[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sur le Terrain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Sur le Terrain    Mar 21 Fév - 21:13

« L'apparence, comme la fraîcheur, est une passion. Il y a une obsession de la vérité et une passion de l'apparence. »


Lundi était le jour fastidieux à la fois enjôleur mais agaçant, casseur des fin de Week-End. Je slalomais, sans prendre compte des Lycéens se pressant à leur direction en cours. Bizarrement, certains s’écartèrent, d’autre m’irritant avidement d’un regard déplacé tandis que j’engageais, dresser sur l’épaule, la petite envergure d’un AK-47.

Le règlement obligeait la contradiction des armes mais cela je m’en fichais, comme certains, personne n’en prenait compte du règlement et peu était le nombre de ceux qui s’avançait dans la voie du respect des choses. Après la fin des cours, et le soupé du soir il fut temps qu’à l’accueil, j’aille récupérer les informations sur la chambre ou je serrais loger le restant de ma scolarité ainsi qu’un guide sur l’intégralité des choses à savoir sur le Lycée Tsubasa… 
Voilà comment je m’étais retrouver là et c’était bien penaud qu’en vain j’avais échafauder plusieurs étages à la recherche de ma dite chambre.

Mes affaires éparpillées, tel un champ de mine errant sur les quartiers de l'ennemi, je m'empressais de récupérer le nécessaire dont j'avais besoin puis sortit à grandes enjambées de la pièce en redessinant tout le parcours que j'avais fais jusqu'ici.

De la même manière qu'à aller, les autres étudiants du Lycée me dévisagèrent avec autant d'incongrûment que s'il avait vu un démon. Petit scoop, c'était le cas. De droite à gauche, je tournais ma tête avant de presser le pas en extirpant un malin sourire satisfait. Les cours étaient finis.
Les élèves avaient le droit de profiter du maximum que cela leur plaisait, certain sortaient, d'autres restaient peaufiner leur boulot, mais tout le monde avait une occupation bien spécifique. Dans mon cas, c'était le sport.
J'avais dévaler le Hall d'Entrée munit de quelques assortiments qui servait à jouer lors d'un match de football américain. Ce n'était pas un secret, mais la personne que j'étais ce passionnait vraiment pour ce sport et ses méthodes ainsi que toutes les surprises qu'elles pouvaient y cachées.

J'étais à présent tenu au beau milieu du terrain. Les professeurs charger du matériel m'avaient laissé l'utiliser. Ni une ni deux j'installai tout comme à mon habitude, tout était en ordre, j'étais prêt maintenant à m'entraîner. Le trou qui se formait au beau milieu de la cible maintenue devant moi demeurait immobile, j'avais fermé les yeux. Mes paupières étaient lourdes et elles aboutissaient parfaitement à voiler les pupilles acérées dont j'écopais. Un souffle court ce détacha de mes lèvres « Pff... » je rouvris brusquement les yeux le sourire ériger jusqu'au oreille et tendait enfoncée dans le creux de ma main peint derrière mon oreille la forme ovale d'une balle de football américain, je m'écriais en élançant un pied en l'air « YAAAAAA~HAAAA !!!!!! » et finit par viser avec une précision inégalable le trou, la balle fusa à toute vitesse en déchirant le vent contre lequel elle s'abattait. Un élan d'air perfora l'atmosphère et la balle finie par passer en plein milieu dans la cible sans même rogner les bords.

Ce fût comme ça pendant une dizaine, une vingtaine, une trentaine de minutes et bientôt maintenant des heures, cela serait la dernière balle, il fallait que je me perfectionne. L'action ce passa comme à la première fois, sauf que cette fois-ci, le tir était tellement puissant qu'il fit décrocher la cible qui se tenait raccordée à une corde usée. Et ce n'était pas tout, la silhouette d'une jeune demoiselle trônait derrière celle-ci, mon âme de démon priait pour que la balle ne lui arrive pas en pleine figure, vu l'élan, cela pourrait lui faire mal, très mal, mais heureusement elle se contenta de frôler la lycéenne au niveau de sa mèche qui partie en vrille. Alors que la balle alla s'écraser contre le grillage (qu'elle troua à toute attente) je me contentais de rester bouche bée - de soulagement - puis leva un œil au ciel et siffla, désinvolte :

« Putain, qui c'est encore celle-là... ? »


Dernière édition par Kenshiro Masashi le Dim 26 Fév - 18:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Mer 22 Fév - 18:03

Kyaaaa !
« Qui a voulu me tuer ?! »


    Une journée parmi tant d'autres, avant de partir en cours, j'avais, pour une fois, attacher mes cheveux en une épaisse queue-de-cheval, avait enfilé un tee-shirt moulant blanc et une jupe courte et avait fait, comme chaque jour, une course avec ma soeur pour déterminer laquelle était la plus rapide. Elle était tenace la petite ! J'avais beau la battre tous les jours, elle persistait ! J'avais presque de la peine pour cette pauvre gamine. Nous nous séparions ensuite, chacune rejoignant ses amis avant que les cours débutent. J'ai dû m'endormir une fois ou deux. Ça ne m'empêchait pas d'avoir de bonnes notes de toute façon. Puis, ce n'est pas ma faute si je ne dors pas assez ! Alors, une petite sieste au fond de la classe, ça peut ne faire que du bien.

    La sonnerie retentit, la fin des cours ! Enfin ! Maintenant, il me restait un peu de temps pour entretenir mon allure athlétique. Je marchais jusqu'au terrain, les gens m'observaient, moi, ma chevelure rose bonbon, mes yeux rouges et mon grand décolleté. Je restais un peu à l'écart d'abord, histoire de faire quelques étirements, de m'entraîner un peu, tranquillement, avec mes écouteurs dans les oreilles et une bonne musique de 30 seconds to mars à fond, avant de souffler un bon coup, apercevant une amie au loin me faisant de grands signes avec un immense sourire, je marchais donc au milieu du terrain pour la rejoindre, sans prêter attention au reste. D'un coup, je sentis quelque chose me frôler à grande vitesse, je ne pus retenir un cri.
    Une fois le danger écarté, je repris ma respiration, retirais mes écouteurs, le regard se dirigeant vers la personne ayant tenté de m'assassiner.
    Je lâchais un léger toussotement, avant de hurler comme une folle :

    "NON MAIS ÇA VA PAS DANS TA TÊTE ?!"

    Personne n'a le droit de me faire du mal, même si ce n'est que penser ! Tss. Non mais, quel idiot ce type. On ne tire pas quand il y a quelqu'un qui traverse. Et même si je n'avais pas à traverser, bah c'est moi qui ai raison. Pourquoi ? Car je l'ai décidé bien évidemment !

    "T'aurais pu me tuer, t'en a conscience ?!" Criai-je avec la même agressivité.

    Je gardais la tête haute, marchant d'un pas décidé vers cette personne qui n'était pour moi qu'un idiot. On parle toujours de la première impression, bah c'est fait. Je l'avais ma première impression. Négative. Point barre. Je le fixais sévèrement, faisant glisser l'élastique retenant mes cheveux jusqu'à les détacher. Lâchant un léger soupir une fois devant lui. Attendant des excuses, de belles excuses, à genoux, la larme à l'oeil et tout le tralala.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Mer 22 Fév - 21:55

« Quand orgueil chevauche devant, Honte et dommage suivent de près. »


D'où elle sortait celle-là !? Nan sérieux. J'étais pépère, tranquille dans mon élément à balancer une tonne de ballon et la meuf elle se pointe, tranquille, et passe au travers du terrain comme si c'était chez elle, mais qu'est-ce-qu'elle a dans la tête !?!

« NON MAIS ÇA VA PAS DANS TA TÊTE ?! »

Je rêve où elle m'inculpe là ?! Quand même pas ! C'est elle qui est passée comme une flèche ! Mais qu'est-ce que c'est que ces gens là, qui ce croient au-dessus des règles !? Bon d'accord, même moi je ne les respectais pas, à vrai dire je n'en respectais aucune. C'est elle qui est en tort ! Hého ma cocotte, priorité à droite !? Tu connais ? T'as jamais conduit une voiture !?
Petit à petit ses yeux rouges sang s'enveloppaient d'une couche noire. Elle, s'approchait de moi en devançait le matériel et les ballons qui jonchaient le sol. Une fois à ma hauteur, elle levait la tête (il faut dire qu'elle était plus petite que moi) puis souffla un grand coup, sûrement pour se donner de l'intonation, puis, elle ne tarda pas à s'écrier :

«T'aurais pu me tuer, t'en a conscience ?! »

« Hé ! Moins fort petite ! Fis-je en passant le plus petit de mes doigts dans mon oreille comme pour la déboucher, tu vas m'niquer les tympans. Je ne la laissais pas continuer que j'enchaînais ; Je ne vois pas de quoi tu te plains ! T'es entière non !? C'est toi qui es passé comme ça, tu as conscience du code de la route ? Ça équivaut pour tout, idiote ! »

Elle attendait peut-être des excuses... ? YA~HA !!! Hors de question. Vous avez vu ma tête ? Alors ! J'ai une face à demander pardon ? Elle pouvait toujours courir ! Je m'abaissais brièvement pour ramasser un ballon qui traînait à ses pieds et lui tapais la tête avec.

« Soit heureuse d'en être ressortit sans égratignure. » Lançai-je avec un air bienveillant.


Dernière édition par Kenshiro Masashi le Jeu 23 Fév - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 23 Fév - 9:54

Baka !
« On ne me parle pas comme ça ! »


    « Hé ! Moins fort petite ! Tu vas m'niquer les tympans. Je ne vois pas de quoi tu te plains ! T'es entière non !? C'est toi qui es passé comme ça, tu as conscience du code de la route ? Ça équivaut pour tout, idiote ! »

    Petite ? PETITE ?! De un, je ne suis pas petite, de deux, il ne sait pas à qui il s'attaque ! La fille dont les cookies sont pires que délicieux. Avec l'allure d'une déesse en plus. Puis, j'étais dans mon droit, y'avais pas un panneau de réservation, ni personne pour m'avertir que quelqu'un tirait. Qu'est-ce qu'il vient m'emmerder lui alors ?! Abrutit va !

    « Soit heureuse d'en être ressortit sans égratignure. »

    " HAHAHAHA ! Une seule égratignure et je te jure que t'aurais passé un sale quart-d'heure ! Puis, tu n'as qu'à t'acheter des lunettes ! On ne tire pas quand il y a quelqu'un qui passe ! T'es con ou tu le fais exprès ? Non parce que là, je me pose des questions. Sérieux, t'as cru quoi ? Que je regardais si y'avais un gamin en train de tirer un petit ballon toutes les cinq minutes ? J'ai autre chose à faire ! C'est toi qui devrais faire attention ! J'étais juste en face ! "

    Juste après avoir dit ceci, je balayais une mèche vers l'arrière pour qu'elle passe par-dessus mon épaule, je faisais souvent ça pour appuyer mon côté arrogant. Je ne le fais pas avec tout le monde, juste quand je suis énervée.
    Puis, je n'allais pas le laisser sans tirer ainsi, j'ai même pas eu un simple "excuse-moi" ou encore un petit "Pardon". A ça non ! Je ne risquais pas de le laisser repartir sans rien dire !

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 23 Fév - 13:13

« Des démons surviennent et repartent à tout moment, sans que les choses soient nécessairement perturbées par leur présence. »


Dites moi qu'je rêve ? Si s'en est un taper moi avec un pingouin unijambiste qui vient de se faire dépuceler de fond en comble par une grand-mère russe qui chante du Justin Bieber en Africain !
Nan, avec plus de crédibilité. Elle était sérieuse là ? Elle savait à qui elle parlait au moins ? Je n'en est pas l'impression, elle va apprendre à me connaître ! D'abord... Jouons un peu.

« HAHAHAHA ! Une seule égratignure et je te jure que t'aurais passé un sale quart-d'heure ! Puis, tu n'as qu'à t'acheter des lunettes ! On ne tire pas quand il y a quelqu'un qui passe ! T'es con ou tu le fais exprès ? Non parce que là, je me pose des questions. Sérieux, t'as cru quoi ? Que je regardais si y'avais un gamin en train de tirer un petit ballon toutes les cinq minutes ? J'ai autre chose à faire ! C'est toi qui devrais faire attention ! J'étais juste en face ! »

« Quoi !? Tu t'fiches de ma gueule rassure moi ? Tu crois que c'est du haut de tes 40 centimètres que tu vas faire quelque chose pov' attardée ! (noté que je ne l'avais pas encore injuriée) Tu me reproches de pouvoir passer du bon temps après ses putains de cours ?! La blague ! C'est pas moi qui trémoussait mon gros cul et ma poitrine exhooooorbitante le long du terrain ! (-et maintenant, si) Tu n'avais qu'à faire attention TOI ! Tch... Takeu... Vraiment t'es une plaie ! »

J'avais déballer tout ce que j'avais à dire, si elle n'était pas contente et bien Mazel Tov comme on dit ! Elle pouvait rebrousser chemin et tailler sa route. Mais ça serait bien embêtant de la laisser garder une si mauvaise image de moi. Non pas que je détestais le fait que les autres me vois comme le démon de service mais... J'avais envie de changer, par moment. C'est sur ses mots que je me cabrais en avant, le dos courber. Je n'aurais jamais pensé faire ça mais c'était ma petite face voilée à moi, l'art de se rattraper.

« Pff. Quoiqu'il en soit je tiens à m'excuser. Je n'suis pas du genre à tirer sur les gens même si c'est très tentant. Et encore moins sur les filles mignonnes. »

Roulement de tambour ! Je suffoque ! C'est quoi mon problème !?! Pourquoi j'ai dit ça !!!??? Il fallait à tout prix que je me rachète dans ma façon désinvolte et détestable. Alors que je m'étais abaissé devant elle comme le voulait la tradition au Japon, j'en profitais pour la plaquée soudainement et la soulever au niveau de la taille pour l'agrafer sur mon épaule comme un sac de patate.

« Si tu crois que tu allais t'en tirer comme ça tu t'enfonce le doigt dans l’œil jusqu'au coude, petite ! Tu vas m'accompagner jusqu'au local et m'aider à ranger ! Fis-je en tirant une première barre de fer qui servait à maintenir les équipements en la frottant au sol tandis qu'un de ses écouteurs me tapais sur l’œil. Tout en le dégageant et ne prêtant pas attention à elle ni à sa réaction, je continuais. De plus, je ne connais toujours pas ton nom, il faut que je le sache si tu veux faire une victime parfaite:face :. »

VICTOIRRRE !!! Faites péter le champagne ! J'avais réussi à redevenir le démon que j'étais, et ça, c'était cool ! J’espérais juste qu'elle ne le prenne pas trop mal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 23 Fév - 14:48

AZIEUHAUEHUN !
« C'est quoi ce bordel ?! »


    « Quoi !? Tu t'fiches de ma gueule rassure moi ? Tu crois que c'est du haut de tes 40 centimètres que tu vas faire quelque chose pov' attardée ! Tu me reproches de pouvoir passer du bon temps après ses putains de cours ?! La blague ! C'est pas moi qui trémoussait mon gros cul et ma poitrine exhooooorbitante le long du terrain ! Tu n'avais qu'à faire attention TOI ! Tch... Takeu... Vraiment t'es une plaie ! »

    J'avais eu le droit au vidage de sac de l'abruti de service. Passionnant. J'aurais voulu ajouter un petit "Tu sais c'qui t'dis mon gros cul ?!" Mais je préférais m'abstenir. Sinon, c'était la Deuxième Guerre mondiale qui allait éclater. Genre, avec des fusils, pourquoi pas des bombes et tout !! Ouais, j'ai une imagination sans limite. M'enfin, j'aurais bien voulu sortir un bazooka et lui éclater sa gueule à l'autre.

    « Pff. Quoiqu'il en soit je tiens à m'excuser. Je n'suis pas du genre à tirer sur les gens même si c'est très tentant. Et encore moins sur les filles mignonnes. »

    LE RETOURNEMENT DE SITUATION. GEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEENRE. Haha. Pauvre type. De belles excuses. Haha. Enfin. Je riais à gorge déployée. Enfin. Ce fut assez rapide car quelques secondes après, je me retrouvais dans une position un peu spéciale. Une position que je n'aimais pas du tout. Et pour montrer mon mécontentement, je frappais avec ma force de mouche sur son dos, le martelant de coup, criant comme si on me kidnappait.

    « Si tu crois que tu allais t'en tirer comme ça tu t'enfonce le doigt dans l’œil jusqu'au coude, petite ! Tu vas m'accompagner jusqu'au local et m'aider à ranger ! De plus, je ne connais toujours pas ton nom, il faut que je le sache si tu veux faire une victime parfaite. »

    " LACHE MOI MONSTRE DES CAVERNES !!! ESPÈCE DE DÉCHET !!! LÂCHE-MOIIIIIIIIIIIIIII OU JTE COLLE UN PROCÈS !!! AAAARG !!! TU VAS PRENDRE CHER ENFOIRÉ !!!! " Criais-je.

    Je reprenais mon souffle, me calmant peu à peu, je continuais doucement :

    "Je m'appelle Yue, Yue Hasegawa. Mais j't'autorise à m'appeler Altesse."

    Je grommelais, tapant parfois sur son dos, mais je finis par abandonner.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 23 Fév - 17:19

« Des démons surviennent et repartent à tout moment, sans que les choses soient nécessairement perturbées par leur présence. »


Rien que d'y penser ne serait-ce qu'une infime partielle de quelques secondes me mettait l'eau à la bouche... Oui ! Ce mot, ce mot très proche de la vulgarité, mais qui paraissait clair et net, cette phrase; qui me démangeait du tréfonds mon âme ; « TA GUEULE ! » Avais-je envie de crier.
Ce n'était pas rien. Elle pouvait pensée que je me la jouait play-boy avec ma coupe et tout le tralala, surtout avec ladite phrase que je lui avais sorti (je te hais maudit subconscient, tu me le paieras ! ) Je ne pensais pas la rencontrer aujourd'hui, tout comme elle d'ailleurs. Une chieuse de plus, une idiote aux cheveux roses, une bimbo kwa, mais apparemment, elle avait un bon fond, je voulais qu'elle prenne au sérieux mes excuses. L'idée seule de lui braquer plusieurs de mes stock d'arme dans la bouche me faisait frissonner, mais il fallait prendre son temps. J'étais sûr que la dénommée Yue était quelqu'un de bien.

« Je m'appelle Yue, Yue Hasegawa. Mais j't'autorise à m'appeler Altesse. »

....HAHHAHAHAHAHAHAHAHA !!!! MORTEL !!! TROP BON !!! Alors là j'suis plié ! Altesse ? Nan sérieux, qui a un verre d'eau j'sens que j'vais m'étouffer dans 3...2...1...

« Altesse ? Répétais-je en pouffant de rire. Ne kiff pas trop non plus p'tite. Je préfère encore t'appeler princesse. »


Ah ouais, le genre de meuf quoi. Celle qui se croit au-dessus des autres et qui se prend pour une Déesse. Celle-ci, il fallait vite la faire redescendre sur terre. Mais j'opinais pour lui laisser le bénéfice de la crânerie . Àgrands pas, nous approchions peu à peu du local. Yue était très légère malgré ce corps de rêve dont quémande toutes les jeunes filles de son âge. Une fois la poignée de la porte à porter de main, je défonçais celle-ci en l'appuyant vers le bas et poussait la porte. Mon pied tonnait au sol dès lors que je pénétrais dans la pièce. Elle était plongée dans un bain d'obscurité. À tâtons, je recherchais l'interrupteur, en vain. Je ne prêtai pas grande attention à Yue alors que la porte derrière nous ce referma en un bruit assourdissant.

« Merde, on a plus la lumière du jour --' »

Dans le noir, je senti une grimace ce dessinée sur mon visage insatisfait. Yue, elle, ne disait rien, je ne l'avais pas encore entendu. Je lâchais contre mon gré le sac de ballon que je traînais ainsi que la barre de fer lorsque je trébuchais sur une chose qui, vu la forme cylindrique devait être un haltère. Bref, dans un vacarme étouffant, je lâchais soudainement Yue qui fût emportant par l'élan et m'étalais de mon côté sur une espèce de pouf qui se dissimula dans un petit son. La lumière à son tour s'alluma comme par magie.

Et là... HORREUR ! Je me trouvais allonger de tout mon longe contre Yue une main tout près de sa taille, nous étions affaler l'un sur l'autre contre un tapis qui servait à la gymnastique et notre position était très embarrassante ! Je l'entendais braillé : « Tu l'as fais exprès espèce de pervers! » Cette phrase me hantait déjà... Rien que d'ypensé j'en avais mal au ventre. J'étais devenu tout rouge, ma peau avait rosie aux travers de mes oreilles et je ne pouvais m'empêcher de grimacer et sourire à la fois. J'avais complètement zapper l'action de me lever etétait resté courber au-dessus d'elle le regard trouble et les mains moites.

« Fait chier...! M'exclamai-je en râlant, Tu n'as rien de casser au moins princesse ? »

J'vois déjà l'scnéario, elle m'insultant, ce faisant des idées et tout le tralala... Ah j'vous jure les femmes.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 23 Fév - 18:02

Lolilol.
« T'es pire que nul ! »


    Pwaaah. L'emmerde. Au moins, je pouvais regarder le paysage en mode sac de patates. Superbe l'activité, hein ? M'enfin, c'était toujours mieux que de se faire chier en cours.

    « Altesse ? Ne kiff pas trop non plus p'tite. Je préfère encore t'appeler princesse. »

    Je levais les yeux au ciel, ne préférant rien ajouté à cet élan de stupidité profonde. Les mecs, pour moi, ça sert à rien. Et le pire c'est que ça veut faire croire que c'est supérieur à la femme. L.O.L. Les femmes, je les laisse me traiter comme elles veulent, mais les mecs, hors de question !

    Je l'entendais tourner une poignée. Cool, on est arrivé. Je vais peut-être pouvoir éviter de vomir. Génial. Moi qui pensais qu'il n'y avait pas pire. Bah en fait, hé hé, je me trompais. Et bien en plus ! Parce que ce trou du cul n'avait pas surveillé la porte qui se refermait. Plus de lumière. Voyez l'truc ?

    « Merde, on a plus la lumière du jour --' »

    Non, sans blague, même moi je m'en étais pas rendu compte... Il à cru que j'étais aveugle ? Pauvre type.
    Peu de temps après, on m'entendit lâcher un cri, semblable à un "KYAAAAAAAA !". Ouais, il m'avait lâché ce salopard, la chute m'avait fait mal. Ouais. Ooooh mon crâne, mon pauvre petit cerveau. Ô souffrance, Ô désespoooouuuuaaaaaaar ~
    La lumière s'alluma, je pus constater que notre position était embarrassante, je rougis. Réaction normale. J'aurais pu lui mettre une claque. Mais je ne le fis pas. Pourquoi ? Pff, pas envie.
    Apparemment, je n'étais pas la seule à être embarrassée, rien qu'en voyant sa gueule à l'autre, j'avais envie de rire.

    « Fait chier...! Tu n'as rien de casser au moins princesse ? »

    "T'es vraiment con. Tu sais même pas marcher sans t'casser la gueule. Alala, tu m'fais pitié, mec."

    Le regard méprisant, les joues rosées, je le fixais avec insistance, tentant de le déstabilisé.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 23 Fév - 20:36

« Faire ton arrogant avec une meuf qui t'plaît pour l'attirer ? Mauvaise idée. »


Raaah mais c'est pas vrai ! Qu'elle la ferme ! Qu'elle ferme sa putain de gueule une bonne fois pour toute, qu'est-ce qu'elle voulait cette pétasse à la fin !? J'ai est ras-la-skett'ka des petites connasses dans son genre qui se croient au-dessus des autres ! Mon cul, c'est plutôt la femme qui ce croit supérieur à l'homme, avec leur air narcissique et indépendante qui s'imagine tout savoir, quand y en a marre, y en a marre ! J'essayais avec vigueur de garder mon calme le plus plausible pour essayer de ne pas lui en foutre une. Sans mot, je la dégageais de sur moi sans plus attendre l'envoyant balader sur un autre tapis moins confortable.

Mon dos restais à frotter le plastique juste avant que je me lève pour me diriger au casier. Je ne lui adressais toujours pas la parole, d'où l'intérêt ? Ces provocations idiotes et ses remarques débiles c'était digne d'une gamine. Tout à l'heure elle avait rougi. Évidemment, qui n'aurait pas rougis ? Mais je ne la connaissais pas moi cette fille, je ne savais pas qui elle était. Jusqu'ici elle n'avait manifesté que du mépris et de la connerie provenant de son putain d'alter-égo à deux balles. C'était quoi son problème ? Elle avait ces règles ou quoi cette pétasse ? J'étais vraiment gonflé à bloque, mes dents c'étaient resserrées et je me crispais pour vraiment me retenir du mieux que je le pouvais. Une fois les casier atteint, j'ouvrais l'un deux en me déshabillant. Je me fichais de ce qu'elle pouvait penser, de toute façon j'avais ôté seulement le haut de mon t-shirt, la protection et les épaulières. Une fois torse nu, je refermais celui-ci avec tellement de force que l'armoire trembla, je l'entendais déjà me réprimander une fois de plus, elle me rappeler cette salope qui m'avait élevé comme un chien... Je n'en pouvais plus, j'allais étouffer. Je me retournais brusquement vers elle avant qu'elle n'est le temps de dire « ouf » et la fusillait d'un ton désinvolte et sec.

« T'aurais pas une clé pauvre connasse ? Parce-que si c'est le cas utilise la pour fermer ta putain de grande gueule ! Ça y est. C'était dit. Et je ne le regrettais pas, au contraire, j'en profitais pour continuer. Écoute Yue ! Depuis cet incident je ne sais pas c'que t'as contre moi mais ça commence sérieusement t'entend, à me casser les couilles ! Je me suis excuser, qu'est-ce que tu veux de plus !? Tu me sembles être quelqu'un de bien, est-ce que quelqu'un de bien avec un visage d'ange ce glisse autant dans le rôle d'une garce ? NON ! Alors je m'excuse une fois de plus dans l'espoir que tu comprennes que cette histoire m'est passer par-dessus l'esprit depuis longtemps. Yue Hasegawa, je te pris d'accepter mes excuses. »

J'avais déblatéré ses paroles sincères en frappant mon poing contre le mur, fou de rage. Plus que tout, je voulais lui prouver que j'étais vraiment désolé, il fallait que j'évacue la rage que j'arborais au plus profond de moi et me dirigeais vers elle à grands pas pour déposer un genou à terre et apposer mes lèvres contre les siennes. Dans un souffle, je caressais doucement son visage sans prendre compte trop longtemps de sa réaction. Je m'écartais d'elle toujours le visage blafard et endolorit par la haine et l'incertitude. Je sentais que j'allais exploser.

« Je m'présente ; Kenshiro, Kenshiro Masashi, et j'espère que cela est assez convaincant pour que tu acceptes mes excuses ?... » Lui lançais-je en rougissant des pieds à la tête.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Sam 25 Fév - 18:55

Oh my god.
« Quelle idiote, pourquoi je rougis ainsi ? »


    « T'aurais pas une clé pauvre connasse ? Parce-que si c'est le cas utilise la pour fermer ta putain de grande gueule ! Écoute Yue ! Depuis cet incident je ne sais pas c'que t'as contre moi mais ça commence sérieusement t'entend, à me casser les couilles ! Je me suis excuser, qu'est-ce que tu veux de plus !? Tu me sembles être quelqu'un de bien, est-ce que quelqu'un de bien avec un visage d'ange ce glisse autant dans le rôle d'une garce ? NON ! Alors je m'excuse une fois de plus dans l'espoir que tu comprennes que cette histoire m'est passer par-dessus l'esprit depuis longtemps. Yue Hasegawa, je te pris d'accepter mes excuses. »


    "Ma grande gueule elle t'emmerde, et bien profond. Puis, qu'est ce qui te dit que je suis pas une garce à la base ? Je fais c'que je veux, merde quoi ! Laisse-moi vivre, je me comporte comme je veux avec qui je veux." Répondis-je.

    Par contre, je ne répondis rien quand il parla d'excuses, non, je le laissais dire. Il s'énervait, pauvre petit. L'aurais-je blessé ? Puis, s'il en avait marre de moi, il aurait mieux fait de me dire de partir quand nous étions sur le terrain.

    M-Mais... Q-Quoi ?! Je me demandais pourquoi il posait un genou au sol, je le fixais jusqu'à sentir ses lèvres contre les miennes. Je pris quelques secondes avant de réagir, reculant un peu en rougissant. Q-Qu'est ce qu'il lui prenait à c't'abrutit profond ?! J-Je... Enfin...NYAAAAAA ! Il me faisait perdre mes moyens, je reculais un peu plus jusqu'à percuter un mur.

    « Je m'présente ; Kenshiro, Kenshiro Masashi, et j'espère que cela est assez convaincant pour que tu acceptes mes excuses ?... »

    "H-H-Heu... Q-Que.. J-Je...O-O-Ou-oui.... Euh...Beuh...Nyu..." Bagayais-je.

    Je ne savais strictement plus quoi dire, sur le coup, il m'avait surprise et pas qu'un peu. J'étais pire que gênée, mon regard balayant la salle, cherchant un endroit où me planquer. Je posais mes mains contre mes joues rouges pour les cacher, fixant le jeune homme un instant avant de détourner le regard, mais je fus prise d'une envie de rediriger mon regard vers le sien, ce que je fis.

    "Idiot..." Murmurais-je en poussant un léger soupir.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Dim 26 Fév - 18:43

« Quand on a rien à dire, on st'ait. »


A ce moment-là, je ne pensais plus à rien. Bien sûr, c'était moi qui avait entrepris de l'embrasser, mais alors pourquoi est-ce que je me trouvais ainsi ? Je veux dire... Dans cette position d'embarras !? Il fallait que je réagisse, vite.

« H-H-Heu... Q-Que.. J-Je...O-O-Ou-oui.... Euh...Beuh...Nyu... »

Elle aussi était visiblement gênée par la situation. Mon souffle battait court, il haletait en fait. Je me sentais endurcit au niveau du sous-sol, à me demander si même je venais... Ce que je déteste dans les situationscomme ça, je veux dire, quand il n'y a pas de contact charnelle. Je l'entendais murmurer :

« Idiot... »

Venant d'elle, ce n'était pas étonnant. Quoiqu'il en soit nous ne pouvions pas rester comme ça, l'étendard planter sur un simple baiser. Malgré cette abordage d'une quelconque supposition, je ne pensais à rien de déplacer. Mec street, racaille, désinvolte... Mon oeil, j'ressemblais plutôt à un blaireau perdu quant au premier baiser, alors que ce n'était pas le cas. Je pris mon courage à deux mains et me dirigeais vers Yue, là, je m'abaissais à sa hauteur, assez bas pour me trouver à sa poitrine, je relevais doucement la tête vers elle sans trop rien dire, nos yeux restèrent plonger l'un comme dans l'autre puis je me décidais en me rapprochant de plus en plus d'elle.

« Bon... Qu'est-ce qu'on fait, et surtout, à quoi tu penses ? »

Je lâchais cette phrase en prenant appuie sur sa cuisse que je caressais inconsciemment, sans prendre compte de mes doigts ce baladant sur celle-ci alors que la chamade à laquelle battait mon coeur était toujours aussi forte. J'étais rassuré à constatant que je ne ressentais rien pour elle, je la trouvais juste séduisante, rien d'autre. Que vouliez vous que je fasse à ça ? Passer à l'acte ne m'effleura même pas l'esprit, je n'y pensais pas et surtout, ni tenais pas sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Mer 11 Avr - 16:19

Tssss...
« Je dois rester sur mes gardes... »


    Je tremblotais comme une feuille, ne sachant pas comment réagir face à tout ceci, après tout, il a eu un étrange geste à mon égard, non ?!
    N'ai-je point le droit de m'inquiéter légèrement ? Enfin.. Il n'a pas la tête d'un fou dangereux, quoi que... En tout cas, je dois rester sur mes gardes, les hommes sont dangereux et n'hésitent pas à utiliser de drôles de moyens pour parvenir à leurs fins.
    J'ai plutôt intérêt à le surveiller !

    « Bon... Qu'est-ce qu'on fait, et surtout, à quoi tu penses ? »

    Ha ha. A quoi je pense ? Il a cru que j'allais lui dire : "En vérité, je pense à toi, car justement, je ne sais pas quelle impression je devrais avoir sur ta petite personne, vois-tu ? Parce que bon, t'es étrange comme type, t'comprends mec ?"
    Non, non et non, pas possible. Ca va encore me retomber sur la gueule ça. Je préfère y aller doucement, mais surement !

    "Bah... Je sais pas trop... Enfin...." Bégayais-je.

    Je décidais de prendre le rôle de la victime, de la pauvre innocente. J'affichais une bouille adorable, une des plus mignonnes que l'on puisse trouver. Il a une grande gueule, mais, il a peut-être la force qui l'accompagne, dans ce cas, mieux vaut éviter toute confrontation, je n'ai pas mon fouet sous la main là.

(H-RP : Huhu, j'ai du mal à reprendre le rythme moi. xD)

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 12 Avr - 13:44

Je constatais avec une mine ravie que ma pression d'il y a peu avait fait son effet. Lorsque mes lèvres et les siennes s'étaient touchées. Elle était plus en rogne que d'habitude, bien fait pour cette espèce de conne. C'est vrai quoi, elle m'avait chauffé... Mais le problème s'en était fini sur ses mots. Heureusement. En fait elle braillait vraiment beaucoup la gamine à la poitrine quadrupler. Mais dans le fond elle avait l'air d'une gentille fille, ce qui était évident, c'est que je la connaissais trop mal pour la juger.

Sortir du local ? Pourquoi pas, mais j'avais encore envie de m'amuser un peu avec elle, c'est qu'on ce faisait pas chier avec miss aux cheveux roses. Mes intentions pour l'instant ? Je n'en avais pas. La lumière qui était raccordée au plafond, elle, clignotait un temps soit peu, bien sûr qu'elle allait finir par grillée, d'ailleurs c'était le cas, l'ampoule sauta dans un éclat ainsi qu'un bruit strident tout en allant s'écraser contre le sol. C'est qu'il tombe vraiment en ruine ce putain de lycée... Comme préciser, nous nous retrouvèrent de nouveau dans le noir, ma bouche, je la laissais fermée, je n'avais pas trop envi de parler car je savais qu'à chaque mot que je disais la lollipop devant moi ce permettrait de rétorquer ou de répondre... Elle en avait du caractère, c'est ce qui me plaisait. Mais pour l'instant je devais trouver un moyen imminent de me repérer, cela allait demeurer plus ardu que prévu... Ce qu'elle pouvait pensé de moi ? Je m'en foutais totalement, pour faire bref, ça m'était égal. Et puis ça ne me changeais pas de la norme en fait... Je me demandais juste ce que j'allais faire avec elle, m'en débarrasser rapidement ou tenter de la préserver un maximum ?

[HRP --> Idem U_U" un peu court je te l'accorde... sorry ~.]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 12 Avr - 16:29

Eeh Mec !
« Reste pas planté là! »



    Je tapotais mon index contre la paume de ma main lorsque nous nous retrouvâmes dans le noir complet, je poussais un petit cri avant de cacher ma tête entre mes genoux, me mordillant la lèvre inférieure. J'attendis un petit moment, histoire d'arrêter de trembler avant de serrer les poings et prendre une grande inspiration puis prononcer sur un ton calme :

    "Bah alors, Batman, fait quelque chose. Moi j'ai peur dans le noir, comme ça !"

    Heureusement qu'il ne me voyait pas trembler comme une feuille. Je me doutais que dans ce local pourrit, il y avait surement des insectes, genre de sales araignées ! Et j'en ai une peur bleue ! J'étais vraiment de plus en plus mal à l'aise. Je me collais contre le mur, me recroquevillant sur moi-même, attendant patiemment que l'autre tâche décide de se bouger.
    Mais soudain, je me pris quelque chose sur la tête, un truc dur. Imaginer ma réaction, ce ne fut pas un cri, mais un hurlement. Je posais immédiatement mes mains contre ma tête en retenant mes larmes, pas question qu'il m'entende pleurer ! Je ne m'abaisserai pas à tel niveau face à un homme de son espèce.
    Tout compte fait, j’espérais qu'il ne voie pas mon visage. Si il apercevait les deux pauvres larmes au coin de mes yeux, il ne lui faudrait pas deux secondes pour se douter que j'étais sur le point de pleurer.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 12 Avr - 17:22

C'était la merde, mais bien chiante. On était déjà assez embêter comme ça et maintenant que la lampe avait sautée je me retrouvais coincer avec l'autre idiote toujours à l'ouvrir sa grande bouche... Mais merde, elle connait pas les cadenas ?

Bah alors, Batman, fait quelque chose. Moi j'ai peur dans le noir, comme ça !

Calme toi Catwoman, t'as tes règles ou quoi ?

Bref, pas question que je reste en sa compagnie une minute de plus. Une fois que j'aurais trouvé une source de lumière je... Nan mais attend ? C'est un cri que j'entend là !? Leiko et dans ma poche... Ce serait pas un briquet ? Ah oui, je m'en étais servit pour... Bon vous avez pas à savoir. Quoiqu'il en soit, j'arrivais à entendre ses dents claquées, Ya~Ha ! J'aime ce bruit ! Elle avait peur, ça ce sentait... J'allais pouvoir m'amuser.

Je sortais rapidement l'allume feu de ma poche et l'approche de mon visage, la lumière fût. Tout en passant un maillot blanc qui traînait à mes pieds devant mon visage, je m'approchais d'elle en tentant de lui faire peur. L'affiche, c'était quoi ce jeu de gamin ? Quoiqu'il en soit, j'étais assez prêt pour retirer mon voile et tonner d'une grosse voix assez flippante avec la tête du vieux dans Saw 6 :

"BOUH "

Ma figure ? Vous voulez la voir ? En gros je ressemblais à ça. Mais ne nous attardons pas sur les détails inutiles, j'avais réussis à la faire sursauter et je prenais un malin plaisir à la taquiner cette gamin.

"Alors la bouffonne ? On chiale ? Ya~Ha !"

Tout en reprenant mon allure originel, c'est à dire neutre et froid, je déposais une main sur sa cuisse en tentant de la rasséréner. Je laissais tomber mon corps contre le tatami, près d'elle, puis brandissait mon briquet assez haut pour que l'on puisse ce voir. Incongru peut-être et très soudain, mais je la prenais dans mes bras en la serrant contre mon torse contre toutes attentes... Moi ? Bizarre ? Nooon, juste chelou'. D'accord, on s'était prit la tête, d'accord on s'était fait chier l'un l'autre, mais si elle avait peur, c'était de mon devoir de la rassurer, en tout cas en tant que mec.

"Bon allez arrête de pleurnicher, ch'ui là." Fis-je indifférent.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 12 Avr - 18:00

HUHU !
« Ca te fais marrer en plus?! »

    Calme toi Catwoman, t'as tes règles ou quoi ?

    "T'sais quoi ? Ta gueule, ça vaut mieux." Lui répondis-je

    Quel mec chiant, exaspérant. Je fermais les yeux un instant, m'apitoyant une nouvelle fois sur mon pauvre sort. Au moment où j'ouvris les yeux, je vis l'autre taré avec un maillot sur la tête, à me dire : "BOUH".
    Enfin, au début, je n'avais pas percuté que c'était lui hein. Donc rebelotte, un magnifique cri sortit d'entre mes lèvres et je me plaquais le plus possible contre le mur.

    "Alors la bouffonne ? On chiale ? Ya~Ha !"

    J'affichais une mine triste, séchant mes larmes avec ma main. Baka. BAKA. BAKA !!! Grrrr ! J'aurais dû le tuer, l'étriper, en faire de la bouillie, de la pâtée pour chat !!! Je le déteste, cet australopithèque ! Ce sale monstre de débilité !

    " Q-Qu'est ce que....?!"

    Il me prit contre lui pendant que je pensais à toutes les injures que je rêvais de lui sortir, contre lui, je sentais cette chaleur, celle qui vous rassure, celle qui vous fait sentir que vous ne craignez rien. Comme ça, je n'avais plus peur des sales bestioles ni de la situation, mais toujours de lui. Il était assez imprévisible. Imprévisible tout court même.

    "Bon allez arrête de pleurnicher, ch'ui là."

    Même si j'étais en position de faiblesse, je gardais bien évidemment mon sale caractère.

    "Pff, j'ai pas besoin de toi, tu serais même pas capable de me protéger..." Dis-je.

    En fait, je ne réfléchis pas avant de parler, ou presque. Ca sort tout seul et la plupart du temps, ça me retombe dessus, je l'entendais déjà venir, me traiter de conne. Au pire, qu'il essaie ! Cette fois, je me défilerai pas, je lui mettrai une bonne claque, na.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 12 Avr - 18:21

Si on a plus le droit de ce marrer maintenant... Yare Yare. Elle pouvait m'insulter de tous les noms qu'elle voulait je m'en foutais, je l'avais répété combien de fois déjà ? Les insultes ne me font rien.

Apparemment, ma p'tite blague avait marchée. J'avais réussis à l'effrayer et ça, ça me plaisais. Il fallait maintenant improviser, on s'casse ou on reste... D'ailleurs on fait quoi ici ?
C'était trop difficile de distinguer la sortie dans ce bain d'obscurité, on allait devoir ce bouger si on voulait sortir mais pour ma part, je ne me sentais pas si mal... près d'elle je veux dire.

"Pff, j'ai pas besoin de toi, tu serais même pas capable de me protéger..."

"Arrête de jouer les indifférentes, Yue. Je sais que tu m'en veux... et je ne me rappel même plus pourquoi on avait commencer à ce cracher à la gueule. T'es une fille à fort caractère, une nana bien dans le fond mais si tu veux mon avis, évite de lancer des injures, ça ne te vas vraiment pas... Sur ses mots je redressais son menton vers moi, tu ne voudrais pas abîmer ta figure d'ange, non ?"

Tout en lui souriant, je la rapprochais de moi, ma main sur son épaule. Je sentais son corps trembler. Un zéphyr passa, faisant nous claquer des dents, le chauffage n'était pas au rendez-vous. Je retirais avec lenteur la veste que j'avais endosser tantôt pour entourer Yue avec. Elle en aurait plus besoin que moi après tout.

Ceci de fait, je faisais éclaté de nouveau la bulle de mon chewing-gum en calant mon dos contre le tapis le plus proche de façon à être à l'aise. Trop la flemme de bouger, sérieusement... Mes caresses faisaient des vas et vient sur la fine taille de la lycéenne, je redoutais qu'elle aille m'envoyer balader ou qu'elle m'en foute une. En réalité je ne pensais à rien, juste à ce que j'allais bien pouvoir faire ce soir, cependant si je voulais traîné, je devais d'abord oser me lever et sortir... Mais je n'en avais pas envie, je me sentais tellement bien avec elle dans mes bras. Bizarre, non ? Celle qui me cassait les couilles et c'est encore le cas depuis plus de deux heures était là, tout près, contre moi. Heureusement que nous étions dans le noir, pourvu qu'elle ne me voit pas rougir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Jeu 12 Avr - 18:44

Hm...
« De nous deux, se serai moi l'idiote ? »



    Je ne savais pas s'il était gentil ou s'il jouait la comédie pour parvenir à ses fins. Je n'osais vraiment montrer ma gentillesse avec lui, je devais attendre encore un peu, histoire d'écarter tout danger.

    "Arrête de jouer les indifférentes, Yue. Je sais que tu m'en veux... et je ne me rappel même plus pourquoi on avait commencer à ce cracher à la gueule. T'es une fille à fort caractère, une nana bien dans le fond mais si tu veux mon avis, évite de lancer des injures, ça ne te vas vraiment pas... tu ne voudrais pas abîmer ta figure d'ange, non ?"

    "Tu sais, tes mots doux, ça marche pas avec moi, j'suis pas le genre de fille à sourire bêtement sur un compliment, enfin, ça dépend qui me l'envoie. Et donc, avec toi, tu t'en doutes, ça n'a aucun effet, te fatigues pas mec." Lâchais-je, sèchement.

    Pourquoi il se souciait de moi ? Pourquoi il me prêtait sa veste? Finalement, faisait-il ça par gentillesse ? Raaah, pourquoi je me pose tant de questions hein?! Après tout, j'en ai rien à faire de sa foutue gentillesse à la con ! Même ça, ça me met en rogne...
    Pourtant, j'allais poser ma tête contre son épaule. Pourvut qu'il ne le prenne pas d'une façon étrange ! Aaaah ! Pourquoi j'ai fais ça ?! Il va se dire que je l'aime bien! Oh noooon ! J'essayais de rattraper un peu les choses, assez maladroitement à vrai dire.

    "Au fait, j'te l'ai déjà dit, appelle-moi Altesse, et non Yue."

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Ven 13 Avr - 21:18

"Au fait, j'te l'ai déjà dit, appelle-moi Altesse, et non Yue."

Terminait elle sur un ton rêche. Oh ? Elle voulait ce donner un style indésirable et détestable de princesse pourrie gâtée ? Alors pourquoi elle restait à côté de moi ? Pourquoi ne partait-elle pas ? Bizarre ce genre de fille... Le sourire aux lèvres, démontrant avoir déjà connu ce genre de situation je penchais la tête sur le côté, jouant mon air compréhensif.

"Bien, Majesté."

On aurait pût dire que je me foutais de sa gueule, c'était peut-être le cas... Je n'en savais rien. Je me préoccupais plus de la position inconfortable dans laquelle je me trouvais plutôt que la princesse Yue. Je crois que c'était le poids de ses seins qui m'appuyais sur le ventre contre son dos... C'est pas possible d'être former comme ça quoi. Nan mais c'est vrai, les frères montgolfière prenaient vraiment de la place ! Et, même si j'avais une vue plongeante sur son décolleté, je n'en fis rien et détournais les yeux, le souffle haletant. Non seulement j'avais perdu les clefs mais en plus nous étions enfermer, vraiment pas malin --'.

Le briquet tendu en l'air, je sentais la flamme me brûler les doigts. Rien de grave, j'avais vécu pire, mon avant-bras par contre, lui était bien partit pour lâcher. Tout en repensant à ce qu'elle m'avait dit plus tôt à savoir : "Tu sais, tes mots doux, ça marche pas avec moi, j'suis pas le genre de fille à sourire bêtement sur un compliment, enfin, ça dépend qui me l'envoie. Et donc, avec toi, tu t'en doutes, ça n'a aucun effet, te fatigues pas mec." Je me tortillais sur moi-même. Je savais qu'elle ne m'aimait pas, mais ce sentiment de haine je m'en fichais, il y en avait pas mal qui ne m'avaient pas dans le coeur, une de plus une de plus qu'est-ce que ça change ? Je ne vis pas pour les autres après tout Leiko.

Bref, il était temps de passer à l'action. Une gaffe, une baffe pensais-je en prenant mon courage à deux mains. Je savais que j'allais m'amusé avec elle, l'enquiquiner était très facile, cette petite là elle s'emballait vite, le genre de meuf à se faire des scénar' à la Spielberg.

Mes doigts glissèrent le long de ses côtes. Je la sentais frémir quant à mon toucher... Tant mieux. À la suite, je passais mes mains sous son haut pour aller lui caresser la taille, un air malin dessiner sur le visage. J'avais apposé le briquet par terre, la flamme s'était éteinte, nous étions de nouveau dans le noir. Jusqu'à en caresser ses bras ainsi que ses épaules, j'affichais un sourire en coin conquérant. Je n'avais pas l'intention de me la "faire" comme on disait à l'habitude, juste de.... bah, vous verrez bien. Quoiqu'il en soit, sa promettait d'être bonduel. ~
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Sam 14 Avr - 9:50

Heu, ça va?
« Tu veux que j't'aide aussi ? »


    "Bien, Majesté."

    Tsss. Soit je pars tout de suite, soit je le dresse. Parce qu'un jour, il m'appellera "Madame" et il m'apportera du thé sur un joli plateau d'argent. Et oui. J'en suis sûre. Et certaine même !
    Après tout, ce n'est qu'un petit insolent, un petit idiot sans grande valeur qui ose me manquer de respect et se foutre littéralement de ma gueule. Mais après tout, je n'ai pas dit mon dernier mot.
    Un petit moment de silence se fit, me laissant le temps de redevenir calme avant de sentir ses mains se déplacer sur mon corps de façon suspecte. Dommage qu'il ne pouvait pas me voir, mon regard l'aurait certainement transpercé.
    J'attrapais de ma main droite un morceau de son haut que je serrais tandis que j'essayais de retenir l'autre qui avait grande envie d'aller se poser violemment contre sa joue.

    "Tu fais quoi là?" Etrangement, je gardais un ton calme et sérieux.

    Je me demandais bien ce qu'il comptait faire, mais en tout cas, s'il allait plus loin, j'allais me faire une joie de le stopper. De quelle façon? Aucune idée pour l'instant, je verrais bien sur le moment au pire !
    Mais, ce type est tout de même étrange, enfin, de mon point de vue. Soit il gueule, soit il devient tout gentil, soit il se comporte bizarrement. J'aurais bien voulu pouvoir lire dans ses pensées...

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Sam 14 Avr - 16:20

"Tu fais quoi là?"

Devine pauvre idiote, j'suis en train de te violer ! Leiko Nan sérieusement... Moi qui croyait qu'elle était assez intelligente pour comprendre, je me faisais de fausses idées. Raison de plus pour que je continu dans ma lancée. Un sourire malsain prenait place sur mes joues.

"Laisse toi faire et tu verras..."

J'avais lancer cette phrase tout en la retournant contre moi. Même si l'obscurité cachait nos deux silhouettes, j'arrivais avec l'aide de mon toucher à sentir la chaleur que dégageant sa peau. Tout en rapprochant mon visage du sien, guider par son doux souffle je lui arrachais un vif baiser, à vrai dire c'était à peine si je lui mordais la lèvre. Une de mes canines était ressortie tandis que je jubilais de la faire languir.

Mon poignet était à présent passer sous l'intégralité du tissu de son t-shirt, j'arrivais à sentir ses bras. Enfin, je finis par le glisser derrière son dos, mon autre main lui caressais la cuisse d'une façon anodine. Lorsque mon index tira sur l'élastique de son soutien-gorge, je reculais ma tête, craignant de ne pas éviter la baffe qu'elle allait me foutre, je la connaissais assez bien, plus de deux heures que j'avais passées en sa compagnie, j'étais assez lucide pour rester sur mes gardes.

"Tu comprends maintenant ?... J'ai envie de toi. La balle qui t'as frôler tout à l'heure c'était fait exprès pour attirer ton attention, si je t'es traîner jusqu'ici c'est de façon à être avec toi, seulement avec toi votre altesse, m'en ferriez vous l'honneur ?..."

Polahalaha le myhto de ouf ! D'ailleurs je ne sais même pas d'où ça m'est venu, en tout cas je me sentais un peu fier de moi une fois ses mots prononcés ! Non c'est vrai quoi, je n'y pensais pas une lettre alors bon, elle pouvait ce faire tous les films qu'elle voulait elle aurait faux sur toute la ligne. J’espérais pouvoir profiter un peu plus longtemps de cette plaisanterie, du moins je croisais les doigts pour qu'elle y croit, je m'amusais tellement...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Sam 14 Avr - 17:52

Pfff.
« Je suis pas blonde de l'intérieur moi ! »


    "Laisse toi faire et tu verras..."

    Non mais, il se prend pour qui lui ?! Il a cru que j'allais me laisser faire alors que juste avant, il osait m'insulter. Après le baiser, je le poussais un peu, fronçant les sourcils.
    Il continuait, il était courageux le petit, courageux mais incroyablement bête, il ne se doutait pas de la claque phénoménale qu'il allait se prendre dans la gueule. Je sentais ma haine envers lui grandir tout à coup.

    "Tu comprends maintenant ?... J'ai envie de toi. La balle qui t'as frôler tout à l'heure c'était fait exprès pour attirer ton attention, si je t'es traîner jusqu'ici c'est de façon à être avec toi, seulement avec toi votre altesse, m'en ferriez vous l'honneur ?..."

    Je ne savais pas s'il se foutait de ma gueule, mais il m'a manqué de respect et ceci est un crime que je ne peux pas laisser impuni !
    Je le repoussais violemment, lâchant un soupir avant de lui répliquer :

    "Non mais. Tu m'insultes et là, tu me dis qu't'as envie de moi, comme si de rien n'était ? T'as trop cru qu'j'étais super conne toi. Tu m'auras pas ! Et si tu me touches encore de cette façon, j't'assure que t'auras la trace de ma main sur ta joue pendant deux mois ! Petit insolent va !"


• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Sam 14 Avr - 21:12

La situation était vraiment hilarante, je croyais que j'allais en pouffé de rire ! Yue ce sentait vraiment mal empêtrer dans cette position, si bien qu'elle m'envoya balader plus loin, haha, elle tombait réellement dans le panneau ? Blonde à un point nommer.

"Non mais. Tu m'insultes et là, tu me dis qu't'as envie de moi, comme si de rien n'était ? T'as trop cru qu'j'étais super conne toi. Tu m'auras pas ! Et si tu me touches encore de cette façon, j't'assure que t'auras la trace de ma main sur ta joue pendant deux mois ! Petit insolent va !"

Yare Yare, voilà qu'elle s'excitait. Elle avait vraiment ses règles celle-là... En usant des grands mots en plus ! Cette fille était vraiment trop.

"Tu ferrais pas d'mal à une mouche petite. Pas la peine de monter sur tes grands chevaux tu peux dire tout ce que tu veux je sens bien que tu rougis, ya~ha !"

Bon, je n'allais pas m'éterniser ici non plus. Tout en lui laissant mon gilet je sautais du tapis, cherchant à tâtons les clefs. Coup de chance, elle glissèrent entre mes doigts. Sans mot je ramassais mon briquet ne laissant pas le temps à la lycéenne de comprendre ce qu'il ce passait. Tout en me dirigeant vers la porte, je soufflais longuement une dernière fois. Je me retrouvais enfin délivrer de cette sale peste, pas trop tôt ! Je lâchais un de ses petits rires diaboliques avant d'ouvrir la porte, la lumière de l'après-midi m'étincela les yeux, dans cette marre de luminescence j'observais Yue qui venait de comprendre. Tout en jouant avec les clefs je me m'amusais à lancée et à rattraper je refermais la porte derrière elle mes dents sorties comme à chaque fois que je faisais quelque chose de mal ! YA~HA !!! Je l'enfermais à double tour en laissant les le trousseau sur la serrure afin que si jamais passerais par là, ouvrirait la porte, ce qui m'étonnerait vue l'heure... Quoiqu'il en soit elle l'avait bien mérité cette garce.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Yue K. Hasegawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 567
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Essaye et tu verras bien ;P
■ Popularité : 665

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Sur le Terrain    Dim 15 Avr - 7:43

Ouiiiin !
« Espèce de monstre sans-coeur ! »



    Voilà que maintenant, j'étais dans ce local pourri, enfermée par un gros naze ! Mais, héhé, je suis sûre qu'il allait attendre un peu, pour voir ma réaction.
    Si je commençais à frapper des poings contre la porte, ça le ferait rire, alors je ne devais absolument pas m'énerver, mais peut-être que si je venais à pleurer, il aurait un peu de compassion, non, pas possible, faudrait déjà qu'il est un coeur pour ça, ce qui, à mon avis, n'est pas le cas.
    Donc, j'allais rester silencieuse, mais pour combien de temps ?

    J'entendais soudain un drôle de bruit et quelque chose me frôler. Je frissonnais légèrement avant de poser ma main dessus, c'était plein de poils, avec une longue queue, il ne me fallut pas beaucoup de temps pour me rendre compte que c'était certainement un rat ou une souris.
    Lentement, je reculais, tout en répétant le nom de l'animal comme si je me préparais à me faire tuer par un monstre abominable, je lui donnais un bon coup de pied mais je savais que ce truc allait revenir vers moi. Ouiiiiiiiiin ! Je hais ce salopard qui m'a enfermé !
    Je me mordillais la lèvre tandis que mes membres ne cessaient de trembler.

    "Je vais mourrir, tuée par un rat portant plein de maladies..." Murmurais-je, assez doucement pour que l'autre tâche ne m'entende pas.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Sur le Terrain    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur le Terrain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fanmi Lavalas veut occuper le terrain, en attendant Obama...
» terrain enneigé
» [WIP] Terrain de jeu elfique/naturel
» terrain de jeu de gorbag
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Archives :: Corbeille à rp's-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com