[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Près des houx ( pv : Estelle ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Dim 27 Nov - 16:16

Ce matin là, je me réveille, j'ai un peu froid, je n'ose pas sortir de mes couettes à cause du froid qui m'irrite. Finalement, après quelques minutes je sors de mes couettes en frissonnant.
Je mets un gilet plutôt épais et j'ouvre mes rideaux, j'ouvre grands mes yeux et j'arrive à distinguer dehors, de la neige, plusieurs centimètres de neige était tombé pendant la nuit !
Un grand sourire s'affiche sur mon visage, j'ai toujours adoré la neige malgré le fait que je n'aime pas spécialement le froid. Je mets mes habits normaux, tout m'habillant chaudement tout de même, avec une grosse écharpe rouge à rayures blanches. Je me coiffe, je fais mes éternelles couettes et je sors, avec mes gants en main. et je décide d'aller dans le parc public, là où j'ai rencontré Reisei pour la première fois, je m'étais endormie sur le banc ce jour là.
Une fois arrivé là bas, je m'agenouille sur la neige et je m'amuse à faire un lapin en neige, j'entends ensuite des bruits de pas, je me retourne et je vois Estelle nee chan !
Un grand sourire apparaît sur mon visage et je cours vers elle, le lapin dans les deux mains.

"Bonjour Estelle nee !"
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Dim 27 Nov - 19:38

Je m'étais levée depuis un petit moment. Il faisait encore nuit quand je suis sortie de ma chambre de dortoir. La bonne douche bien chaude de la matinée dans un parfum jasmin était mon petit plaisir. Me voilà donc sortie dans le froid en tenue de sport, c'est à dire un jogging noir aux rebords blancs, un débardeur gris et mon gilet polaire noir à capuche. Les baskets enfilées, je filais dehors en trottinant, direction le parc. Les rues de la ville sont vraiment belles sous cette neige. Je soupirais un peu face à la beauté du paysage citadin. Les néons à moitié recouverts de neige, les voitures encore endormies comme leurs propriétaires, les flocons qui tombaient sur mes vêtements, les rues glissantes...très glissantes. Oui je m'étais ramassée sur les fesses en marchant sur une plaque de verglas. Je râlais puis reprenais tranquillement ma route vers le parc. Arrivée là bas, je voyais autour de moi un monde gelé, beau et blanc, touché par les rayons de l'aurore. Je suis restée un moment à contempler le parc en marchant. Presque toute ma matinée. C'est après ce moment d'observation que je me mis à faire mes exercices. Je vis au loin Sana et m'approchais d'elle. Elle était en train de jouer avec la neige. Je rigolais un peu, parce qu'elle était toute mimi comme ça, dans sa petite tenue. Elle venait avec moi, un lapin en neige dans les mains. Je m'accroupissais à sa hauteur et lui caressais le haut de la tête, tout sourire :

"Comment vas-tu Sana ? Tu joues avec la neige ? Mais il est trop kawaï ce lapin !"

Je regardais cette petite boule de neige, la trouvant vraiment jolie. Moi avec mes dix doigts, faire cela était à présent impossible. Je gardais une âme d'enfant, même si ces jeux m'avaient été interdits il y a bien longtemps. Je poussais un soupir de tristesse et la regardais de mes deux yeux bleu céruléen.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Mar 6 Déc - 20:08

J'étais toute proche de Estelle, elle semblait comme attendrie par le petit lapin en neige que j'avais dans les mains, elle s'accroupit tout près de moi et une fois à ma hauteur, me caressait délicatement la tête, je fermais les yeux, profitant de ses douces caresses que j'aimais tant.

"Comment vas-tu Sana ? Tu joues avec la neige ? Mais il est trop kawaï ce lapin !"

"Je vais très bien ! Oui, j'ai toujours beaucoup aimé la neige, il y en avait souvent vers le pommier de l'orphelinat."

Mais je vis bien vite dans ses yeux qu'elle n'était pas comme d'habitude ou du moins que je ne savais pas une chose importante à ces propos, d'ailleurs, on a toujours parlé de moi, je ne connais rien de Estelle, même si je l'a considère comme ma meilleure amie, une grande sœur que je n'ai pas, je me dois de faire plus connaissance avec elle. Elle poussait à présent un soupir, comme si elle possédait un grand regret en elle, je ne pus m’empêcher de m'approcher d'elle, de l'embrasser sur la joue en la saisissant tendrement dans mes bras.


"Si tu n'as pas envie de me parler de ton passé, j'espère au moins que je pourrais te redonner ton si merveilleux sourire "
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Mer 7 Déc - 11:26



Sana s'approcha de moi alors que j'étais en train de repenser à ma mère. J'adorais jouer avec elle dans la neige. Nous aussi nous faisions ces petites sculptures toutes mignonnes en chantant à pleins poumons, comme deux folles au milieu de la plage. Cela se finissait souvent en batailles bien rangées sans que personne ne puisse nous arrêter. Je revoyais à travers mes yeux une image brève et intense de ma mère me lovant contre elle avec ce sourire serein et plein de tendresse qu'elle gardait en toutes circonstances. Mais elle était morte devant moi en pleine rue alors que nous nous promenions dans les rues. Elle m'avait carressé la joue en me disant juste qu'elle était heureuse. Depuis plusieurs jours tout le monde la poussait à aller à l'hôpital et elle avait refusé sans doute pour me protéger de grand-père. Je sentais mon regard se brouiller un instant quand Sana me prit dans ses bras. Les positions cette fois-ci étaient hélàs inversées. Je lui caressais la tête d'une de mes mains et poussais un énorme soupir de tristesse allié à de la tendresse. Je lui dis doucement :

"Sans doute un jour, je vais t'en parler. Mais pour l'instant revenons à nos moutons. Je n'ai pas pris de petit dej' ça te dit une crèpe bien chaude ? Parce que ça câille ici. Tu viens ? On va trouver le marchand ambulant dans le parc."

Je lui tendais la main, de nouveau regonflée à bloc. Je lui faisais un rire franc quand mon ventre déposa sa réclamation. Pour une fois je crevais vraiment la dalle. Et si un mec trop énervant venait nous embêter, il verrait qui est Mac-Leod en mode disette.


Dernière édition par Estelle Mac-Leod le Mer 7 Déc - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Mer 7 Déc - 18:07

Alors que je voulais vraiment la rendre heureuse, que ce sourire qu'elle arbore à son habitude revienne, ses yeux triste et vide me donnaient envie de pleurer...je n'aime pas la voir ainsi...
Elle soupirais doucement à ma réaction envers elle, elle n'avait surement pas envie de me parler de ses problèmes, mais... j'aimerais tellement mieux la connaitre...


"Sans doute un jour, je vais t'en parler. Mais pour l'instant revenons à nos moutons. Je n'ai pas pris de petit dej' ça te dit une crêpe bien chaude ? Parce que ça caille ici. Tu viens ? On va trouver le marchand ambulant dans le parc."


Je leva la tête vers son visage et un sourire doux et affectueux s'afficha sur mon visage, je ne la brusquerais pas...je sais très bien ce que ça fait de parler du passé... c'est douloureux.
J'acceptais sa proposition de manger une bonne crêpe car j'adore ça ! Je lui pris la main et on s'éloigna des houx pour aller chercher notre marchand ambulant. Finalement après quelques minutes, on le vit et on acheta deux crêpes, je remerciais Estelle et manger ma crêpe, tout en arborant un sourire, pour lui montrer à quel point, elle comptait pour moi et à quel point, je voulais qu'elle soit heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Sam 10 Déc - 11:24

J'avais eu la chance de connaître Sana au détour de ce couloir durant une matinée comme celle là. Enfin pas tout à fait comme celle-là, disons qu'il ne neigeait pas, que je n'avais pas mal aux fesses parce que j'avais glissé sur le verglas, que je ne sentais pas la bonne odeur d'une crêpe au sucre caramélisé....oui c'était mon petit pêché mignon. Après un exercice aussi intensif, il fallait bien un peu de réconfort. Me voilà donc près de ce marchand ambulant, récupérant dans mes mains encore tièdes par l'exercice, soufflant doucement sur la chaleur sucrée de la pâtisserie. Devais-je en parler maintenant à Sana ? Après tout elle m'avait ouvert son coeur, ne m'avait jamais menti...je me sentais coupable de lui cacher ce qui pesait. Mais voir la neige m'avait juste rappelé ses souvenirs. Mais aussi, je me souvenais de cette fois à la clairière où...j'avais vraiment pété un câble. Un gros câble. Devant l'autre abruti en plus. Pourquoi chaque fois ça me pesait tant ce passé ? Lui il essayait de se cacher derrière une apparence alors que moi, je restais moi-même. En était-il plus heureux ? On ne dirai pas. Et puis ce qu'il m'avait fait ressortir du plus profond de mon être...je caressais machinalement une partie de la peau de mon dos où était gravé le tatouage. Je poussais un grand soupir en mangeant de mon autre main ma crêpe. La neige dans le parc me rendait un brin nostalgique de cette époque de joie que j'avais vécu. Le calme, la douceur, le vent frais qui vous berce...tout cela avait disparu. Je regardais à nouveau Sana qui me faisait des sourires pour me mettre en confiance. Je devais aborder le sujet :

"Sana, disons que mon passé a fait que je n'aurais pas dû être là avec toi à cet instant là. Disons que tu n'as jamais connu tes parents. C'est une sorte de douleur. Moi j'ai connu ma mère, mais elle est morte devant moi. J'ai le jour de mes dix ans eu la plus grande épreuve douloureuse de ma vie. Mon cousin dont j'étais amoureuse est mort en voulant m'en protéger. J'ai été scarifiée dans le dos d'un tatouage jusqu'à l'os. Depuis mon dos est atrocement sensible au moindre contact violent. Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails, Sana. Ce n'est pas le genre de choses qui est très jolie à raconter dans toute son intégralité."

Je lui disais cela en la regardant avec sérieux et franchise. Je me devais de lui en faire part. Après tout nous étions comme des soeurs. Alors autant jouer carte sur table.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Jeu 22 Déc - 17:53

Je regardais Estelle pendant tout le temps où elle me racontait, me confiait son histoire, son passé, sa douleur.
Je lui souriais gentiment et je l'écoutais avec compréhension. Elle me raconta la douleur qu'elle avait en elle, d'avoir vu sa mère mourir sous ses yeux, en effet, cela doit vraiment être douloureux, elle était amoureuse de son cousin qui s'est sacrifié, depuis elle porte un tatouage dans son dos, comme pour montrer le sacrilège qu'elle a commit, je trouve ça monstrueux. Je lui pris la main et la lui caressait délicatement, puis je touchais son dos avec douceur, puis je l'embrassais tendrement pour ne pas lui donner la moindre douleur.
Puis je la pris dans mes bras et l'embrassais sur la joue :


" j'accepterais tout de toi Estelle, tu es comme ma grande soeur tu sais et je t'aime profondément !"

Je la câlinais comme si elle était en sucre, une fragile petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Ven 23 Déc - 22:35

Sana essayait de ne pas me faire de mal. Mais on va dire que je n'avais plus la capacité de pleurer depuis un moment. Tout ce que j'avais vécu en plus des histoires que j'ai eues au lycée m'avaient asséchées. Ce n'était qu'un soir en ville en ayant trop bu, dans les bras de Nier que j'avais tout déversé. Là, sur le moment, c'était impossible. Je serrais juste Sana dans mes bras, m'agenouillant à sa hauteur pour qu'elle puisse m'embrasser sur la joue. Je me sentais apaisée même si je ne pleurais plus. Sana me câlinait comme si j'vais les os de pétés et qu'il fallait y aller mollo. Mais ça n'était pas utile. Je la soulevais et la mettais sur mon dos, puis sur mes épaules, la câlant bien. Je lui disais doucement :

"Regarde l'étendue glacée, Sana. Ce n'est pas beau ?"

Je pointais mon index vers le petit lac gelé du parc, tout sourire malgré tout. Je m'avançais dans la neige, puis me mettais sur le rivage, avec un expression de sérénité totale. Je savais que Sana voulait m'aider, mais...je n'étais pas du genre à en faire part comme cela, surtout de ça. Alors pleurer...Je la descendais de mes épaules. Je m'avançais ensuite sur la glace, le sourire aux lèvres. Je glissais doucement mes pieds sur cette surface translucide. Une fois lancée, je revenais vers Sana et je lui dis doucement :

"Je suis heureuse de voir que depuis que nous nous sommes rencontrées tu as trouvé et l'amour et ta place. Tu grandis et ça me fait bizarre à chaque instant. Moi, ma croissance est presque terminée physiquement. Mais mentalement...j'ai le droit à tant de changements brusques que c'en est déstabilisant. Sans doute qu'un jour moi aussi je trouverai un mec qui m'aime pour tout ce que je suis et non pour un petit détail physique. Ne lâche pas le chemin que tu as pris Sana. hm...ça te dirait de chanter avec moi ? Pour une fois, j'ai envie de faire un petit duo avec toi sur une chanson qui me tient à coeur sur les différences. J'espère que tu sais chanter du Kalafina. Alors...Lacrimosa...

Je prenais mon inspiration, le sourire aux lèvres pour oublier ma peine. Le chant était mon exutoire. Je prenais ma respiration et je me mettais enfin à chanter.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Mar 27 Déc - 16:43

Je caressais délicatement Estelle, au niveau de son dos, même si je savais pertinemment que cela ne lui ferait rien du tout, sa cicatrice n'est pas uniquement dans son dos, mais également sur son cœur... cela me rendait triste de ne pas pouvoir la rendre plus heureuse, elle ne pleurait pas, peut être ne pouvait t-elle plus le faire, je ne l'ai jamais vu pleurer du moins...mais je pense qu'il est bien de pleurer parfois. Elle me souleva par la suite et me plaça sur son dos et sur ses épaules pour montrer qu'elle allait parfaitement bien, moi, je me laissais faire, nous regardions l'étendue de glace près de nous, je souriais et je lui répondis qu'en effet, c'était beau et que j'en avais rarement vu à l'orphelinat, vu que je ne sortais jamais, seulement pour aller voir mon pommier.
Elle se leva du banc pour aller vers la glace, mais avant de poser le pied dessus, elle me fit descendre de ses épaules et se mit à marcher tranquillement, en étant très zen, moi, je l'a regardais et je n'osais pas la suivre, de peur de tomber sur les fesses, avec ma maladresse, c'était fort possible d'ailleurs.
J'écoutais Estelle me parlait et je lui souriais sans rien dire, j’acquiesçais de la tête pour sa proposition de duo, je chantais souvent cet musique à l'orphelinat, je me mis droite, en direction d’Estelle et on commença alors notre duo. Cet chanson semblait beaucoup représenté pour Estelle, je l'a chantais de tout mon cœur, avec elle et quelques personnes sont venu nous rejoindre pour nous regarder et même parfois nous filmer, nous on fermait les yeux et on ne s'en ai pas rendu compte, à la fin de cet musique, j'étais comme vidé de mes pensées obscures, comme si j'avais crié que j'allais être heureuse pour toujours et ne plus être triste !
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   Mar 27 Déc - 17:42

Les gens nous filmaient pendant que nous chantions. Mais je m'en fichais. Oui nous étions en train d'extérioriser nos peines, nos douleurs, nos joies, nos excitations en cet instant magique, sous cette neige. Je me rappelais de ces instants où j'étais avec ma mère en train de chanter avec coeur et amour. Cette voix si cristalline, si pure...Mais elle n'était plus là, je souffrais de son héritage à sa place, mme si Yuigo avait essayé de me sauver. Et il en était mort. J'étais maudite. Que ce soit en amour ou bien dans ma vie familiale. Amour, les filles craquent sur chacun de mes petits amis et ceux-ci se cassent en me laissant me briser. Familial, le poids de la tradition me courrait après. Je me demandais justement si je ne devais pas céder. Pourquoi moi ?



Mais...là je me mis enfin à craquer. Je pleurais comme une enfant apeurée, les larmes tombant en trombes d'eau. Ça y este, j'étais finie. La chanson et mes pensées m'avaient achevées. J'étais maudite et je devrai vivre sans jamais trouver mon bonheur. C'était là ma fatalité. Je repoussais Sana et j'allais pleurer seule sous les houx. Je ne voulais pas de réconfort. Ma rage se mêlait aussi à ma tristesse. Je la laissais seule, ne lui disant rien. Je ne voulais pas que l'on me voie me détruire comme ça. C'était atroce et ça me rendait à demi-folle dans ces moments-là. Autant partir et fuir. Pour une fois, je n'étais plus dans mon état normal. Et je ne voulais blesser personne. Surtout pas elle. Je me remettais à courir vers le lycée, vite, très vite. Je m'enfonçais dans la salle de bains et me mettais sous la douche une fois nue. L'eau chaude tomba sur moi et je me mis à hurler. Hurler ma douleur au coeur. Ce qui m'a brisée était sur le point de finir le travail. J'allais devenir ce que voulait que je sois grand-père, moi qui voulait juste aimer et être une fille comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Près des houx ( pv : Estelle ! )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Près des houx ( pv : Estelle ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...
» Estelle et Rudy,sans Jessica(Elle )
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Houx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Corbeille à RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit