[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Koyomi A. Nakamura !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 168
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro quasi-confirmé
■ Popularité : 215

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Dans la cuisine   Lun 20 Fév - 22:15

Je la suivais en essayant de me calmer, il fallait que je reste calme... Caaaalme... Mais je peux pas ... C'est quand même... Rooooh... Je me sentais juste si... léger... heureux... euphorique même... Elle allait me préparer des plats... *Des plats... Comme... Un... Un couple de mariés...* Je rougis à cette pensée... *En plus elle m'a appelée par mon prénom...*... J'étais surement rouge vif à l'heure qu'il était...

Mais nous arrivions enfin devant ma résidence, je passais devant, sortant mes clés en tremblant légèrement, déglutissant avant de tourner la poignée, ça y est... Je... Je l'avais invitée chez moi... Dans mon monde...

Je me ressaisis puis la regardais un instant, avant de détourner le regard, les joues toujours rouges...

"Euhmm... euh... Bienvenue chez moi"

Je n'avais pas vraiment de bonne phrase, pour une fois, les mots semblaient me manquer, je nous guidais à travers la maison jusqu'à la cuisine...

"Bon euh... Si tu veux cuisiner c'est ici et... euh..." (@////@)

Décidément les mots me manquaient ce soir, je me grattais la nuque, très embarrassé...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la cuisine   Lun 20 Fév - 23:28



Décidément, nous étions tous les deux aussi désemparés l'un que l'autre. Je marchais devant certes en faisant doucement bouger les sacs. J'étais heureuse, mais je restais un peu crispée et tête baissée durant la marche. Les gens nous regardaient un peu en se demandant qui était ce drôle de couple où la fille marchait devant les joues rouges comme un coquelicot comme son partenaire qui restait derrière dans le même état. Malgré tout, je souriais vraiment comme je le faisais avant tout ce qui m'étais arrivé de mauvais ici. Nous étions arrivés enfin à sa résidence, près de la porte. Je regardais un moment l'édifice avant de reporter mon attention sur Koyomi. Il tremblait légèrement en mettant la clé dans la serrure, le visage rouge. Si je n'étais pas aussi embarrassée et de nature contrôlée, je crois que je lui aurait sauté dessus en le serrant dans mes bras, laissant les bouteilles de saké se briser par terre.

"Ah.....euh....d'accord.....c'est....hum.....je ne sais pas quoi dire....."

Je ne savais pas quoi répondre, vraiment. Je l'écoutais et passais ma tête dans l'encadrure de la porte en souriant. La maison était vraiment sympathique, même si un brin de tristesse régnait entre les murs. Le manque de lumière. J'allumais certains interrupteurs pour que d'abord le salon soit plus illuminé et ensuite la cuisine. Je regardais le plan de travail avec des étoiles dans les yeux...même si le reste d'omelette me semblait assez peu comme repas et un peu...douteux. Douteux dans le sens que niveau cuisine c'était à mon niveau...douteux. Ce n'était pas un repas à mes yeux. Je posais la nourriture sur le plan avant de mettre sur la table à deux places de la pièce les deux bouteilles de saké. Je prenais le tablier qui traînait dans un placard et le nouais autour de mon corps, puis me lavais les mains avant de commencer à préparer.

"Je vais m'y.... mettre alors....tu fais ce que tu veux, mais ne me déconcentre pas...ah ! euh ! Enfin ! Vous...je voulais dire....bref."

Je sortais rouge les ingrédients pour le steak, mélangeant oeuf, chapelure, farine, viande et assaisonnements avec douceur mais fermeté dans le mouvement. Je mettais à cuire le tout, puis passais au riz. Les légumes cuits à la vapeur se mèlerent au riz déjà cuit dans la casserole, dans une poêle. Je faisais voler les ingrédients pour que cela ne brûle pas. C'est alors que je passais à la confection des en fin de compte macarons gélifiés. Je sortais les framboises que je mixais pendant que le lait avec la purée d'amandes et le gélifiant naturel aux algues bouillait. Je rajoutais le tout et mélangeais encore avant de mettre la pâte dans des coupelles. Une fois le tout préparé, je mettais le dessert au frais puis allais à la table avec deux verres à saké à la main. Je lui servais un verre et retirais mon tablier le sourire aux lèvres, même si j'étais gênée. Je faisais de même dans mon verre et j'enlevais enfin mon tablier pour enfin m'asseoir sur la chaise et tendre le verre vers mes lèvres. Je buvais une petite gorgée puis posais le verre de nouveau sur le bois :

"J'ai donc préparé la nourriture. En attendant que cela finisse de cuire à feu doux, je voudrai en apprendre un peu plus sur vous...est-ce que vous avez déjà eu d'autres assistantes pour modèle ? J'ai remarqué que vos croquis se portait sur les gens de l'extérieur et les paysages, mais que vos nus étaient avec un côté assez fantasque. Je veux dire que vous les imaginiez...Ah et euhm...vous avez déjà eu une petite amie avant ? Non oubliez !"

Je secouais la tête et je reprenais une plus grande gorgée de saké. Le hic était que j'avais du mal avec l'alcool, alors à jeun...Mes joues étaient rouge par la gêne et l'alcool maintenant. Pour l'instant, je tenais. Mais pour combien de temps...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Koyomi A. Nakamura !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 168
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro quasi-confirmé
■ Popularité : 215

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Dans la cuisine   Mar 21 Fév - 22:54

Je la regardais se préparer à cuisiner... Décidément... Moi en général c'est une main dans la poche et l'autre avec un ustensile ou la poêle dans la main...

J'hochais la tête légèrement, mes joues, qui avaient retrouvé leur couleur normale, se reteintèrent de rouge lorsque je repensais à la remarque que je m'étais faite à propos de... De l'image du couple...

Lorsqu'elle hésita sur le tutoiement et le vouvoiement, je me grattais la nuque en regardant ailleurs, essayant de prendre un ton détaché... Ce qui était sans doute raté.

"Euhm... Tu peux me tutoyer si tu veux... Je le fais bien et vu que... euh... que on est... enfin voila quoi..."

Ma voix se perdit en d'infimes marmonnements dans ma barbe, ma tête pouvant probablement s'inscrire au concours de tomates local...

Je la regardais enlever son tablier, puis me servir un verre de saké, je le saisis et en bus également une petite gorgée, l'observant alors qu'elle me parlait... Elle était vraiment resplendissante... magnifique... et...

"...est-ce que vous avez déjà eu d'autres assistantes pour modèle ? J'ai remarqué que vos croquis se portait sur les gens de l'extérieur et les paysages, mais que vos nus étaient avec un côté assez fantasque. Je veux dire que vous les imaginiez...Ah et euhm...vous avez déjà eu une petite amie avant ?"

Je manquais d'expulser ce que j'avais en bouche, j'avalais rapidement le liquide, la tête écarlate, je...

"D-Des assistantes comme modèles ? J-J'y avais jamais pensé... A vrai dire... Tu es la première que j'engage... *je baissais les yeux, embarrassé*... Ah... Euh pour mes nus... euh... voila c'est ça en fait... Je n'ose pas trop demander à des modèles de faire ça... C-C'est gênant un peu... "

J'avais dit tout cela rapidement malgré les "euh" qui ponctuaient mes paroles, je levais les yeux au plafond lorsque je me préparais à lui donner ma réponse à propos de la dernière partie de ses questions.

"Une petite amie... J'en avais une... Il y a longtemps...."

Je baissais les yeux, laissant seulement apparaitre mon sourire, le regard caché derrière ma chevelure...

"... Mais c'est terminé maintenant..."

J'inspirais longuement, alors que j'agitais mes jambes, puis tournait vers elle un visage joyeux...

"Hmm... Donc... euh... Qu'es-ce que tu nous prépares...?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la cuisine   Mer 22 Fév - 9:48



Je l'observais alors qu'il était en train de de boire du coin des yeux. Je n'allais pas le regarder alors que clairement l'alcool me montait à la tête et faisait mettre mes joues dans un état très...Alors que j'allais prendre une autre petite gorgée, je le vis commencer à presque cracher. Il était vraiment trop mignon mais si il continuait comme ça, lui aussi il serait vite pompette. Nous aurions l'air fins pour notre premier rendez-vous...Mais passons à un autre sujet que celui de se retrouver par terre avec la bouche ouvert en parlant dans son sommeil (même si personnellement ça ne m'ait jamais arrivé je tiens à préciser !!!!) Ah ? Jamais eu d'assistantes ? La première engagée ? Eeeeeh ? Il n'avait jamais essayé ? Là j'étais en choc post traumatique avec les effets de l'alcool que j'ouvrais de grands hublots bleu avant de rougir du cou au visage. Je mettais une main sur mon visage et tournais la tête en grimaçant. J'avais l'air belle avec la cagoule du chaperon rouge (même si c'est une capuche qu'elle a merci de me le rappeler Jiminy) :

"Ah...euh...je suis heureuse d'être votre première...*dis-le sinon il va y avoir un double sens !* .... assistante... Ah ? Jamais vous n'avez demandé aux gens ? Je pense que c'est normal !"

Je rigolais un peu à la fin avant de sentir mon coeur faire un bond dans ma poitrine quand il me répondit que oui il avait une petite amie avant. Je pâlissais de nouveau, me demandant comment elle avait été avec lui...(jalouse ? Moi ? Non mais vous allez chercher ça où ? Bon dans le magasin de Louis Vuitton ? ... Bon vous avez gagné...u///u) Je lâchais quand même un petit sourire quand il me dit que c'était terminé. J'osais le regarder de nouveau et je vis son visage radieux. Je ne pus m'empêcher de faire un arrêt sur images un moment avant de me pencher en avant et de lui prendre un baiser doux sur ses lèvres souriantes. Je n'avais pas pu résister à la tentation, mais je les décollais rapidement avant de repartir à la cuisine en secouant les mains, me mettant à sourire aussi :

"Je suis heureuse....que vous...enfin pas pour que ce soit terminé entre elle et toi, mais pour être la prochaine à être à tes côtés *tousse et roule des yeux (baka !)* Sinon j'ai préparé .... *pose dans leur assiette les steaks japonais et le riz sauté* bon ce n'est pas la grande cuisine, mais...c'est typiquement japonais et...nourrissant"

Quand je repensais à ce que Nana m'avais appris...ohlala ! Nourrissant ! Mais mince quoi ! Arrête un peu Jimminy ! Je commençais à manger et je repris une gorgée. Nous mangions vraiment en silence...mais l'alcool me montait à la tête et je devenais plus détendue dans les paroles à ce stade. Je faisais taper ma fourchette sur l'assiette puis je dis enfin :

"Moi, mes petits amis...c'était soit l'idylle mais on était trop éloignés l'un de l'autre, lui ne venant presque pas, soit je me prenais un râteau, soit...je me sentais en insécurité et je paniquais...je n'osais pas vous le dire par peur de ça justement *reprend une gorgée et se passe une main sur son visage en laissant échapper une larme* moi et mes amies on a jamais vraiment eu de chance en amour...et...j'ai encore peur...de ne pas...être à la hauteur..."

Je baissais le visage un moment avant de regarder de nouveau mon assiette que je débarrassais ainsi que la sienne vu que nous avions fini. Je restais à frotter sous l'eau et le savon les couverts en laissant encore échapper une larme. Même si l'alcool me tournait la tête, je restais droite pour ne pas montrer cette partie pitoyable, même si j'avais envie de me jeter dans ses bras et l'enlacer de toutes mes forces (arrête d'y penser maintenant et lave cette fichue vaisselle ; oui Jimminy...)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Koyomi A. Nakamura !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 168
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro quasi-confirmé
■ Popularité : 215

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Dans la cuisine   Mer 22 Fév - 23:08

Je hochais vivement la tête, peut être un peu trop, dû au léger stress que je ressentais... Pas si léger que ça en fait, mais on va faire comme si il était léger...

"Si si j'ai demandé à des gens ! Mais... comment dire... aucune personne ne correspondait vraiment à ce que j'attendais... Trop carrés et trop formalisés.. Bon c'est normal mais bon... Moi ce que je demandais c'est une personne pour m'accompagner chaque jour... Pas un simple robot..."

Elle m'embrassa soudainement, intensément, mais rapidement, un peu trop...

Je soupirais d'aise, avant de me redresser pour aller voir ce qu'elle faisait, les mains croisées derrière mon dos, puis m'asseyais en face d'elle...

"Ca a l'air... absolument délicieux... c'est vrai..."

Bon... Extérieurement je gardais un calme... que je supposais capable de maintenir l'illusion de personne sérieuse... Mais... intérieurement... Je bavais littéralement devant son plat, son odeur, qui titillait jusqu'à mon palais, sollicitant ma langue, préparant déjà l'arrivée du produit avant même sa saisie avec une fourchette... Je pris lentement une bouchée...

Larmes aux yeux... *c'est.. booooon...*

Puis l'écoutais attentivement...

"Tu sais... ça me rappelle tout ce que j'ai pu traverser ce que tu viens de me dire... Mais bon... euh... C'est un peu toutes ces épreuves qui font que... mmmh... l'amour est quelque chose de si précieux... Sinon..."

Je levais la tête en regardant ailleurs, les joues rougissantes...

"...J-Je me demande aussi si je suis vraiment digne... Si je serais capable de te soutenir de la même façon que tu me soutiens"


J'avalais le contenu de mon verre d'un trait, un réflexe quand j'étais embarrassé...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Dans la cuisine   Jeu 23 Fév - 10:27

Le voir manger les larmes aux était vraiment tout ce qu'il y avait plus de mignon. Il avait un air aussi enfantin que j'avais envie de lui toucher le rebord des lèvres pour les lui essuyer tendrement...raaah ! Mais pourquoi je pensais à de tels trucs dans un moment pareil ? Je me remettais à faire la vaisselle en secouant la toute, toute rouge. Comment je pouvais être aussi...(aussi quoi ? Amoureuse ? Bingo ! Tu vois enfin ce que c'est ! ; merci Jimminy de ce commentaire très constructif...) Je finissais de faire égoutter les assiettes et couverts sur le plan réservé, avant de me retourner vers lui. Ces propos me prenait vraiment le coeur, me le faisait battre à tout rompre. C'était vraiment agréable de se sentir comme ça, même si l'alcool me faisait tourner la tête. Je lui souriais alors qu'il avalait d'un trait son verre d'alcool. J'allais m'avancer vers lui pour lui prendre les mains, les serrer, lui dire qu'il me donnait bien plus de soutien qu'il le croyait, l'embrasser tendrement pour lui prouver, l'aimer, l'aimer encore...stoooop ! J'arrête mon film de suite parce que sinon vous allez me prendre pour une folle. Seul hic, c'est que j'avais un de mes big brothers qui appelait. Et bien sur là probabilité que ce soit Lyo était de très grande importance. Le portable vibrait avec sa sonnerie. Et ça sonnerie c'était...



Non ne rigolez pas, mais pour Yuki c'était les dents de la mer et Makoto c'était le plus soft. Je crois Fable version remix. J'ai de drôles de façons de mettre des sonneries ? Mais credi c'est ce que je ressentais vraiment quand il appelait pas de ma faute ! Je prenais l'appel en essayant de rester lucide et de cacher où j'étais. Je me mettais près de la fenêtre. Je commençais la conversation :

"Euh salut...grand frère...?
- Où es-tu ? Je ne t'ai pas vu dans ta chambre de dortoir...
- (chiant d'avoir un frère surveillant u_u) Je suis sortie chez une amie, elle me propose de m'héberger si je veux. Elle n'habite pas loin(vive les mensonges)
- Ah...je vois alors peux-tu m'expliquer quel était cette feuille d'entretien sur ton bureau ? Tu mens mal comme d'habitude aussi.
- (oh le sale...) Okay tu as gagné je suis chez mon employeur qui est aussi celui que j'aime, un prof du lycée. Ça te va comme réponse ? (u///u)
- ..... Pas le professeur de dessins, si ?
- Si. Ça pose un problème, M. je sors avec une élève de 16 ans ?
- Que....tu as raison. Mais si jamais il te fait du mal, je le tue. Très très très lentement avec...
- Bonne nuit."


Je refermais cette conversation typique avec l'un de mes grands frères poules puis je regardais Koyomi. Un peu gênée qu'il ait entrevu une partie de ma vie privée. Encore ce n'était pas mes amies. Là ça aurait été pire. Je m'avançais vers lui , toute rouge et je me mettais face à lui, les genoux au sol, prenant donc ses mains :

"Jamais je ne penserai que tu vas mal me donner ton soutien. Tu auras une façon de le donner et puis je ne suis qu'à toi maintenant. Je ne veux vraiment pas d'un autre homme. Tu es celui qui a illuminé ma vie, Ko...yomi. Et désolée pour cette conversation téléphonique. N'y fais pas attention. Je me sens bien avec toi tu me fais oublier tant de choses négatives. C'est déjà un bon soutien, non ? Ah et je veux aussi un cadeau pour la cuisine..."

J'étais un peu sous l'influence de l'alcool et de l'excitation qui habitait mon coeur que je devenais plus entreprenante, allant l'embrasser en caressant ses lèvres, puis passer une main sur sa nuque pour donner plus de profondeur au baiser. J'avais les yeux fermés, et je me mettais sur ses jambes pour rester à sa hauteur et continuer de le câliner. Je voulais lui montrer mon amour, le lui donner. Je rompais le baiser, les lèvres entrouvertes, le regardant de mes yeux attendris, tout en reprenant mon souffle, mais en allant lui chuchoter trois mot à son oreille gauche, sereine :

"Je ... t'aime...Yomi...."

Je me retirai et lui caressais les joues tendrement. Je lui fis un baiser sur la joue et je partais prendre mes affaires pour me diriger vers la porte :

"C'était une belle soirée. Je...suis très heureuse de t'avoir connu....Bonne nuit, je retourne au lycée seule"

Je partais le sourire aux lèvres dans les rues. J'étais heureuse, très...jusqu'à ce qu'au détour d'un passage piéton je me fasse fauché par une voiture suspecte. Les hommes sortirent et m'attrapèrent par les épaules. J'entendis au loin deux cris, les cris de mes frères. Mais je fus tirée dans la voiture à demi consciente. Je voyais blanc, trop de blanc. J'étais partie du lycée. Pour toujours. Mon destin m'avait rattrapée. Adieu cette vie que je pensais retrouver ici, adieu la vie que j'essayais de reconstruire. Adieu cet amour que j'ai cru enfin construire. Je voyais juste la mer, rien que la mer face à moi en plus des hurlements qui se faisaient plus étouffés sous le bruissement des vagues. J'entrais en elles, vers mon vrai destin.
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Dans la cuisine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la cuisine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Débuts en cuisine -libre-
» Travaux dans la cuisine
» Des animaux très curieux .
» L'électricité statique
» Trucs dans la Cuisine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Corbeille à RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit