[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Hall d'entrée [PV Brooklyn Pepper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Akira Tsukuyo !


■ Messages : 7
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : All I want~
■ Popularité : 17

MessageSujet: Le Hall d'entrée [PV Brooklyn Pepper]   Ven 3 Fév - 15:07

Une crispation… Une violente envie de meurtre… Ses paupières clignèrent avant de se fermer pendant un laps de temps court, puis ils se rouvrirent brutalement pour regarder le ciel dehors. Les nuages étaient sombres, reflétant avec une certaine similitude, l’attitude et les sentiments d’Akira. Sa mâchoire se contracta avec force faisant saillir les os et les veines de son cou, le relief était tel, que les personnes qui l’entouraient s’éloignaient avec terreur. Mais le brun n’en tint pas compte, trop habitué à ce genre de comportement envers lui. Ses deux prunelles émeraudes brillèrent d’une vague tristesse, l’air de rien, même s’il laissait rien paraître, Akira se sentait profondément seul et sans soutient. Mais il n’avait pas le droit de vouloir de la compagnie, et puis ça l’ennuyait les gens trop bruyants qui ne parlaient pour en fait ne rien, quelle nécessité à tout ça ? Il n’en voyait aucune. Un soupir franchit ses lèvres alors qu’il collait sa tête contre le hublot glacial de l’avion, la chaleur de son corps provoqua une onde de buée sur le verre, prouvant qu’au moins Akira était un être vivant, mais s’en sentait-il pour autant rassuré ? Je n’en sais rien, et lui non plus sûrement. Une goutte s’écrasa contre la petite vitre avant d’être suivie par plusieurs de paires, la pluie vint résonner dans l’habitacle berçant peu à peu le garçon qui ne tarda pas à s’endormir sous les bruits irréguliers des gouttes d’eau qui s’explosaient lamentablement sur la vitre. Le temps reprit son cour alors qu’il dormait, je pense que pour lui la vie n’est pas la réalité… La réalité est une réserve de pourritures en tout genre, la race humaine est juste inutile, elle ne sait que détruire pour construire de nouvelles choses pour détruire encore plus, Akira en était persuadé, je le suis dans cette idée bien que je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il pense, certaines choses sont vraies d’autres pas, je laisse ainsi la question aux autres pour qu’ils méditent sur ça.

Bien une heure plus tard, le haut-parleur de l’avion, laissant sortir une voix féminine qui tentait la sensualité le réveilla, mettant le brun de bien mauvaise humeur. Il haïssait ces genres de femme qui lui rappelait trop sa mère, il nota qu’à travers cette voix, que cette femme était certainement pas plus qu’une débauchée qui ne voulait que se taper chaque beau garçon qui passerait devant elle. Une nausée le prit, mais il ne fit signe de rien. Toutes ces jolies pensées pour dire que l’avion allait se poser et qu’il fallait attacher la ceinture, oui vraiment cette femme était une belle traînée de la même race que sa mère, le garçon en était persuadé. Cependant, il s’exécuta et attacha sa ceinture avant de reporter son regard sur le hublot. La pluie et les nuages gris avaient laissé place à un immense soleil rayonnant et à un ciel aussi bleu que l’azur. Cette vision le dégoûta fortement, le soleil était trop lumineux, ça lui brûla les rétines, aucune importance, il s’en remettrait, son regard ne lâcha pas le hublot et il continua à regarda la descente vertigineuse qui les mènerait à l’aéroport. A aucun moment il ne quitta ce spectacle pour le moins effrayant, s’obligeant presque à ne pas cligner des yeux. L’arrêt fut brusque et il dut se détacher du hublot afin de sortir. Akira jeta nonchalamment sur son épaule en sortant de l’avion. Une jeune hôtesse vint le saluer de son voyage, un sourire répugnant sur le visage lui provoquant un frisson d’horreur, il ne répondit rien et sortit avec hâte de cette prison volante. Bousculant les gens il récupéra sa valise contenant plusieurs objets qui en feraient fuir plus, du coup, il se dépêcha de sortir de cet endroit étouffé par tant de monde. Quelqu’un était sensé l’accueillir, mais il n’avait pas envie de parler ni d’être en présence de quelqu’un d’autre. De ce fait, Akira ne chercha pas à savoir qui c’était et se débrouilla par ses propres moyens pour rejoindre le lycée où il devait être logé. Franchement, oui ça l’agaçait de devoir se rendre à un endroit qui ne lui donnait pas envie. Il voulait être libre du moindre de ses mouvements et suivre son propre chemin. Sa langue claqua contre son palais, son poing s’abattit violemment contre un mur et jeta un regard noir à la personne qui le suivait. L’effet fut immédiat, l’inconnu s’éclipsa en un clin d’œil.

Akira arriva devant une grande bâtisse, et qui veut dire grande veut aussi dire beaucoup de monde. Un soupir agacé franchit à nouveau la barrière de ses lèvres et il pénétra dans l’immense hall, son sac sur le dos et sa valise à ses pieds. Une foule de gens était présente, certains agglutinés à d’autres et d’autres qui marchaient en solitaire. Tout de suite Akira voulu faire demi-tour… Mais pour aller où ? Aucune idée, alors il avança sans regarder là où il allait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Brooklyn Pepper !


■ Messages : 58
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Bisexuelle
■ Popularité : 85

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Le Hall d'entrée [PV Brooklyn Pepper]   Ven 3 Fév - 21:47

« ★ Acte I »
« La vie est un conte de fée qui perd ses pouvoirs magiques lorsque nous grandissons
»

    Une journée de plus dans ce monde qui me parait si bizarre. Je me lève et je ne sais toujours pas ce que je vais faire de ma journée, mais après tout peu importe. En faite, je pense que j'allais faire un tour, il faisait beau. Il faisait d'ailleurs rarement beau. Je voulais donc sortir pour jouer un peu de guitare en plein air. Je ne sais pas si c'était une bonne idée, parce qu'il faisait quand même frais et j'allais avoir froid avec mes mains au vent. Heureusement ! À mon arrivé la petite Ui, ou plutôt, la jolie Ui m'avait montrer où je pourrais être à l'écart. Heureusement pour moi encore une fois, cet endroit étais couper du vent et donc, je ne craignais pas vraiment d'avoir froid. Dans le doute j'allais bien m'habiller, je n'aimerais pas tomber malade pour une idée stupide qui m'étais venue en tête. Bref, j'étais sortie de mon lit. J'affronta le froid de ma chambre et couru jusqu'à la salle de bain où il y faisait une chaleur respectable. Je pris ma douche donc, comme à chaque matin. !J'aimais être propre du coup j'avais cette habitude de me doucher avant, et après avoir dormis. C'était une manière qui m'appartenais mais j'étais certaine que je n'étais pas la seule à le faire. Une fois propre et habillée. Je sortis ma guitare sur le dos. Je ne sais combien de fois j'ai dis cette phrase, mais je ne pouvais bien évidemment pas me passer de mon cher instrument de musique. Surtout que là, j'avais pour but d'en jouer. C'était bizarre de voir un fille avec une guitare sur le dos affirmant pertinemment qu'elle n'allait pas en jouer de la journée. C'était encore une fois une de mes habitudes à moi. J'étais peut-être montrée du doigt pour ci ou pour ça. Cependant une chose était sûre : Je n'en avais absolument rien à foutre.
    J'étais donc sortie en passant par le Hall, et m'étais rendue à mon coin tranquillement. J'avais commencer à jouer. Howl's Moving Castle Theme, un morceau que j'appréciais tout particulièrement, qui selon moi avait un bon son sur une guitare acoustique comme la mienne. J'avais enchaîner avec un tas d'autres morceau, avait essayer des accords dans tout les sens. Je cherchais en faite une certaines harmonie, mais ce n'était pas encore mon fort, il fallait que je cherche encore plus pour trouver mon morceau à moi qui serait bien plus parfait que les autres.
    Une fois mes petites mélodies joués, mes quelques accords mit dans l'ordres, la guitare parfaitement propre, bref trois heures plus tard. Je sentis mes doigts devenir rouge à cause non seulement du froid, mais en plus du frottement de mes doigts sur la guitare qui avec le froid me faisait in habituellement mal. Il est vrai que je n'utilisais pas ce petit bout de plastique que les autres prennes pour ne pas se faire mal aux doigts, en faite, moi j'avais beau saigner, j'avais tellement l'habitude à cet endroit que je n'y faisais plus vraiment attention. En faite, je crois que mes doigts étaient devenue insensible, il s'étaient adapté à mon instrument.
    J'avais ranger soigneusement ma gratte dans son étui et l'avais mise à mon épaule pour la soutrenir. J'avais commencer à marcher pour rejoindre le Hall et ainsi rentré à ma chambre, mais avant que je n'ai le temps de mettre mes Headphones sur mes oreilles que le type qui marchait devant moi avait frapper le mur à côté de nous. Sur le coup j'ai flipper, et j'ai reculer un peu pour me cacher. Quel lâche je faisais ! Je soupira un bon coup et lorsqu'il fut partit je pu mettre sur mes oreilles mes casques et je repris ma route. Je suis donc arrivée dans le Hall et j'ai vu ce jeune homme. J'aurais aimer l'approcher mais.. Il em semblait affreusement froid, et j'avais l'impression que si je lui adressait la parole il allait m'agresser.
    Peut-être étais-ce par rapport à ce qu'il avait fait tout à l'heure, je n'en savais rien, mais il me faisait un peu peur je dois avouer. Ce n'étais pas gentil de ma part de juger avant même de l'avoir connu mais.. Ces réactions montraient qu'il était plutôt du genre solitaire et que voilà.. J'étais un peu comme ça pourtant ça me faisait plaisir que de temps en temps on vienne m'adresser la parole alors.. Je me lança, me présentant alors devant lui avec un léger sourire, se serra un peu dans ma main mon tee-shirt de stress. Moi qui d'habitude pas très timide avait perdu ses moyens devant cette homme qui renvoyais une image assez froide.

    « Hi ! Tu es nouveau ? »

    J'essaya de lui afficher mon plus beau sourire. J’espérais que ça le mettais en quelque sorte un peu en comment dire.. Plus à l'aise ? Je ne savais pas ce qui faisait que tel ou tel personne était solitaire, je ne sais d'ailleurs même pas comment notre caractère ce crée, en faite, j'ignore un tas de chose dont j'aimerais connaitre la raison. Mais peu importe après tout ! Je voulais juste comprendre de quoi venait le fait qu'un tel soit solitaire et qu'un autre soit très sociable. Je commençait à me dire qu'il devait être solitaire soit parce qu'il était froid et n'aimait pas la compagnie d'autrui parce qu'il n'y voyait tout simplement l’intérêt. Ou bien était-il timide et n'arrivait-il pas a aller vers les autres. Pleins de raisons auraient pu faire qu'il soit ainsi.
    J'espérais seulement ne pas le déranger ou ce genre de chose. Ce n'étais pas pourtant pas dans ma nature de penser à l'image que je donnais, mais en faite, je ne voulais seulement pas l'importuner et j'espérais qu'il le prendrait bien, mais qui sait.. Les choses ne se déroulent pas toujours comme on l'espère.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Ritsu Shinomiya !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 805
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 890

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 2ième

MessageSujet: Re: Le Hall d'entrée [PV Brooklyn Pepper]   Sam 17 Mar - 18:51

Des nouvelles pour ce RP?

Sinon, n'oubliez pas le règlement, pas de " Privé " dans les titres. Merci.
Si je n'ai pas de réponse d'ici une semaine le RP sera considéré comme clos et déplacé.
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Le Hall d'entrée [PV Brooklyn Pepper]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Hall d'entrée [PV Brooklyn Pepper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hall d'entrée
» Villes (petit atlas de Théah)
» Hall d'Entrée
» Hall d'entrée
» [Manoir Phantomhive: Le Hall d'entrée]La vipère face au corbeau [Pv: Sebastian Michaelis & Antoine Valérien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Corbeille à RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit