[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Erwan | Power in Violence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Erwan R. Mansford !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 3
■ Age : 25
■ Orientation sexuelle : J'nique que les femmes.
■ Popularité : 7

MessageSujet: Erwan | Power in Violence.   Mer 10 Juil - 17:35



Erwan Reegan Mansford





ÂGE ; 19 Ans.
DATE & LIEU DE NAISSANCE ; 16 Septembre 1992.
ORIENTATION SEXUELLE ; Hétéro.
ACTIVITE ; Etudiant.






DESCRIPTION MORALE (six lignes) :


- '' Un malin plaisir à torturer. ''
Peut-on résumer son caractère avec une phrase aussi légère ? Non. Bien sur, cette phrase va nous donner un indice sur le caractère potentiel du protagoniste, mais elle ne sera en rien suffisante. Il faut donc séparer ce qui se trame dans sa tête en plusieurs listes. Commencons :

- Antipathique : La sociabilité et lui, ça fait deux. Dans le sens que pour devenir un de ses ami(e)s, il faut s'accrocher et avoir des tripes. Le jeune homme est détestable les premiers temps, au point de décourager le plus optimiste et joyeux du monde.

- Impulsif : L'homme, qu'on croirait calme, va réagir au 1/4 de tour, si on le cherche. Sa réactivité est impressionnante... Si il sait qu'il pourra cogner quelqu'un. Sinon, son impulsivité reste au plus bas, même quand on s'en prend à ses êtres chers.

- Intelligent : Et oui, malgré ce qu'on le pourrait, ses paroles sont bien choisis et soigneuses, tout ça, grâce à ce qu'il à dans la tête, un cerveau qui vaut 154 de QI. Un petit génie se cache sous ce masque. Et pour cause, il se sort de toutes les situations grâce à ce '' don ''.

- Violent : Comme je le disais plus haut, Erwan planque son intelligence, derrière un masque de sang et de violence. Savoir que les gens souffrent devant pourrait le conduire à '' l'orgasme ''. Malgré tout, il connait ses limites et n'a encore tué personne. Heureusement d'ailleurs, mais son impulsivité mélangé à sa violence pourrait le pousser à commettre l'irréparable.

- Joueur : Dernière façade de sa personnalité, son caractère joueur peut parfois, prendre le dessus. Si quelqu'un l’intéresse, il n'hésitera pas à lui dire cash. Maître dans l'art des sous-entendues, il tentera l'impossible pour mettre quelqu'un qu'il désire, dans son lit, contre ou avec son gré. Gare à vous.

Il existe d'autres points de sa personnalité, mais là, c'est à vous de les trouver. Cela ne serait pas drôle, si il dévoilait tout dans sa fiche.



DESCRIPTION PHYSIQUE (quatre lignes) :

'' Le corps ne désigne qu'une partie de ce que nous sommes.''

Toutes les personnes possèdent des caractéristiques différentes. Chacun d'entre nous, à un corps différents de son voisin, que ce soit les cheveux, les yeux, les mains, les pieds etc.. Les descriptions ne sont jamais les mêmes. Et cela va être prouvé encore une fois maintenant.

Pour commencer, on va étudier sa chevelure. Bien qu'au niveau de sa coiffure, cela ne change en rien de ce qu'on peut observer chez d'autre, à la seule différence qu'Erwan à les cheveux..verts. Oui vert, il les a teint après quelques temps, trouvant que le blond ne lui allait pas du tout. De toute manière, il voulait se les faire teindre, donc autant le faire en vert.

Passons à son visage. Qu'on se le dise sans mentir, il est beau, c'est un fait. Ses yeux couleurs pommes lui donnent un air enfantin, mais terriblement sexy, gageons aussi qu'il faut faire attention à l'eau dort. Ensuite, que dire de son nez. Bah, pas grand chose en fait, il ressemble à tant d'autres que ça n'apporte pas un plus à son visage. Ses oreilles sont masquées par la longueur de ses cheveux, mais d'après ce qu'on voit, on pourra dire qu'il possède, le lobe décollé, ce qui est assez rare d'en voir. Ensuite, ses fines lèvres pourraient en faire craquer plus d'une, bien faite, ni trop grosse, ni trop fine. Juste.. Parfaite. Puis, pour continuer au alentour de sa bouche, on remarquera aussi qu'il a une dentition parfaite et blanche comme du calcium.

Si nous descendons un peu plus bas, nous voilà sur son cou, fin et pas trop long, juste ce qu'il faut pour qu'une fille le couvre de baisers. Vint ensuite ses bras, musclés mais sans plus, ses phalanges, longues et douces, serviront à maintes reprises pour celles qui seront dans son lit. Bifurquons au centre pour admirer son torse, ses pectoraux ressortant quand il le bombe comme ses abdominaux d'ailleurs.

En glissant notre regard sur ses jambes, nous verrons que ses mollets ont été travailler pendant sa jeunesse, ses cuisses aussi, raffermies et dur comme le béton. Ce qui lui permet de se déplacer assez vite. Tout ce petit recit aurait pu être idyllique si le seul défaut ne venait pas de sa marche hasardeuse, ses pieds ayant un défaut de placement, par rapport à des pieds normaux.

Au final. Il pourrait être l'être parfait, sans sa marche qui est plus de moyenne, vu ses antécédents.


    TAILLE ; 1m86
    POIDS ; 73kg
    POINTURE ; 44
    PERSONNAGE DE L'AVATAR ; Flippy - Happy Tree Friends


Mon histoire ...




1er Chapitre : '' La naissance d'une beauté. ''



Le 17 Juillet 1992 à 20h58, dans l'hôpital principal de la ville de Saïtama, une femme venait de mettre au monde un enfant. Cet enfant était un petit garçon et la femme s'appela Kagura Ishiwari. L'homme qui se tenait à ses cotés était son Mari Arthur J. Mansford. L'un venait de Saitama même tandis que l'autre était fraichement débarqué d la ville de Los Angeles en Californie.

Ils se sont rencontrés pendant une convention sur les dessins animés de nos jours. Et depuis, ils ne se sont plus jamais quitté. Arthur était tombé fou amoureux de sa femme, quand à elle, elle aimait éperdument son homme. L'amour fou régnait entre les deux, de cette union, naquit donc un petit bébé. Ce bébé, puisque ce fût un garçon, ses parents le nommèrent Erwan.

Mais voilà, il fallait bien qu'un point noir viennent ternir ce tableau idyllique. Et ce point noir était les pieds du jeune homme. Le médecin, ayant assisté à l'accouchement, décela, chez Erwan, une petite malformation des pieds, celle-ci étant inopérable, il ne pouvait donc rien y faire, les conséquences de cette malformation, sont que sa marche ne sera pas des plus glorieux, avec le temps, selon lui, elle pourrait s'améliorer mais dans ses premières années, Erwan aura du mal à marcher. Malgré cette annonce, qui aurait déstabilisé plus d'un, ses parents, eux, ne se démontèrent pas. Ils avaient eu un fils, ce qu'il voulait depuis plus de 10 ans après leur mariage et finalement, ils l'ont eu. Donc, ce n'est pas une petite malformation qui aller leur faire peur. Au contraire, Arthur et Kagura se promirent de lui donner encore plus d'amour et d'envie pour la suite. Mais tout le monde sait que tout n'est pas rose..



   Chapitre 2 : '' Les premiers temps d'une vie. ''



Depuis l'annonce de sa malformation, 1 an ce sont écoulés. Arthur, Kagura et Erwan vivaient toujours à Saitama, une petite ville situé en bord de mer et donc la population n'était pas excessif, comme dans les mégalopoles. Leur maison était situé dans un petit quartier chic de la ville, le calme et la prospérité y régnaient en maître absolu. C'est là-bas, qu'Erwan apprit ses premiers pas. Comme l'avait dit le docteur, sa marche était très hésitante, voir fuyard, comme si ses pieds refusaient de fonctionner normalement. Normalement, à cet âge là, on commence tout juste à tenir sur ses pieds, mais Erwan, lui, était déterminé à marcher. Il tomba souvent, non pas à cause du manque d'équilibre, mais bien à cause de ses pieds.

Finalement, 6 mois après ses premières '' chutes '' en tant que bambin,Erwan réussit à faire quelques mètres en marchant. Cette marche, au début hasardeuse et fuyarde, s'améliora lentement, permettant un meilleur équilibre à jeune homme. Mais là encore, c'était pas tout à fait ça et arrivé au 7éme mètres, il s'écroula une nouvelle fois. Ses parents se regardèrent, à la fois heureux et triste pour le petit garçon. Mais lui, au lieu de pleurer, il se releva de sa position actuelle et marcha jusqu'à son papa, tombant une nouvelle fois, mais dans ses bras. Il riait, mais l’inquiétude des parents ne se dissipait pas pour autant, l'année prochaine, il rentrait a l'école. Et là...

C'était l'heure de la rentrée pour le blondinet, maintenant, tout allait se jouer pour les parents. Est-ce qu'Erwan pourra tenir une journée loin de ses parents ? Sera-t-il capable de marcher et pas trop tomber devant tout ses camarades ? Voilà une partie des questions qui trottaient dans leurs têtes. Arrivé dans le grillage de l'école Maternelle, Erwan se précipita vers la demoiselle en murmurant dans un Japonais assez.. vague :

- O..hayo.. Watashi wa .. Erwan-kun.

Il se retourna ensuite pour faire signe à ses parents, avant de courir dans la cour. Et encore une fois, le destin fit tomber Erwan sur le crâne, qui se redressa en clignant des yeux, une bosse sur le front. Ses camarades rigolèrent en le voyant, ses parents eux, étaient vraiment inquiets, à deux doigts d'aller le chercher. Finalement, la grille se referma, le jeune homme allait donc commencer son apprentissage pour viser les classes au-dessus.

   Durant les heures de cours, la dextérité de ses doigts et l'intelligence suffisante d'Erwan, lui permettaient souvent d'avoir de bonnes notes, voir de très bonnes. Quand ils les ramenaient à ses parents, ils n'en croyaient pas leurs yeux, enfin de compte, Erwan pourrait devenir quelqu'un de fort et d'important grâce à sa tête. Mais la débâcle sonna pendant les cours de sport. En effet, vu que sa marche était hésitante, lors des courses d'obstacles ou de ballons prisonniers, ses réflexes ne lui permettaient pas d'éviter les obstacles ou les ballons envoyés. Ce qui lui donna des notes catastrophiques en sport. Ses parents n'en firent rien, ils le savaient, qu'Erwan n'était pas doué par le sport et qu'il ne le serait, peut être, jamais.

Quelques années plus tard, Erwan avait grandit, son corps était fin et grand de taille, son intelligence était encore plus suffisante que lorsqu'il était petit. Mais niveau sportif, c'est toujours la même catastrophe, bien qu'il y est eu de gros efforts, de fait de la part du blondinet. Maintenant, il avait 11 ans et surtout, il allait connaître les potes, l'amour, les bagarres, les moqueries et les insultes, tout ça pourquoi ? Parce qu'entre 11 et 17 ans, c'est l'âge con..


3eme chapitre : '' Premiers Amour, premières Bagarres ''



Durant sa première année dans la cour supérieur, autrement dit '' Gakuen '' ou '' Collège '', les mentalités étaient différentes de ceux de la primaire et déjà, les plus grands commencèrent à martyriser les plus faibles d'entre eux. Pour l'instant, Erwan passa inaperçue. En effet, pendant l'été précédent son entrée, il avait appris qu'en marchant lentement, il aurait une marche des plus normales. Ainsi donc, jusque là, il n'avait pas eu à craindre des voyous de son collège.

Quand à sa classe actuelle, elle n'était pas mauvaise ni très bonne. Une classe moyenne, avec des gens stupides, mais aussi avec quelques jolies filles. Dont une qui attirait tout les regards sur elle. Apparemment, de tout les 6emes, c'était la plus jolie. Enfin bref, c'était pas une fille pour lui et puis, en plus, quelques filles, plus vielles, s'intéressaient déjà au jeune garçon. Elle le trouvait craquant, mignon etc.. Elles le voulaient, mais lui non. Tout ce qu'il voulait, pour sa part, c'est qu'on lui foute la paix. La seule solution était de multipliés les conquêtes, afin qu'on le laissent tranquille ensuite, mais tout ça avait un prix. Malheureusement, ce qui suivait ses sorties, allait lui couter cher, quoique...

Durant son année de 4eme, un changement radical venait de voir le jour en lui. Sa première décision était de se teindre les cheveux en vert pomme, ce qui jura avec ses yeux de la même couleur, le rendant encore plus .. magnifique qu'il ne l'était avant. Mais bon, autant de classe et de beauté, attirent forcément, les jalousies des autres. Et un jour, alors qu'il sortait de cours, plusieurs personnes lui sauta dessus pour l'amener dans une ruelle, passant le jeune homme à tabac, des coups de pieds, des coups de poing et même, une lame qui lacéra sa joue, voilà tout ce qu'il tombait sur lui en quelques minutes. L'enfer se calma grâce à l'intervention d'une jeune fille, qui ne semblait pas venir du même établissement.

Cet acte de violence avait complétement changé la donne dans la tête du jeune homme, en effet, il n'était plus le même. Alors qu'avant, il tentait de se faire des ami(e)s, en quelques temps, il était devenu une personne froide, antipathique à souhait. Erwan fumait, se droguait de temps à autre, enfin, si fumer un petit pétard une fois dans la semaine, pouvait signifier qu'il était drogué.. . En bref, c'était devenu une personne non fréquentable. Malgré ça, les études d'Erwan se poursuivait bien, ses notes était meilleurs qu'avant, ce qui permit de laisser plus de libertés à Erwan. La suite montrera qu'il faut s'éloigner du cocon familial.
[/font]

Dernier Chapitre : '' La décision finale. ''

[font=arial]
Et voilà, maintenant Erwan à 18ans. Selon la loi, il est majeur etc.. . Ses parents étaient fiers de leur enfant et réciproquement, Erwan était fier de l'enseignement qui lui avait fourni. Bien que ses parents voulaient lui donner un petit frère ou une petite soeur, afin qu'il ou elle, suive les pas de son frère, Arthur et Kagura était dépité de pas y arriver, alors qu'Erwan était plutôt content. En effet, il voulait rester le centre d'attention, il voulait ses parents pour lui et personne d'autre. Et il se retient bien de pas leur dire, une dispute éclatant d'ailleurs à cause de ça.

Quelques temps après cette dispute, les relations entre les 3 protagonistes s'étaient rompues, bien qu'Erwan aimait ses parents, il ne pouvait pas concevoir de les partager avec un autre individu. Un jour, il alla chercher le courrier, trouvant dans sa boite aux lettres, une annonce pour un lycée, qui faisait, aussi, office de pensionnat, qui venait d'ouvrir ses portes, trouvant les décors assez sympathique et en plus, il serait loin d'eux, n'ayant plus besoin de jouer le jaloux pour qu'il ne penserait plus à ses parents.

Il appela le numéro qui était sur la brochure, demandant si les chambres étaient libres etc, les couts d'inscription, a son grand étonnement, sa réserve d'argent suffirait à remplir le quota à donner par trimestre. Erwan prit une inspiration et engagea la plus grande décision de sa vie, demandant un dossier d'inscription, qu'il remplirait sur place. Elle accepta et lui donna le rendez vous, afin que l'homme aux cheveux verts pomme, vienne le retirer.

Lorsque le jour J arriva, Erwan n'en avait pas parlé à ses parents et finalement, il n'allait pas leur en parler, Erwan était majeur. La seule chose qu'il avait fait, c'était de laisser une lettre à leur nom, pour ne pas qu'ils puissent s'inquiéter de son absence. Plus rien ne le retenait ici. Et c'est avec une marche hésitante, comme à son enfance, que le jeune homme partit pour le Lycée.

 



CODE :
yeap


Yaya.







cc. yue se tape l'incruste en rouge moche.
PRENOM/SURNOM ; Unknow Name. moi je sais, no rage.
DATE DE NAISSANCE ; 1992. putain, il est vieux. :'(
SEXE ; Homme. Ca c'est pas encore sûr hein....
LIEU DE RENCONTRE AVEC LE FORUM ? Euh... M'souviens plus. C'fait 3 ans. Pfff, tu devrais t'en rappeler, membre indigne :'(.
POURQUOI T'ÊTRE INSCRIT ? Le fow est bonde. Je kiff moi. Tu kiff d'autres trucs... Mais j'en parlerais pas ici ! o/
IMPRESSIONS SUR LE FO'; jolie fofo. gg au design. Normal, c'est moi qui l'ai fait. /pan/
je suis vraiment indispensable. bref, je m’éclipse avant de me faire tuer ! >3<


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Le Grand Dieu

Un fou ? Non,
Itsuki Yamazaki !


Tsuba-Points : 200
■ Avertissements : 0
■ Messages : 1436
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 1587

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème

MessageSujet: Re: Erwan | Power in Violence.   Jeu 11 Juil - 11:43

Bienvenue morray
Revenir en haut Aller en bas
 

Erwan | Power in Violence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» erwan no galerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: LE BUREAU D'ADMINISTRATION :: Présentation des personnages :: Présentations validées :: Elèves-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit