[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hall d'entrée du lycée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

avatar
▪ Membre faisant vraiment partie du forum «

Un fou ? Non,
Natsu Sona !


■ Messages : 250
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro (touche à tous)
■ Popularité : 259

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Terminal

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 23 Juil - 20:05

Je rougie de plus belle, une pulsion de bonheur me parcourra, j'aurais dû sauter par tous comme une petite puce, mais je resta fixer, mon regard dans le sien, je pouvais y lire une solitude et une détresse intérieure, qui me rapellai un peu la mienne. Deux envies me viennent à ce moment ; l'envie de le connaitre mieux et de l'embrasser, mais je réserve celle-la à plus tard.

-C'est vrai, je ne te gène pas ! Je suis contente alors *sourire* ça te dit de s'asseoir et de faire plus connaissance ? J'aurais tout le temps de visiter plus tard.
Revenir en haut Aller en bas


* { Sushis-Kun } *

Un fou ? Non,
Shin Yoshii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 708
■ Age : 22
■ Caractère : T'as le temps de me découvrir?
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 785

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 23 Juil - 21:21

    Une amitié. C’est pas plus compliqué. Pas plus simple. Pas plus étrange que ça. Tant pis si c’est sacrifié. Tant pis si c’est mal donné. Pas au bon endroit. Pas au bon moment. Donner c’est donner, reprendre c’est voler. Alors, Natsu avait-elle volé ? Je sais pas, je sais plus. Shin n’était plus qu’une poupée de cire entre les mains ravageuse de cette demoiselle. . C’était elle qui avait posé en première son regard contre lui.

    - Non tu ne me gêne pas. Si tu veux on s'assoit là-bas sur le banc.


    Il s’assoyait à côté de cette belle Natsu et il ouvra la bouche :

    - Alors?

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre faisant vraiment partie du forum «

Un fou ? Non,
Natsu Sona !


■ Messages : 250
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro (touche à tous)
■ Popularité : 259

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Terminal

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 23 Juil - 21:32

Je m'assis à côté de lui, les mains sur mes cuisses pour pas qu'elles tremblent. Je réfléchis bien avant de lui poser une question.

-Alors, ça fait lontemp et comment t'es arrivé ici?

Ce fut la première qui me passa par la tête, je fis une petite grimace
Revenir en haut Aller en bas


* { Sushis-Kun } *

Un fou ? Non,
Shin Yoshii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 708
■ Age : 22
■ Caractère : T'as le temps de me découvrir?
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 785

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Dim 24 Juil - 16:53

    Natsu semblait-être tendu, elle voulait caché ses mains tremblantes malgré cela Shin le remarqua. Il fit semblant de ne pas l'avoir remarquer. Cette fille voulait vraiment ne pas paraitre comme timide ou soupe au lait. Ce qui faisait sourire notre jeune homme. Elle était donc à côté de lui, les élèves passaient et ils commencèrent à discuter. Elle voulait savoir quand et comment il était arrivé à Tsubasa, il s'empressa donc de répondre :

    - Ben ça fait pas très longtemps que j'y suis... Je ne sais plus quelle date exactement mais, je me souviens que j'étais perdu dans les couloirs. C'était une drôle de journée d'ailleurs.

    Pendant qu'il parlait, il remarqua qu'elle faisait une étrange grimace. Peut-être était-ce une de ses coutumes.


• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre faisant vraiment partie du forum «

Un fou ? Non,
Natsu Sona !


■ Messages : 250
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro (touche à tous)
■ Popularité : 259

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Terminal

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Dim 24 Juil - 20:12

Je voulais faire bonne impression devant ce prince qui pourrait etre un bon ami ou plus mais je me conduisais bizarrement. Je prie une grande inspiration et souffla.

- Je suis desole, je suis un peu nerveuse, j'ai toujours ete dans la meme ecole avec les memes personnes alors sa m'angoissée. Je suis venue ici sur un cou de tete, car j'en avais marre de devoir changer de famille d'accueille tous le temp et de les faire souffrir.

Mes mains se serrairent et je baissa la tete
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Lavyuu !


■ Messages : 10
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 23

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Le premier jour de Lavyuu   Lun 25 Juil - 20:46

Lavyuu venais de sortir de chez elle et se dirigea vers son nouveau lycée qui était apparemment un lycée de bourgeois de part son apparence extérieur. Le nom en soit est bien choisi. Elle continua à marcher en jouant discrètement avec son couteau qui était dans sa veste. Elle était habillée en noir orné de chaines et possédait un casque. Les gens s’écartaient souvent quand elle passait. Quand elle arriva enfin à son lycée elle passât la grille et entra dans le hall un malaise lui prit en voyant autant de monde et serra son arme un peu plus fort. Elle se disait depuis le début que s’était une mauvaise idée d’aller dans un établissement scolaire ou se trouvaient beaucoup de monde. Elle soupira et avança un peu.

*Bon sang c’est quoi ce lycée gigantesque je suis sur que le directeur est bourré de fric. Bon normalement les cours ne devrait pas commencer tout de suite j’ai donc le temps de visiter le lycée et donc de trouver les salles qui m’intéresseront comme la biblio. Par contre je me demande si je pourrais survivre avec autant de personne c’est encore plus que dans l’orphelinat et ce lycée est bien trop grand comment je vais faire pour me retrouver.*

Elle soupira de nouveau et se mit dans un coin et augmentât le son de son casque et joua avec son arme sans qu’elle sache qu’on pouvait entendre le bruit de la dit arme.
Revenir en haut Aller en bas


* { Sushis-Kun } *

Un fou ? Non,
Shin Yoshii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 708
■ Age : 22
■ Caractère : T'as le temps de me découvrir?
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 785

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 6 Aoû - 10:31

    - Oh c'est pas grave, j'étais comme toi avant. Tu changeras très vite ne t'inquiète pas.

    Il lui parla fermement, pour qu’elle comprenne bien que ce n'est pas si grave que ça. Et surtout parce qu'il ne savait pas vraiment comment se comporter autrement. Y aller en douceur ? Peut-être... Elle a beau avoir le sentiment d’avoir évacué un trop plein d’émotion aujourd'hui, ça ne fait pas d'elle quelqu'un de nerveuse pour autant.


    [HRP] Désolé du retard j'étais absent pas un moment [/HRP]

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre faisant vraiment partie du forum «

Un fou ? Non,
Natsu Sona !


■ Messages : 250
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro (touche à tous)
■ Popularité : 259

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Terminal

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 6 Aoû - 16:37

Je lui sourie desserrant les mains, me leva et me pencha vers lui avec un grand sourire.

-Alors, tu me fais visiter ou pas ? J'aimerais pauser mes affaires pour visiter le reste les mains libres

Je lui tendis la main toujours avec mon grand sourire d'ange, qui illuminée mon visage. Ce garçon, me plaisait bien, gentil, beau, franc avec un petit côté mystérieux, qui me donnait envie de le connaitre plus pour découvrir ce qui cachait
Revenir en haut Aller en bas


* { Sushis-Kun } *

Un fou ? Non,
Shin Yoshii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 708
■ Age : 22
■ Caractère : T'as le temps de me découvrir?
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 785

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 6 Aoû - 19:59

    Visiter le lycée, c'est tel que visité un zoo avec pleins d'animaux sauvages. A ses risques et périls, cette jeune demoiselle ne savais pas ce qu'elle avait devant les yeux. M'enfin, Shin ne va pas se plaindre. Par quoi il fallait commencé? Le lycée est très grand, ils pourraient se perdre dans les couloirs en voulant visiter... Pourquoi pas les salles de classes ou bien son club de cinéma? Il ne savait pas trop par quoi débuter. Elle était nouvelle et semblait se prendre d'affection pour notre héro. Bien qui fit le gars qui ne remarquait pas, il n'en était pas moins heureux. C'est vrai quoi, pour une fois qu'une belle fille le prend à part ce n'est pas comme une certaine personne dont je ne citerai pas le nom. Bref, revenons à nos moutons Shin venait d'avoir une idée.

    - Ben on pourrait aller à ta chambre pour déposer tes affaires après, on irait dans la cour. Cela te vas?

    C'était une très bonne idée, en espérant qu'elle ne voit rien de pervers dans tout cela. Durant son enfance, il avait eu beaucoup d'occasions d'entrer dans la chambre des filles et commettre l'acte interdit. Ne me demandez pas pourquoi, il ne l'a pas encore fait. Disons qu'il y a des circonstances qui l'ont forcé à ne pas le faire. Quelques fois les parents font leurs apparitions, d'autres fois il se prenait des claques. Notre pauvre Shin va avoir des flashs aujourd'hui. C'est un pressentiment qu'il commençait à sentir, il se proposa donc pour porter ses bagages. Ben ouais, Shin n'est pas là que pour faire le décor.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre faisant vraiment partie du forum «

Un fou ? Non,
Natsu Sona !


■ Messages : 250
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro (touche à tous)
■ Popularité : 259

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Terminal

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 6 Aoû - 20:16

Son idée était parfaite, la chambre pour y déposer mes affaires sans autre penser, puis la cours, où je crois passer le plus de journée, génial ! J'eu du mal à lui laisser porter mes valises, pas de peur qu'il me les pique, mais je n'avais pas l'habitude qu'on soit galant comme ça avec moi, mais bon apparamment ça lui tenais au coeur, je le suivis donc.
Revenir en haut Aller en bas


* { Sushis-Kun } *

Un fou ? Non,
Shin Yoshii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 708
■ Age : 22
■ Caractère : T'as le temps de me découvrir?
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 785

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 6 Aoû - 21:04

    Le seul problème dans cette histoire, c'est qu'elle était nouvelle donc cela voulait dire qu'elle n'avait pas encore de chambre. Voilà un problème assez épineux, pour eux deux. Que faire de ses bagages qui deviennent de plus en plus lourds à chaque pas. Durant ce cours instant de réflexion, il était désespéré à l'idée de lui annoncer que finalement il fallait faire un détoure à la CPE afin, qu'ils déposent les affaires.

    - Oh, mais vu que tu es nouvelle on est obligé de passer par la CPE. Tu n'as pas de chambre.


    Il l'a regarda d'un air épuisé.

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre faisant vraiment partie du forum «

Un fou ? Non,
Natsu Sona !


■ Messages : 250
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro (touche à tous)
■ Popularité : 259

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Terminal

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Sam 6 Aoû - 21:22

Je réfléchis un moment a comment on allait faire, il était déjà si gentil de m'aider. Dire qu'il faut qu'on retourne sur nos pas et lui avec mes valises de 100 kilos à chaque bras. Je ne pouvais pas le regarder les porter comme ça sans rien faire, mais j'avais peur de lui casser son honneur masculin qui veut faire le fort devant les demoiselles

-Ok, mais tu me donnes au moins une valise, je vois bien que tu es gentil et galant à vouloir me les porter, mais elles sont si lourde.

Je lui pris une des valises et sourie

-Donc, où est le bureau de la CPE ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Hikaru Tachibana !


■ Messages : 412
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 445

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Le Hall d'entrée   Mar 9 Aoû - 1:31



«Well hello sir, we look for monday, Confident we'll get there someday, Pushing all the papers to a wealthy man, Might I say, a beautiful tie you wear, and how do you find such lovely polka dots and stripes these days?
Break all my thoughts hit the floor, like I'm makin the score, I'm the king of the world, I'm a popular man, count by zero's to ten, if you cant, well I can, don't let any one wake me.. » Tels étaient les mots qui résonnaient dans la tête d'une jeune fille qui regardait d'un air ennuyé par la fenêtre. One Republic... Dreaming Out Loud.. Rêver à voix haute.. Quel titre,... D'une certaine façon, la jeune amie aimait ce titre. C'était tellement jolie, qu'elle pourrait écouter cette phrase des centaines de fois. Dreaming Out Loud. ~♪
Le paysage défilait à toute vitesse et la jeune fille avait du mal à voir ce qui défilait tel un film en face d'elle. Tout ce qu'elle voyait, c'était du vert et du bleu. Le vert pour la terre et le bleu pour le ciel. Rien de bien étrange. Mais c'était un peu nul, car la jeune fille avait besoin de bouger, de se mouvoir. Alors pour s'occuper, celle-ci commença à jouer avec ses cheveux.
L'ennuie l'envahissait petit à petit, pourquoi ce voyage était-il aussi long ? La jeune fille pensait que deux heures s'écouleraient rapidement. Mais apparemment, elle s'était faite trop d'idées. Des idées futiles et inutiles. Fallait pas trop rêver apparemment.
Mais bon niveau rêverie, fallait avouer que Hikaru était une rêveuse à plein temps. S'imaginant des trucs des plus bêtes au plus improbables. Elle adorait se faire des films, imaginer les choses les plus tordues et des plus loufoques.. Imagination débordante, imagination sans limite. Rien ne pouvait arrêter l'imaginaire. C'était un monde que se créait les gens pour pouvoir se créer leur propres délires personnelles. Dès fois ce monde magique et distordu pouvait être partagé avec d'autres personnes proches. Ce qui pouvait parfois enrichir votre imagination et apporter d'autres choses intéressantes.
Permettant alors de créer un monde encore plus paradoxale et fou de plus que vous êtes à plusieurs ce qui est toujours sympa. Être à plusieurs dans un même délire, c'est comme une piscine remplie de mousse au chocolat. Dans laquelle vous pouviez plonger et dévorer son contenu, rêve parfait pour les addictés au chocolat telle que Hikaru. Elle avait toujours rêvé d'une piscine remplie de mousse au chocolat et celui de chevaucher des moutons arc-en-ciel qui la mèneraient dans l'espace. Ça c'était de l'imagination ! Imagination imaginativement imaginé par une imaginatrice hors-norme. N'était-ce pas splendide ?
Nah, sérieusement, avouez qu'elle vous faisait un peu pitié, seize ans et même pas foutu de penser correctement. Sérieux, c'était quoi son problème ?
Écouteurs toujours aux oreilles, celle-ci regardait menton sur sa main droite, le paysage défiler et défiler.. Ettttt dééééééfileeeeeerrrr... Jusqu'à lui en donner le tournis. Et lui donner la nausée. Elle détourna son regard de la vitre et observa le couple qui étaient assis de l'autre côté. Ils se câlinaient, s'embrassaient, se disaient des mots doux et se touchaient affectueusement.. Rahaa.. Le vie d'un couple pouvait vraiment être étrange dès fois, à se demander ce qui tournait dans leur petites têtes. D'une certaine façon, la jeune fille les jalousait, car elle.. Elle était célibataire et n'a jamais eu de relation particulier avec qui que se soit.. Mais d'un côté elle était contente d'être célibataire, se sentant libre comme un mouton arc-en-ciel grandeur nature qui n'était pas triste dans une ferme.
Une vendeuse avec un espèce de chariot arriva dans le wagon numéro quatre. Celle-ci demanda si les gens voulaient quelques choses.. La plupart lui donnait une réponse négative, d'autres lui achetait quelques trucs à grignoter. De façon à faire passer le temps. Quand la vendeuse arriva vers sa place celle-ci lui demanda en souriant : " Voulez-vous quelque chose mademoiselle ? "
La jeune fille se mit à réfléchir, de quoi avait-elle envie ? Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait. Après quelques minutes de réfléxion, elle fit part à la vendeuse ce qu'elle désirait.
"Anooo... Pourrais-je avoir une bouteille d'eau froide et du chocolat ?" demanda-t-elle en sortant son porte-monnaie en forme de chat.
"Bien sûr" lui répondit la vendeuse en prenant une bouteille d'eau et un paquet de chocolat : "Cela fera 75.883 ¥."
Hikaru sortit quelques petites pièces et les tendit à la femme, elle lui donna la bouteille et le chocolat, puis la remercia avant de continuer son chemin à travers le couloir étroit du petit wagon numéro quatre. Celle-ci s'empressa d'ouvrir sa bouteille et bu une grande gorgée vidant quasiment la bouteille en plastique. Apparemment, elle était assoiffée et peut-être affamée qui sait, sans hésiter. Elle entâma son "casse-croûte" et observa le paysage changer à une vitesse surprenante.
Voyager en train était super. La demoiselle aimait bien les trains, c'était un moyen de transport très pratique. Au contraire des voitures avec lesquels on finissait toujours par avoir un accident ou finir dans une embouteillage à gueuler sur l'abruti qui ne voulait pas avancer. Le chocolat fondait lentement dans la bouche de Hikaru qui savourait son chocolat comme elle le pouvait, le chocolat était comme une espèce de drogue pour elle. Mais pas si fort ou dangereux que des vrais drogues.. M'enfin.. On pataugeait un peu vers le hors-sujetisme qui serait bien mieux d'être évitée pour ne pas porter trop confusion les lecteurs de cette pensée si incohérente.
Le train s'arrêta plusieurs fois à de différentes gares. Hikaru put donc voir le magnifique paysage qui s'ouvrait parfois à elle. Un sourire s'était dessiné sur son visage. Encore quelques arrêts et son voyage en train arc-en-cieleux se terminerait. Et elle pourrait rejoindre un nouveau monde totalement différente à la sienne.

« Dernier arrêt à Kyoria, je répète.. Dernier arrêt à Kyoria » disait une voix plutôt neutre féminine et légèrement désagréable.
Hikaru rangea rapidement son livre de croquis et ses crayons, puis attendit les trois dernière secondes pour que le train se soit complètement arrêté. Celle-ci bondit rapidement hors de sa place, prit ses affaires et couru rapidement hors de cette cage ambulante qui l'avait empêché de se mouvoir pendant deux heures. Vous vous rendiez compte ?! Cela faisait deux heures que notre jeune amie avait attendu patiemment collée sur son fauteuil.
Elle sortit du train et put sentir le vent caresser ses joues à nouveau. Cela lui faisait vachement du bien d'être sorti de ce trou à rat. La demoiselle décida de marcher jusqu'au Lycée de toute façon, elle avait du temps. Et ainsi elle pouvait profiter de la journée ensoleillée pour voir un peu cette île de plus près.

Heureusement que la demoiselle n'avait pas prit des milliers de valises inutiles, car elle sentit rapidement la fatigue l'envahir. Comment était-ce possible ? Sûrement était-ce due à la chaleur insupportable qui pesait sur cette jeune fille d'habitude si énergique et instoppable.
C'est alors qu'elle trouva ce qu'elle cherchait après quelques petits heures de marche, sur une plaque en marbre un nom y était gravé dessus : "Lycée Tsubasa" pouvait-on lire. *Enfin ! * Pensa-t-elle et commença à marcher en direction de l'établissement.
Quand elle entra le bâtiment, elle déboucha sur le hall d'entrée.. Quoi de plus normal ? Ce n'était pas le moindre du monde bizarre.. Mais le seul problème était qu'elle ne savait plus où aller. Et si des vampires monstrueux surgissaient de nul part pour agresser la jeune fille qui n'avait rien demander ? Et si des créatures mutantes débarquaient et mangeaient la fille toute crue.. Et.. Et si.. Des.. -
Elle ne savait pas quoi faire et commença à délirer dans ses délires personnels. Après avoir reprit l'esprit et étant légèrement plus normale qu'avant, Hikaru déposa son sac et se gratta la tête l'air perplexe. Se demandant ce qu'elle devait faire. Car il fallait savoir une chose.. Hikaru n'avait aucune idée du comment devait-elle trouver les lieux. Et elle avait bien peur de ne voir personne à qui demander un peu d'aide.

(J'espère que ça ira, y a pas besoin de répondre un long post. J'ai juste voulu écrire. x3)(PV : Kokoro & Maria)


Dernière édition par Hikaru Tachibana le Mar 9 Aoû - 11:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mar 9 Aoû - 10:16

Le soleil brille au loin, les oiseaux chantonnent de leur petite voix et les papillons parcourent les jardins. J'ai toujours voulu avoir des ailes, pouvoir voler et parcourir le monde sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit. J'ai toujours voulu pouvoir voir les gens de là-haut et pouvoir rire parce que je l'ai voit tout petit. Malheureusement ce rêve ne pourra jamais voir le jour. Je suis là, sagement installé dans les jardins du lycée à regarder la nature faire son œuvre, pondre des paysages reposant et magnifique qui donnent envie de rêver, de s'évader de ce monde si hostile pour les êtres fragiles. Allongée dans l'herbe, je ferme enfin les yeux pour penser, me remémorer les moments radieux que j'ai vécu avec mon père avant sa mort. Mais comme si la culpabilité ne suffisait pas, je revis cet instant chaque jour de ma vie, revoyant les flammes consumer amèrement le mobilier et aspirant doucement l'énergie vitale de l'homme qui a fait ce que je suis aujourd'hui. Mon père me disait toujours que j'étais sa princesse, et je me suis identifiée aux princesses des contes pour enfants. Après tout, elles ont toutes des belle-mères qui leur pourri la vie avant de périr parce qu'elles ne sont que de simple sorcières. Sachi, ma belle mère, leur ressemble sauf qu'elle ne périt malheureusement pas. Dans ma tête résonne sa voix, son regard meurtrier qu'elle a toujours eux envers moi. Est-ce de ma faute si elle est tellement méchante que mon père a été voir ailleurs ? Je n'ai jamais connu ma mère mais je suis sûr qu'elle était gentille, douce et aimante. Mon père étant un homme bien, ne pouvait pas tromper sa femme pour une fille aussi méchante et cruelle alors par déduction, je présume que ma mère était une femme respectable. De ce fait, je suis franco-japonaise, mais je n'ai de ma mère, que le caractère parait-il. Un soupire s'échappe de mes lèvres et je me redresse enfin, sortant de mes sombres pensées qui ont réussi a me faire pleurer. La main droite approche délicatement de mes joues pour les sécher et me revoilà avec le sourire. Après tout, je suis une bonne vivante, un peu fofolle qui.. Cache ses véritables sentiments pour n'avoir à s'expliquer. J'ai appris à faire ça depuis que mon frère ne fait que me psychanalyser. Enfin bref, je me relève finalement et tapote mes fesses pour en retirer l'herbe qui s'y est collé. Une petite moue sur le visage puis le sourire revient à nouveau alors que j'entame une marche calme vers l'intérieur de l'école. Les mains croisées dans le dos, je sifflote gaiement en laissant mes longs cheveux émeraudes flotter à la douce brise qui caresse ma peau avant de finalement me retrouver enfermé dans l'enceinte du lycée. Une moue puis les prunelles claires se trouvent captiver par le petit brin de femme qui semble aussi perdu que moi il y a très peu de temps. Le minois se penche un peu puis j'approche joyeusement vers elle avant de lancer tout bonnement

Ohayooooo ! T'es nouvelle ? T'es perdue ? Tu veux de l'aide ?

Même pas vrai que je fais peur. Je suis mignonne alors comment je pourrais faire peur à quelqu'un ? Le sourire est au rendez vous comme à mon habitude alors que je ne peux m'empêcher de regarder la miss de la tête aux pieds. Il faut dire que, étant attirée par les hommes mais aussi par les femmes, j'ai pris l'habitude de regarder et d'apprécier le corps des gens. Surtout quand ils sont tout mignon comme la demoiselle face à moi. Si je me fis à mon instinct, il semble que je sois un peu plus vieille qu'elle et que, ... Non ! Je ne peux pas penser à des choses aussi embarrassante pour une petite nouvelle. Finalement, après avoir reprit mes esprits, je finis tout de même par me présenter.

Moi c'est Kokoro... Kokoro Kurushii, enchantée de faire ta connaissance Mademoiselle... ?

J'attends sagement qu'elle me donne son nom, une main sur la hanche alors que mon minois se penche gentiment sur le coté, patient mais interrogateur.

(pas terrible navrée)

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Hikaru Tachibana !


■ Messages : 412
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 445

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mar 9 Aoû - 17:44

"Hello! I opened my window and whispered. How are you? Alone in my room, with no one. Morning! The morning has arrived, with a heavy downpour. Tick-tack. Someone please rewind my spring for me! ~" chantait une petite voix. C'était une voix aiguë, mais douce comme devrait être la voix d'une jeune fille.
Un sourire était scotché sur le joli visage de la demoiselle qui se retourna pour voir une jeune fille qui avait l'air plus âgée et bien plus mature qu'elle. La jeune inconnue avait de longs cheveux couleur émeraude et une pair de yeux de couleur doré ou jaune. Celle-ci la salua amicalement. Hikaru se contenta de lui sourire avant de lui répondre : " Ohayô ! Oui, je suis nouvelle.. Et.. Je.. Je suis un peu perdue et j'aurais besoin d'un peu d'aide, si cela ne te gênes pas. " lui demanda-t-elle, son sourire rayonnant affiché sur son petit visage d'ange. Ses yeux pétillants couleur noisette en quelque sorte analysaient la jeune demoiselle qui se trouvait en face d'elle.
L'inconnue avait l'air plus grande que notre pauvre Hikaru qui était petite pour son âge, ne faisant à peine un mètre soixante. Mais bon elle ne se sentait pas le moins du monde complexée par sa taille. Non, peut-être était un atout ?
La fille aux cheveux vert se présenta comme étant Kokoro Kurushii, Hikaru essaya de graver le nom quelque part dans sa tête. Puis souria et répondit : " Enchantée ! Je suis Hikaru Tachibana ! Tu es une élève de cet établissement ?" demanda-t-elle l'air curieuse.
Et voilà.. Maintenant notre jeune amie allait attaquer la pauvre Kokoro avec ses questions des plus bizarres. Pour l'instant elle ne lui en posa une de question, mais après c'est une liste de questions qu'elle posera. Il fallait toujours être méfiant avec elle, on ne savait jamais à quoi s'attendre avec elle. Quand elle commençait, elle avait du mal à s'arrêter et c'était un peu embêtant.
N'avait-elle donc aucune limite ? À y réfléchir, on pouvait dire que "non", mais pour de vrai c'était un "oui". Sauf que la limite de la jeune fille était assez haute, donc elle savait rarement quand s'arrêter. Sauf si l'affaire ou le sujet commençait à dévier à des sujets très personnels qui font mal au coeur rien que d'y penser. Hikaru comprendra et ne dira plus rien après cela. Car elle même, elle a vécu une vie assez douloureuse. Et ce n'était pas un sujet qu'elle aimait particulièrement aborder comme ça.
En premier sa mère, puis son père.. Deux personnes à la suite, sans raison. Hikaru haïssait les maladies, l'alcool et détestait par-dessus tout la dépression. Dépression qui à oser ôter la vie de son père sans raison. Maladie qui rongea sa mère petit à petit jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus parler, ni bouger de son lit. C'était triste de voir sa mère dans cet état.
Mais c'était du passé.. Un passé lointain.. Datant de six ans à présent.. C'était bien triste.. Mais elle n'y pouvait rien. Son destin venait d'être tracé à l'encre noir sur un bout de papier.. Dorénavant elle devait marcher de l'avant, même si les fantômes du passé la rattrapaient toujours, ne la laissant pas une seule minute en paix.
Hikaru était tombée de haut, très haut même. Ses ailes s'étaient brûlées, devenus poussières et illusions amères. Sans ses ailes, elle ne pouvait plus voler et elle n'avait même plus la force de se relever. Plus envie de se relever, se recroquevillant sur elle-même et restant assise sur ce sol en marbre qui était aussi froide qu'une surface gelée par le froid et la neige. Elle maudissait son passé, essayant de l'enfouir loin dans les profondeurs absolues de son petit coeur.
C'est alors que la jeune fille revint à la réalité, coupée par la sonnerie de son portable qui sonna à plusieurs reprises. D'un mouvement las, elle sortit de son jeans son portable, puis le ramena à son oreille avant de répondre tout en souriant : " Allô ? Nobuo ! Huh ? Oui, je suis arrivée à Kyori. Oui, je suis au Lycée Tsubasa, ne t'inquiètes pas. Je vais bien. Oui, c'est promis, je t'envoyerai des lettres toute les semaines. D'accord.. Oui. À plus, Nobuo. Oui, moi aussi je t'adore. "disait-elle, puis elle raccrocha son portable et le remit dans sa poche.
Oh, c'est vrai. Notre jeune amie était vêtue d'un simple jeans et d'un simple t-shirt sans manche de couleur verte avec des rayures vertes et blanches. Ses cheveux étaient attachés en une seule couette du côté droit de sa tête. Celle-ci souria à Kokoro.
" Dis.. Quels sont les lieux que je devrais visiter en premier ? "
La curiosité envahit la jeune fille qui resta sur place regardant Kokoro de ses yeux pétillants.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mer 10 Aoû - 11:03

J'alais lui répondre quand la jeune fille finit par avoir un appel. Ca me rappel mon arrivé, il n'y a pas si longtemps, quand mon frère m'a téléphoner pour être sur que j'étais bien arrivé, que je ne manquais de rien, que les gens étaient gentils alors que je venais tout juste de mettre un pied dans l'établissement. La famille c'est chiant, mais pourtant quand ils leur arrivent quelque chose, on est effondré au point d'en perdre la parole. Enfin, c'est ce qui m'est arrivé à la mort tragique de mon père. Un incendie, quoi de plus horrible. Voir son propre père mourir sous ses yeux sans avoir eu la force de l'aider parce que vous n'étiez qu'un enfant. J'ai encore une tache de brulure sur mon bras, et dans ma tête les taches de brulures font bien plus mal qu'une petite cicatrice. Enfin, je finis par secouer la tête pour oublier toutes ses pensées négatives et déprimantes qui ont fait disparaitre mon sourire. Rapidement, je reprend du poil de la bête et le sourire revient sur mon minois au teint de pêche. La voix s'échappe doucement de mes fines lèvres quand la jeune femme face à moi rapproche et reporte enfin l'attention sur ma personne.

Oui.. Je suis pas là depuis très longtemps également.

Depuis à peine une semaine à vrai dire mais je suis déjà assez bien investi dans l'école. Je fais partie de l'équipe du journal du lycée, c'est un honneur et un privilège pour moi de pouvoir me rendre utile. Espérons simplement que je ne serais pas trop nul pour me faire virer dès le premier jour d'édition. Je crois les bras contre ma poitrine assez généreuse pour finalement regarder autour de moi. Que faire en arrivant. Moi je suis directement aller à la piaule alors autant faire la même chose et ainsi, par la suite, faire visiter l'école... Ou pas.

Hm.. Et bien.. Je vais t'amener aux chambres des filles. Tu pourras ranger tes affaires. Tu as quelle chambre ? Je suis dans la numéro 6 moi hihi.

Je ne bouge pas pour autant de ma place. Restant là a regarde la demoiselle que je dépasse d'une tête environ. Voire plus, parce qu'évidement j'ai mise des chaussures à talons. Pour aller avec ma jupette plissé blanche et brune et mon chemisier blanc. Et pour faire comme dans les mangas, j'ai mise de longues chaussettes blanches qui au final, ne rendent mes jambes que plus belles. Avec ça, je suis sur d'être séduisante... Ou pas :s

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Hikaru Tachibana !


■ Messages : 412
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 445

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Ven 12 Aoû - 0:38

Oh, donc Kokoro-chan était une nouvelle aussi ? Bon, pas aussi nouvelle que notre amie Hikaru, mais bon quand même nouvelle.
Celle-ci lui souria, Nobuo lui manquait déjà, alors que cela ne faisait que deux heures et quarante-six minutes qu'elle avait quitté son petit foyé chaleureux et bienveillant. Que pouvait-il bien faire, ce pauvre Nobuo ? Hikaru espérait que celui-ci ne morfondait pas quelque part, elle ne voulait pas le voir triste ou le savoir triste. Elle ne voulait plus que Nobuo s'appitoie sur son sort, elle le remerciait déjà pour tout ce qu'il lui avait fait, alors que celle-ci n'avait presque rien pu lui donner en retour.
Alors elle souhaitait vraiment que Nobuo puisse enfin mener une vie tranquille et qu'il se trouve quelqu'un. Et qu'il soit heureux, n'aillant plus besoin de se soucier d'elle. Hikaru était grande maintenant, elle n'avait plus besoin qu'on veille sur elle, telle une petite enfante. Elle avait seize ans dorénavant. Elle pouvait se débrouiller seule, sans l'aide de personne. La jeune fille devait enfin apprendre à être indépendante, d'une certaine manière.
La demoiselle voulait s'envoler de ses propres ailes, même si ses ailes sont brûlées, elle attendra jusqu'à ce qu'elles repoussent pour pouvoir prendre un nouveau départ et oublier sa vie précédente. Oublier ce chemin si compliqué à s'y perdre, il y avait tant de pièges pour l'empêcher d'avancer tranquillement.
Qui était l'imbécile heureux qui osait dire que la vie était un long fleuve tranquille ?! Ce n'était qu'un pur mensonge complètement absurde et dénudé de sens ! Elle haïssait cette citation pour des raisons qui étaient plutôt comprenable.
Sa vie n'a pas vraiment été facile pour elle. Même si elle savait que d'autre vivaient pire qu'elle, elle ne pouvait s'empêcher de se morfendre de temps à autres sur son propre sort. Malgré que d'autres pouvaient vivre en ce moment même de mauvaises choses ou alors avaient vécu une vie pitoyable. Personne n'était parfait, encore moins Hikaru, elle avait des défauts, comme toute personne normale.
La demoiselle ne croyait pas en l'être parfait, ce qui semblait parfait était iréel tant dit que ce qui n'était qu'illusion ou presque impossible sont bien réels. N'est-ce pas ironique ? M'enfin bref, Hikaru secoue sa tête dans tous les sens, se réveillant de ses pensées obscures.
Celle-ci écouta attentivement sa camarade, puis se mit à réfléchir.. Chambre des filles ?.. Euh.. Ça lui disait quelque chose.. La petite ampoule au-dessus de la tête de la jeune fille s'alluma, elle regarda le plafon d'un air bête, puis commença à farfouiller dans son sac en bandoulière.. Mince, elle avait trop d'objets dans son sac, faudrait vider un peu.
C'est donc ainsi que Hikaru commença à vider son sac, jetant par terre ses affaires divers et peut-être un peu étranges. Par exemple : un peluche de mouton arc-en-ciel, des crayons, un carnet de dessin, un manga, un livre sur l'art, ses clefs de maison, son porte-bonheur (qui est un mouton arc-en-ciel en miniature), des chewing-gums, une porte-monnaie, des barrettes, des lunettes de soleil et d'autres objets très intéressantes.

Jusqu'à ce qu'elle trouve ce qu'elle cherche, des papiers ! Elle les examina un moment et s'écria à Kokoro, l'attrapant par les épaules et en sautillant : " Je suis dans la même chambre que toi ! Je suis dans la même chambre que toi ! " S'écria-t-elle toute contente.
Puis elle se calma et regarda Kokoro en lui souriant, légèrement gênée de son attitude de gamine trop contente :" Euh.. Je suis désolée.. Je me suis emportée.. "
Après un moment, elle alla ranger ses affaires dans son sac, tenant les papiers dans ses mains au cas où si elle devrait les utiliser pour quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Lun 15 Aoû - 23:54

Alors qu'Estelle marchait tant bien que mal jusqu'au hall. Alors qu'elle s'asseyait en sortant tout un tas de mots fleuris tout remettant son pansement, elle vit une fille aux cheveux blonds, s'avancer avec une tonne de valise portée par un pauvre bougre. Son majordome, pensa Estelle. Alors que celle-ci s'avançait gracieusement dans le hall d'entrée, un garçon arrivait juste après elle. Il courrait en regardant sa montre et ne vit pas la jeune fille. Un beau garçon, qui allait faire une entrée spectaculaire.
Estelle regarda d'un air détaché la scène qui allait se jouer. Le garçon buta contre la jeune fille blonde qui poussa un drôle de cri. Estelle se plia en deux, pour ne pas rire. Le garçon avait la tête dans...bon doit-on vraiment le dire ? Les garçons...ils arrivent toujours à tomber là où il faut. Même ses propres frères arrivaient à lui faire le coup quand ils glissaient sur le parquet. Elle savait que dormir ou tomber sur une fille était confortable dans la plupart des cas, mais quand même...
Estelle avait l'impression d'avoir déjà vu cette fille blonde quelque part. Sur une affiche ou un truc dans ce genre là. Elle ressemblait aux petites idoles. Des filles qui se faisaient jetées à coups de pieds d'une discothèque pleine de gens aimant le rock, quoi. Estelle arrangea une dernière fois son bandeau, grimaçant de douleur.
Alors qu'il commençaient à parler ou à se crier dessus, enfin Estelle ne savait pas, celle-ci s'avança doucement....


Dernière édition par Estelle Mac-Leod le Mar 16 Aoû - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mar 16 Aoû - 8:26

Je l'a regardais faire patiemment mais en me demandant bien comment elle pouvait entasser tellement de trucs dans son sac. Ça doit être une pro du rangement pour ranger autant de trucs sans que son sac ne déborde. Les iris sur la demoiselle face à moi et le sourire toujours sur mes lèvres. Je me contentais de la laisser faire tout en examinant un peu son comportement. A première vu, j'allais super bien m'entendre avec la miss qui semblait un peu fofolle sur les bords, j'adore les personnes un peu fou, avec eux on ne s'ennuie jamais et autant dire que parfois je suis un peu pareil. Il semblerait qu'elle aime les moutons arc en ciel, peluche et porte clés, j'avoue que c'est plutôt mignon ce truc là même si ce n'est pas vraiment mon genre. Je parle du mouton, et non pas de l'arc en ciel. Je garde le sourire mais rapidement je me mis à rire en l'a voyant poser ses mains sur les épaules et sautiller comme une puce parce qu'elle est dans la même chambre que moi. Me voilà avec enfin une coloc et en plus de cela, dieu merci, une coloc super sympa.

Hihi trop génial, je vais bien m'amuser je pense avec toi ! Trop cool !

Finalement elle s'excuse de son comportement, ce qu'elle n'avait nullement à faire vu que cela me faisait super plaisir à vrai dire. La petite moue devenant sérieuse, il était temps de quitter le hall pour s'avancer dans l'immense couloir qui mena aux chambres des filles.. Et surtout, les escaliers à y monter.

Tant fait pas pour ça, je suis contente aussi de partager ma chambre avec toi.. Aller hop, direction la chambre pour que tu t'installe !

Le sourire est toujours là et finalement je marche en regardant devant moi tout en tournant parfois la tête vers la demoiselle que je tiens au bras.

(Tu veux qu'on continue là ou on s'incruste au sujet lancé par Estelle ?)

• • • • • • • • • • •
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ambre !


■ Messages : 9
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
■ Popularité : 18

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mar 16 Aoû - 21:27

J'étais folle de rage, j'enleva brusquement la tête du garçon qui avait atterrit dans mes seins en me butant. Je me releva, secoua mon t-shirt puis lui dit d'un ton colérique.

- Regarde où tu met les pieds mocheté !

Je sortis de ma sacoche mon miroir portatif puis regarda si mes cheveux était toujours beau.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Eden Ealian !


■ Messages : 18
■ Age : 27
■ Orientation sexuelle : Héterosexuelle sorry guys ^^
■ Popularité : 33

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mer 17 Aoû - 0:07

Première journée Première Altercation

Cette journée ressemblait en apparence a toutes les autres, réveillé par des cris du voisin d'en bas à neuf heures et demi je m'avançai vers la salle de bain où je me rendis compte que j'avais une sale gueule de bois la bière était vraiment un problème que je devais résoudre pour ne pas ressembler è un vieux dans deux trois ans. Je fis mes valises en prenant soin de ne rien n'oublier puis je me dirigeai vers ma nouvelle école, ma nouvelle maison. En passant je me suis fait plaisir en taguant:" Vos Gueules" sur la porte de mes chèrs voisins. Le lycée Tsubasa, un lycée pas comme les autres selon les rumeurs,mais moi je ne changerai jamais j'étais en retard d'au moins une heure pour mon rendez-vous avec le surveillant général,mais je ne pouvais m'empêcher de jouer avec mon ballon ovale.

Je pris conscience de mon retard qu'une fois le lycée en vue, j'attrapai le ballon d'une main ma valise de l'autre et je me mis à courir. Une fois le hall d'entrer dépassé une chose bizarre arriva, je ne sais pas exactement comment, mais je me retrouvai la tête entre les deux seins d'une belle blonde. Heureusement que dieu n'avait pas mis un homme sur mon chemin je m'imaginai mal expliquer ma chute à un gars sans me battre avec lui. Je ne gouttai pourtant pas très longtemps aux seins de la blonde, dommage j'y étais si bien , elle retira brusquement ma tête puis elle se releva, en la voyant j'avais un sourire sur le visage, cette fille était le stéréotype parfait de la fille riche et égocentrique avec ses bijoux, son look, sa façon de bouger et sans oublier son pingouin porteur de bagage.

- Regarde où tu mets les pieds mocheté !

Mocheté...... ce mot retentit dans ma tête comme une alarme pour réveiller le fou qui sommeillé en moi. Moi Moche? J'avais peut être une gueule de bois effroyable,mais je n'étais certainement pas moche. Me contrôler il fallait me contrôler pour ça je devais réfléchir à autre chose qu'à la blonde, me battre serait une très mauvaise idée n'étant pas encore officiellement inscris a Tsubasa. Je me levai cherchant à me concentrer sur quelques choses, mon ballon où était mon ballon? Je le cherchai du regard pendant un bon moment puis je remarquai qu'il était sous les pieds d'une brunette qui me regardait. Je lui souris ignorant la fille que j'avais bousculée : Euh Désolé,mais mon ballon est juste sous tes pieds tu peux le ramener s'il te plait ?

"Mocheté..." ce mot je ne pouvais pas la laisser faire. Je lui arrachai des mains son miroir et je me recoiffai puis je me retournai vers elle un sourire sur le visage: Moi moche? Huum je pense que tu as besoin de lunette petite blonde.... Et puis être traité de moche par une fille comme toi qui n'es pas particulièrement belle c'est gênant tu sais, sérieusement attend je te marque le numéro d'un bon ophtalmologue ça pourrait t'aider et puis tu es tellement laide qu'avec ou sans lunette c'est pareil hein?
Puis je mis son miroir dans ma poche en attendant la réponse de la blonde qui allait surement être folle de rage...... Je crois que je vais me plaire dans ce lycée
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ambre !


■ Messages : 9
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
■ Popularité : 18

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mer 17 Aoû - 0:35

J'étais encore plus folle de rage, je m'approcha un peu plus du garçon qui était devant moi puis le giffla sans pitié. Je me mis à rire puis ne me gêna pas pour prendre mon miroir portatif qui était dans sa poche, je me regarda une dernière fois puis le remetta dans ma sacoche.

- Comme sa, il ne se retrouvera plus entre de mauvaises mains.

Je me retourna vers la brunette puis la regarda de la tête aux pieds d'un air dégoutée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mer 17 Aoû - 9:24

Vraiment, c'était hilarant ce qui venait de se passer. La petite blonde cassait à mort le gars et l'intéressé cassait à son tour. Je me retenais du mieux que je pus, ce qui me fit un peu mal à la cheville. La blonde s'était retournée vers moi, me regardant de la tête aux pieds d'un air dédaigneux. Ok, j'avais abusé en rigolant. Mais c'était trop drôle ! Je la regardais de mon mètre quatre vingt, mimant son regard, puis je lui fis mon sourire narquois, façon mec en soufflant un petit : pfu ! Je m'occupais ensuite de son pauvre majordome qui essayait de rassembler les affaires qui étaient tombées par terre. Il me remercia. Ce ne devait pas être facile de se retrouver avec ce genre de personne. Vive les Spice girls ! Noooon !! Mais pourquoi je pense à elles ? ! N'importe quoi ! Parce que cette fille me fait penser à ça ? ! Après avoir aidé le majordome, je me retournais vers la petite blonde, la regardant avec un sourire façon prince charmant :
"Vous êtes nouvelle, "princesse" ? Bienvenue au lycée Tsubasa. Je suis Estelle Mac-Leod, étudiante métisse. Belle entrée en scène pour une "princesse". Vous voulez bien recommencer, que je me marre encore plus ! Je regrette de ne pas être dans un concert de rock. Les gens vous auraient saucissonnés de la tête aux pieds. Et puis...c'est censé être des fringues à la mode...ça...? Tu es dépassée, dis-donc...Ah ça y est je me souviens de toi ! Tu es Ambre ! Eh beh je suis "enchantée" de rencontrer une personnalité..." , dis-je en rigolant à moitié.

Je me retournais vers le garçon lui faisant un clin d'oeil.

"Ne t'inquiète pas. Si ses amies ne sont pas là, elle est aussi inoffensive qu'un poussin. Comment t'appelles-tu, joli garçon ?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Eden Ealian !


■ Messages : 18
■ Age : 27
■ Orientation sexuelle : Héterosexuelle sorry guys ^^
■ Popularité : 33

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mer 17 Aoû - 13:22

Cette situation commençait vraiment a m'amuser, la blonde tout droit venue de superficiel-Land était folle de rage. Ses joues rougissaient à vu d'œil, quand elle se rapprocha de moi je savais déjà ce qui m'attendait. Il n'y avait pas beaucoup de fin possible, soit elle me donnait un bon coup de poing soit une claque dans les deux cas j'allais avoir mal je me préparai donc psychologiquement a ne pas riposter car frapper une fille n'était pas très bien vue surtout qu'on était pas seul il y avait aussi la charmante brune. Se ne fut finalement qu'une claque, pas très douloureuse vu la taille des mains et celui des biceps de la blonde, je me caressai la joue tout en souriant cette claque m'avait plus excité qu'autre chose, j'aimais les filles avec du caractère et cette blonde semblait l'être, j'allais m'amuser.

- Comme sa, il ne se retrouvera plus entre de mauvaises mains.

En regardant le miroir de plus prêt je me rendis compte que j'avais le même dans mon sac a dos, coïncidence ou fait du destin seul la suite pourra nous le dire. Je sortis ma glace du cartable, je me recoiffai légèrement puis je fis un petit clin d'œil a la blonde : Tu veux me prendre celui là aussi?lui dis je d'un ton ironique.

Entre temps la brunette était morte de rire et je la comprenais. Voir deux personnes se battre verbalement était toujours rigolo, surtout quand l'une de ces personnes était une blonde stéréotyper. Elle était vraiment gentil, aller aidé un majordome dans son travail c'était une preuve de grandeur d'esprit. Je la suivis du regard un bon moment essayant de me concentrer sur elle pour ne pas perdre mon sang froid, on avait a peu prés la même taille se qui était plutôt rare elle devait surement avoir des origines européennes.

"Vous êtes nouvelle, "princesse" ? Bienvenue au lycée Tsubasa. Je suis Estelle Mac-Leod, étudiante métisse. Belle entrée en scène pour une "princesse". Vous voulez bien recommencer, que je me marre encore plus ! Je regrette de ne pas être dans un concert de rock. Les gens vous auraient saucissonnés de la tête aux pieds. Et puis...c'est censé être des fringues à la mode...ça...? Tu es dépassée, dis-donc...Ah ça y est je me souviens de toi ! Tu es Ambre ! Eh beh je suis "enchantée" de rencontrer une personnalité..."

Elle se connaissait? Bizarre elle ne se ressemblait pas du tout, j'avais devant moi deux filles au caractère bien trompé, j'étais vraiment chanceux. J'apprenais de plus en plus sur la brune, elle s'appelait Estelle Mac-Leod jolie nom, c'était surement une fan de rock vu son look et se qu'elle venait de dire.

"Ne t'inquiète pas. Si ses amies ne sont pas là, elle est aussi inoffensive qu'un poussin. Comment t'appelles-tu, joli garçon ?"

J'éclatai de rire en entendant cette phrase. Moi m'inquiéter et puis quoi encore les poules ont des dents ou les cochons peuvent voler? Cette situation m'amusait plus qu'elle m'effrayait mais je me devais de rétablir le rapport de force. Je fis un clin d'œil a Estelle et je m'avançai d'un pas léger et détendu vers Ambre tout en ricanant. Arrivé devant la blonde je posai mes mains sur ses poignées tout en serrant légèrement. Je posai ma tête sur l'épaule d'Ambre et je lui chuchota d'une voie douce: Te briser les os seraient aussi facile que de cueillir une fleur ah aussi a la prochaine claque je ne serais pas aussi gentil.

Je relâchai mon emprise sur la blonde puis je me dirigeai vers la brunette, je lui rendis son clin d'œil et je m'inclinai légèrement devant elle à la manière des dandy anglais: Je me présente Eden Ealian(prononce Ealiane) ravi de te rencontrer Estelle sinon ne t'inquiète pas pour moi je la térasse et cela avec ou sans ses amies d'ailleurs sa aurait été plus amusant si ses amis étaient là, enfaite Estelle les japonaises n'étant pas très grande et vu que toi tu fais un bon mètre quatre vingt tu ne serais pas anglaise par hasard?


Dernière édition par Eden Ealian le Mer 17 Aoû - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ambre !


■ Messages : 9
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
■ Popularité : 18

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   Mer 17 Aoû - 16:41

J'étais très jalouse d'Estelle, pas parce qu'elle était belle. Au contraire, je la trouvais très laide mais parce qu'elle avait l'air de bien s'entendre avec Eden qui m'intéressait même si je le montrais pas. Je m'approcha de l'oreille d'Eden puis lui dis en chuchotant.

- J'ai pas l'itention de te regiffler et surtout pas de me battre avec toi.

Je me retourna vers Estelle d'un air de jalousie.

- Moi, pas à la mode ? Tu as vraiment rien à dire pour dire de telles choses.

Je regarda ma montre d'un air inquiet, Charlotte et Li étaient toujours pas arrivée.
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Hall d'entrée du lycée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hall d'entrée du lycée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hall d'entrée
» Villes (petit atlas de Théah)
» Hall d'Entrée
» Hall d'entrée
» [Manoir Phantomhive: Le Hall d'entrée]La vipère face au corbeau [Pv: Sebastian Michaelis & Antoine Valérien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Archives :: Corbeille à rp's-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit