ses yeux se noyant dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Dans la chambre de Toshiro.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la chambre de Toshiro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mais que pouvons nous bien faire dans une chambre...
» J'crois que même dans ma chambre c'est moins le bordel que dans ma tête
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» Philippe vient pour une chambre(Mirta)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Corbeille à RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit