[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confiserie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Confiserie   Mar 16 Aoû - 17:23

Je marchais tranquillement dans la rue principale du centre ville quand soudain, les lumières de la confiserie du coin attirent mon attention. Vêtue d'une mini jupe plissé crème et blanche, d'un petit dos-nue blanc à effigie d'un manga : Code Geass, dont bizarrement, l'une des héroïnes me ressemblait étrangement. Les petits talons claquant de plus en plus vite contre le beton de la rue avant de me stopper soudainement et de pousser la porte de la boutique. Là, devant mes yeux, il y avait des tonnes de sucreries multicolores qui me murmurer 'manges moi'. Un grand sourire arriva doucement sur mes lèvres alors que je parcours les rayons à la recherche de LA sucrerie qui me donnera pleins de caries. Je salues gentiment la vendeuse qui accueille les clients chaleureusement en leur donnant un petit panier pour leur achat. Je ne pus m'empêcher de prendre quelques sucettes, quelques caramels puis soudaine, la haut sur le rayon, j'aperçois la friandise qui ferait mon bonheur : une sucette a la pomme d'amour aussi grande que mon poing.

Avec ça je vais me régaler

Marmonais-je avec le sourire avant d'avancer vers le rayon en question. Je me mets sur la pointe des pieds mais rien à faire, je suis bien trop petite. Mais là, sous mes yeux, il y avait la solution. Une petite échelle de trois marches. Je grimpe en faisant attention mais, pourquoi avoir fait ça alors que j'ai des talons ? J'aurais pu demander à la vendeuse, il n'y a que deux ou trois clients, donc elle aurait pu m'aider mais non.. Pour la peine, voilà que je glisse et que je me retrouve au sol. Les fesses sur le carrelage, autant dire que ça fait mal surtout quand on se foule la cheville par la même occasion.

Aie aie aie ! Mais quelle idiote ! Rhaaaie aie aie !

Une moue, une grimace de douleur et je tente de me redresser mais voilà que, ne tenant qu'à peine sur mes talons, je finis à nouveau au sol.. Et voila, j'ai bien l'air conne.

• • • • • • • • • • •
❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Mer 17 Aoû - 14:13

Il était arrivé la veille par Avion. Le voyage avait été long et éprouvant. Heureusement que l'appareil était climatisé, sinon il doutait qu'il fût encore en vie au moment de sortir du Terminal. N'ayant pas encore d'appartement, Kaï dort à l'hôtel, en attendant. Il peut se le permettre après tout. Non pas qu'il dilapida l'argent facilement, mais il sait où sont ses limites, ce qu'il peut faire ou ne pas faire. Se payer deux ou trois d'hôtel, il sait qu'il peut le faire sans problème.

Le lendemain donc, quand il se réveilla, il se sentait ... D'humeur à sortir. Dans l'espoir de trouver une boutique climatisée et échapper ainsi à la fournaise ambiante qu'était sa chambre. C'est pas de chance, pile poil quand il débarque, le climatiseur qui débloque ... Allons bon. Malgré une nuit agitée qui ne l'a pas réellement reposé, il s'empressa d'aller prendre sa douche. Bien froide au début. Ouuuuuuh enfin, pas trop quand même hein. Et puis bien chaude pour finir. Vous savez pourquoi ? En prenant une douche avec de l'eau plus chaude que la température ambiante, quand vous sortez de la cabine, et bien vous n'avez plus cette sensation de trop chaud ! C'est donc plein d'entrain que notre jeune blondinet s'habille d'une chemisette à manche courtes blanche, et d'un pantacourt lui aussi blanc. Les tongues pour parfaire l'apparence du vacancier, et le voilà parti à la découverte de la fameuse rue commerçante dont il a tant entendu parler dans la salle du petit déjeuner.

La chaleur le frappa au visage quand il mit le pied dehors. Il cru qu'il allait s'effondrer. Il s'arrêta, puis souffla. Il redressa la tête, ses cheveux blonds scintillants dans un rayon de soleil, lui faisant une auréole au dessus de la tête. Un ange ♥ ! Il se remit donc en marche, l'oeil mouvant, le pas alerte. Il était en quête de LA boutique qui ferait bondir son coeur hors de sa poitrine. Il sentait surtout que la première boutique avec un semblant de climatisation ferait l'affaire. Il faut savoir une chose : Kaï n'aime pas le chaud. Il préfère l'hiver. Probablement un trait de ses lointains ancêtres Nordiques ? Quoi qu'il en soit, Kaï fini par trouver la boutique magique qu'il recherchait. La Confiserie.

Oui, ce jeune homme est un accro au sucre. En particulier de tout ce qui est au chocolat. Il ferait une parfaite femme hein ? Hem, bref. Il entra presque en courant dans le magasin, l'odeur du sucre chaud lui emplissant les narines. Une légère nappe de fraîcheur se déposa sur lui, tandis qu'il s'empressait de fermer la porte. Ses yeux s'agrandirent quand il observa avec attention les rayons qui s'étendaient devant lui. Ceci dit, ce ne fût pas un rayon en particulier qui attira son attention. Mais plutôt une demoiselle, par terre, qui semblait s'être fait mal en tombant ! Diantre ! Ni une ni deux, notre valeureux chevalier servant s'élança vers la demoiselle en détresse. Il se planta devant elle, dardant sur elle deux yeux emplis d'une infinie dévotion.

-" Mademoiselle, vous êtes blessée ? Permettez-moi de vous aider à vous rétablir ! "

D'accord, je l'avoue, il va peut-être en faire un peu trop. Mais que voulez-vous, la chaleur lui tape sur le cerveau, il faut bien qu'il ait un défaut ce petit ! Il jeta un coup d'oeil sur le rayon que la demoiselle tentait de dévaliser. Ses yeux accrochèrent les grosses pommes d'amour. Ceux-ci s'illuminèrent. Il en attrapa deux, étant suffisamment grand pour les atteindre sans avoir à monter sur un escabeau. Puis il tourna la tête vers elle, avec un grand sourire.

-" Il me semble que c'est ce que vous vouliez, n'est-ce pas ? "


Dernière édition par Kaï Himiya le Mer 17 Aoû - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Re: Confiserie   Mer 17 Aoû - 15:08

J'avais mal, tellement mal à ma cheville que j'en avais les larmes aux yeux. Je ne suis pas chochotte généralement mais je dois avouer que ma cheville a bien fait craque sur le moment. Mais ça passera avec le temps, et puis en rentrant au lycée je mettrais un peu de glace dessus pour que ça ne gonfle pas trop. Je pensais que la vendeuse serait venue voir si j'allais bien, après tout c'est de son devoir de faire attention et de servir des clients mais non, elle était sans doute trop occupé à draguer le mec au bout du magasin. Cependant, c'est un homme qui se planta devant moi. Grand, blond, deux billes clairs, autant dire qu'il était plus que séduisant. Je lui adresse un sourire avant de me relever et de finalement voir qu'il va lui même chercher ma pomme d'amour et qu'il en prit même une pour lui. Ma main attrape le bâton de la pomme qu'il me tend, effleurant sa main qui me fit finalement rougir. C'est bien la première fois qu'on se comporte en véritable gentleman avec moi.

Merci.... beaucoup.Je crois que je me suis bien tordu la cheville...

Dis-je d'une petite voix mélodieuse mais intimidé par la présence face à moi. Malheureusement, je n'arrive pas a me tenir debout, ma cheville me faisant souffrir. Je me tiens au rayon et évite d'appuyer de trop sur celle ci pour ne pas forcer et risquer mettre en l'air mes ligament ou tendon. Ça serait bien bête.

Mais pour vous remercier, permettez moi de vous offrir votre pomme d'amour. C'est la moindre des choses que je puisse faire.

Une petite moue sur le visage avant de reprendre un doux sourire alors qu'elle se tient fermement au rayon d'une main, l'autre trop occupée à tenir la pomme d'amour. Je tente doucement de prendre appuis sur ma cheville et, voyant que j'arrive enfin à tenir debout, je lâche le rayon. Ainsi je peux venir rapidement recoiffer mes longs cheveux émeraudes et remettre ma jupe plissée en état et en place. Parce qu'avec la chute, ma tenue partait un peu en vrille.

• • • • • • • • • • •
❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Mer 17 Aoû - 15:44

Kaï avait bien vu que la vendeuse n'avait visiblement pas l'intention de bouger. Mais cela ne le dérangeait pas plus que ça. Après tout, ce n'est pas tout les jours qu'il a l'occasion d'être galant et aussi serviable ! Il l'observe se relever, notant bien qu'elle semble souffrir de la cheville. Ce qui est confirmé quand sa si douce voix résonne à ses oreilles. La jeune demoiselle s'est tordu la cheville ! Diantre ! Oui, il aime ce mot. Et alors ?! On est chevalier ou on ne l'est pas ! Il n'a pas le temps d'amorcer le moindre geste qu'elle lui propose même de le remercier en lui offrant sa pomme d'amour !

Il glisse une main dans les quelques mèches de cheveux qui se bataillent sur son front, les rejette en arrière, -ce qui ne sert à rien puisqu'elles reviennent exactement à la même place- et lui répond avec une éloquence qui n'est pas feinte.

- Demoiselle, je vous assure que je préfèrerai reposer cette pomme à sa place plutôt que vous laisser débourser un yen pour elle ! Non, c'est moi qui vous l'offrirai ! Je prendrai soin de vous jusqu'à ce que vous soyez entre les mains d'une infirmière ! "

A peine eut-elle remit ses vêtements en état que Kaï, toujours dans son délire chevaleresque, passe son bras à sa taille, plie légèrement les genoux, pour ensuite glisser son autre bras derrière les genoux de la demoiselle, et enfin la soulever délicatement, comme s'il avait un nourrisson dans les bras. Sauf qu'il ne ferait jamais les beaux yeux à un bébé. Il réquisitionna la pomme d'amour que la demoiselle avait dans la main, pour se diriger vers la caisse. Il la fit assoir brièvement sur le comptoire de la caisse, afin de sortir quelques brins de monnaie, largement suffisants pour régler les deux friandises. Il prit les deux pommes, puis récupéra la demoiselle dans ses bras, partant vers la sortie. Il baissa les yeux vers elle.

-" Y a t-il un endroit où vous préférez que je vous dépose, gente demoiselle ? "

Il savait très bien que, vu son âge, elle devait être au lycée. Mais pour ne pas paraître malpoli, il n'avait pas fait part de sa supposition. Il était bien placé pour savoir que dans certains cas, les filles n'aiment pas savoir qu'elles ressemblent à des lycéennes. Pourtant, qu'est-ce que c'est agréable de voir des filles en uniforme ... Il en a les yeux qui brillent, rien qu'à y penser.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Re: Confiserie   Mer 17 Aoû - 20:42

Je ne pouvais pas être plus rouge que ma pomme d'amour et pourtant j'y était presque. Je ne mettais que tordu la cheville et, certes elle me faisait souffrir, mais je me demandais si j'avais vraiment besoin d'un chevalier comme si j'étais la demoiselle en détresse d'une histoire de conte de fées. Après tout, nous ne sommes pas dans un Disney et l'homme devant moi ne deviendra surement pas mon époux à la fin de l'histoire. Cependant, je suis assez flattée qu'on me porte autant d'attention. Mis à part mon frère, Ren, personne ne se conduit comme un prince avec moi. Quand je l'entends dire qu'il était hors de question que je lui paie la pomme et que, au contraire, c'est lui qui allait payer la mienne, je ne pouvais que me sentir encore plus embarrassée par la situation. Une petite moue sur le visage alors que je lui souris timidement. Mais la timidité ne prit vraiment le dessus que lorsque, une fois ma petite jupe remise ne place, il passa un bras autour de moi et sous mes genoux pour me porter. Les joues totalements rouges j'ai eu un moment peur de tomber et j'ai donc passé mes bras autour de son cou. On aurait pu croire qu'il était vraiment mon petit ami mais moi, ça me gênait énormément.

Merci, mais vous n'avez pas besoin de faire autant pour m'aider vous savez.

Les fesses sur le comptoir de la caisse alors que la vendeuse encaisse finalement les deux pommes d'amours. Là au moins, j'avais une tête de pomme d'amour tellement j'étais devenue rouge. Si je devais être ainsi jusqu'à l'infirmerie du lycée, et surtout si on nous voit ensemble certains du lycée vont imaginez des choses -et comme je fais partie du journal je pourrais vérifier, ouf-. Il serait très embêtant pour moi d’être prise pour une demoiselle sortant avec les hommes plus âgés. Surtout que j'aimerais être chargée de discipline un jour. Je sors de mes pensées quand le blondinet me reprend dans ses bras pour m'empêcher de marcher. Une petite moue gênée et je lui répond timidement

Au lycée Tsubasa... Si cela ne vous gêne pas. Mais je vais pouvoir marcher je pense.

Et oui je ne suis qu'au lycée quoi que, dix-sept ans tout de même. Au passage, il aime les filles en uniforme ? Ca tombe bien, j'en porte un -même si c'est peut être pas celui du lycée- et il peut ainsi sentir les cuisses nues de ma personne sur ses bras. Je dis pas ça pour faire une proposition, je rappelle seulement xD.

• • • • • • • • • • •
❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Jeu 18 Aoû - 8:52

Pour Kaï, au final, ça lui paraissait tout naturel d'agir de la sorte. En fait, il a toujours rêvé de pouvoir faire ça. C'est le genre de gosse qui a beaucoup trop regardé justement les Disney. Même que son préféré, c'est Cendrillon ._. Ah, et puis il y a le Roi Lion aussi. Mais bon, comme ça ne fait pas très viril, il va éviter de le dévoiler au grand jour, ça pourrait ternir sa réputation. La pauvre petite était si gênée ! Elle en avait les joues presque de la couleur de sa pomme. Trop mignonne >///< ! Si autant elle pouvait se sentir embarrassée d'avoir ses bras autour de son cou, et que ça puisse donner l'impression d'un couple, pour Kaï, ça ne lui venait même pas à l'esprit ! Car dans sa tête, il est prof, elle est peut-être l'une de ses futur(e)s élèves, donc indéniablement, il ne pourra rien avoir entre eux. Et puis après tout, il avait envie de jouer le rôle du grand frère protecteur. Ca lui va bien hein ?

-" Effectivement, je n'étais pas obligé de le faire. Mais je l'ai fait, donc je n'ai pas pris cela pour une obligation. "

Et bien, le voilà qui fait preuve d'une logique sans faille. xD Le lycée Tsubasa hein ? C'est bien ce qu'il pensait, non seulement il avait vu juste, elle était lycéenne, mais en plus il allait enseigner dans cet établissement. Et bien, il aura au moins fait la connaissance d'une élève avant de commencer ses cours ! Et il est inutile de faire des rappels de ce genre, Kaï a très bien remarqué qu'elle était en uniforme, ce qui a rajouté au charme de sa petite protégée ♥ Mais comme dit plus haut, il n'en profitera pas, il se contentera de garder cet épisode gravé dans sa mémoire, et peut-être un jour de réitérer. Ouais parce que bon, il ne voulait pas risquer de se prendre un procès au cul pour détournement de mineurs >.> Lui, il regarde, mais il ne touche pas.

-" Et bien, ça me donnera l'occasion d'aller visiter le bâtiment où je vais enseigner ! C'est parti ! "

Il avait délibérément fait la sourde oreille quand la demoiselle lui avait dit qu'elle pouvait quand même marcher. Mais oui mais oui, et puis à trop marcher, elle se retrouverait avec une pastèque à la place de la cheville. On ne dirait pas comme ça, mais Kaï a quand même une bonne dose de muscle, même s'ils n'apparaissent pas. Il se dégage de lui une aura de sécurité, comme un garde du corps. Et puis son parfum ! Sucré, mais viril ♥ Greuuuh miam ! Quelle chance elle a Kokonut (a). Le chemin jusqu'au Lycée fut assez rapide, aussi passa t-il le mur d'enceinte, et alla jusqu'à l'infirmerie. Il la déposa avec douceur sur l'une des chaises de la salle d'attente, et se redressa, avec un grand sourire.

-" Je vous souhaite un bon rétablissement, Demoiselle ! J'espère avoir l'honneur de vous voir à mon cours ... "

Puis il se détourna, les mains dans les poches, partant visiblement pour une inspection des locaux. Il avait fait exprès de ne pas préciser son nom, ni la matière qu'il enseignerait. Ca ne ferait que rajouter à la surprise !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
KoKoTTe ❤ Miss Tsubasa
Un fou ? Non,
Kokoro Kurushii !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 2835
■ Age : 28
■ Caractère : Douce
■ Orientation sexuelle : hétéro
■ Popularité : 3027

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3e année

MessageSujet: Re: Confiserie   Jeu 18 Aoû - 9:05

Il n'était pas obligé, certes. Mais l'attention ne sera pas oublié par mois, j'ai une bonne mémoire et même si je ne connais pas son nom je le retrouverais un jour. Et pour sur, savoir qu'il est prof au même lycée que moi facilitera les choses.

Ha oui ? Vous allez enseigner à Tsubasa ? Je suis contente. Je pourrais au moins vous retrouver pour vous remercier correctement.

Le sourire sur les lèvres alors qu'elle semblait ravie de voir qu'il y a des professeurs aussi gentil et prévenant envers les demoiselles en détresse. Sur la route je ne dis mots, j'avais trop peur de retomber et je n'osais même plus le lâcher. Rapidement on arrive au lycée et encore plus vite à l'infirmerie ou je pourrais recevoir des soins pour ma cheville avant qu'elle n'explose. Malheureusement il s'éloigne déjà.

Merci pour tout M'sieur.. Au........... revoir !

Et voilà, il est parti et je n'ai même pas eu le temps de le remercier correctement ou encore de demander de quel cours il était le prof. Toute fois, j'ai bien hâte de le découvrir et de le remercier comme il se doit. Il était charmant, attentionné, et sécurisant. Autant dire que j'aurais craquer sur lui s'il n'était pas prof au final. Ou au moins un peu plus jeune. Non pas qu'il soit vieux mais on voit bien qu'on a minimum dix ans d'écart.

(pourri dsl, c'était juste histoire de terminé le rp =))

• • • • • • • • • • •
❝KOKORO KURUSHII ♥ titre à venir❞
« 18 ans - troisième année - chargée de discipline - hétéro - studieuse & sportive - douce mais sévére - veut devenir journaliste - occupe la chambre mixte n°3 - »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Ven 16 Sep - 22:48

Je venais de me réveiller. J'avais dormi sur le piano de la salle de musique en pyjama. Un problème ? Vous trouvez ça bizarre que je dorme sur un piano ? Bah c'est plus confortable que les tables de ping pong ou le béton. Boh après c'est une habitude à prendre. Hu. Et puis j'avais pas de chambre. Plutôt crever que d'aller pioter chez la gérante, au piano bar. Elle me ferait payer les frais d'hébergement, je parie. Mais vaut mieux pas y penser. Je travaillais à la confiserie ce week-end. J'avais réussi à avoir ce poste à la sueur de mon front. Dire que c'était des grandes mélancoliques avec des jambes de mikado. Moi je faisais juste 1m61 et j'étais bien proportionnée, malgré ma taille...de...de quoi ? De puce ? Ouais. Je faisais vraiment pitié. Comment j'ai pu arrêter ma croissance ? J'avais mangé plein de soupe pourtant...Et je suis toujours aussi minuscule. Bah au moins le propriétaire m'avait embauché parce que j'avais soulevé un gars et que je l'avais secoué comme un prunier et toutes les sucettes et bonbons volés avaient été récupérés. J'avais un peu de force dans les bras malgré ma taille. Comme quoi 'faut pas se fier aux apparences. Voilà ma première matinée de week-end à passer derrière une caisse dans la fameuse confiserie de l'île. J'étais enfin arrivée dans le local pour me changer et j'enfilais cette robe à dentelles et noeuds rose bonbon et blanche. Un serre tête assorti à la tenue. Hu. J'avais l'impression d'être une poupée à lunettes là dedans. Une tenue de maid, quoi. Et les ballerines et mis-bas pareil. Le truc pour bien affrioler les clients : un joli décolleté. Mais pourquoi c'était toujours comme ça, ces tenues ? Pas que ça me gène hu. Bah me voilà qui me balade entre les rayons pour arriver à la caisse. On m'avait préparé un petit tabouret. Non mais je suis ptite mais ya des limites ! Je poussais sur le côté le tabouret et attendait l'arrivée des clients. Déjà trois élèves du lycée venaient chercher leur emplettes. Ils me virent les fixer avec un air serein et innocent. L'un d'eux m'aborda, un étrange brun tout musculeux. Pas mon genre, il me faisait pas rigoler. J'aime les grands déconneurs, ça met du piment dans la vie. Bon, Lavi avait été une exception. Une courte exception. J'avais réussi à régler ce problème qui m'avait obligée à ne pas lui dire que je l'aimais. On était bons amis, quand même. Je repoussais le mec en lui disant juste :

"Désolée je suis en train de travailler. Tiens, je te passe mon numéro, appelle-moi."

Il prit le papier. Oui, un abruti. Je lui avait donné le numéro d'un restaurant de nouilles. Un sous entendu dans ce que je viens de dire ? Hu. Oui. Les voilà qui repartent avec leurs bonbons. J'avais encaissé et maintenant je me promenais au niveau des sucettes. Je piquais une sucette à la pomme sur le comptoir. J'adore ça, j'y peux rien ! Là, quelqu'un entra dans le magasin. Je me retournais avec ma sucette à la bouche, saluant le nouveau client, façon maid.

"Ohayô ! Vous êtes à la confiserie de l'île. Que puis-je faire pour vous aider ?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar
SaTan Just what you dislike

Un fou ? Non,
Shin Kagawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 229
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : heterosexuel
■ Popularité : 269

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Re: Confiserie   Lun 19 Sep - 18:42

Journée avec Kaito cousinou !!!!!
Rencontre avec Nana

Bammm.....*quelques secondes plus tard* BAAAMMM ........* quelques secondes plus tard* BAAAAAAAAMMMM.

Ahhh il allait me tuer ce petit, pire que mon réveil au son super sonique. Je me penchai légèrement pour pouvoir voir quelle heure il était... dix heures et demi. Je grimaçai il était trop tôt et ma langue de bois ne disparaitra pas avant quelques heures encore. "Shin Shin tu te lèves sale limace ou je te pown assez fort pour détruire ta perfection !!!!!". Il était chiant, un vrai garnement de quatorze ans. A son age je dormais encore a cette heure. Je me redressai entrouvrant les yeux pour pouvoir le voir. Il me ressemblait comme deux gouttes d'eau avec ses yeux bleus et sa petite tignasse blonde comment pouvais je lui en vouloir alors qu'il me faisait penser a moi il y a quelques années. Je lui souris en passant ma main dans mes cheveux quand BAAAMM il me lança un oreiller en pleine poire... J'allais le tuer ce fils de.

Ses parents m'avaient donné sa garde pour quelques jours, ils voulaient passer une seconde nuit de noce moi j'avais rien contre ca, sauf que leur fiston est une vraie calamité. Déjà hier j'ai dut l'emmener avec moi au bar, un bar où il but sa première bière, une première bière qui le rendit fou il sautait partout insultant les serveuses de tout les noms résultat des courses on m'a interdit l'accès a mon bar préféré mais je m'étais tellement amusé qu'au fond de moi je lui en voulais pas.

J'allais me rendormir quand il cria : Shien Shien tu te lèves !!!!!!!!!! Tiens je t'ai préparé les vêtements que tu vas porté aujourd'hui hihi. Je m'enroulai dans ma couverture avant de me faire secouer vers la gauche puis vers la droite, je finis donc par me lever grognant d'une voie très basse divers gros mots tous plus méchants les uns que les autres. Je restai interloqué devant les vêtements qu'il avait choisi, je clignai des yeux espérant que ce n'était qu'une illusion, IL PORTAIT LES MÊMES!!!! Il affichai un sourire bêta, il voulait qu'on se ressemble ?? Je savais que j'étais son idole mais pas a ce point. J'essayai de parlementer avec lui mais il me menaça de chialer durant toute notre balade, je dus donc plier devant ses exigences.Je me dirigeai vers ma salle de bain et je mis les vêtements qu'il m'avait si gentiment proposé. La chemise blanche et le pantalon noir enfilés je sortis de la salle de bain tout sourire, il me regarda avec de grands yeux pétillants il était heureux et j'étais aussi vraiment content.J'allais enfin avoir le petit frère que j'ai toujours voulu avoir. Je posai mon chapeau fétiche(avatar) sur ma tête et nous sortîmes. Le but du jour apprendre a draguer a cousinou Kaito.

Nous marchâmes d'un pas décontracté, lui sautiller au début mais je lui ai vite fait comprendre que paraitre trop excité était une erreur, draguer nécessité un calme et une maitrise parfaite de son corps. Bizarrement il m'écouta, il imita ma façon de marcher se qui me fit bien rigoler. Maintenant que sa démarche était presque aussi parfaite que la mienne je lui appris les béabas de la séduction et surtout je lui fis comprendre la beauté attitude.Maintenant qu'il savait tout il était temps de le tester, je lui montrai un petit groupe de fille et je le mis au défi d'aller en draguer une. Lui était timide même s'il ne le laissait pas paraitre et il rechigna un peu au début mais il finit par céder. Je le regardai s'approchant d'un pas léger du groupe de fille avant d'en bousculer une. Dixième commandement une fille que tu bousculera est surement une fille a qui tu parleras . Je ricanai tout en faisant mon entrée dans une petite boutique d'où je pouvais l'espionner.


"Ohayô ! Vous êtes à la confiserie de l'île. Que puis-je faire pour vous aider ?"

Euuuh vous pourriez me passer votre numéro qu'on se fasse un petit plan a deux???/SBAFF/ Neuvième commandement la famille avant les filles. Cette fille était vraiment charmante elle me donnait de léger frisson surtout au niveau de mon entre jambe qui se durcissait légèrement, mon sexe aurait sans doute adoré être a la place de la sucette qu'elle avait dans la bouche. Je me tapotai légèrement l'arrière du crane retirant ainsi toutes les perversités que j'avais dans la tête avant de regarder la jeune employée affichant un léger sourire gêné: Euuh alors... Je sais pas trop comment vous demander ca? Mais vous voyez le jeune garçon là bas ??*pointe du doigt Kaito* C'est mon petit cousin et je lui euuuh apprend a draguer*grimace* et euh je voulais vous demandez si je pouvais rester un peu dans votre boutique euuh bien sur je ne ferais aucun bruit et je ne vous dérangerais pas ...... C'est juste que j'ai pas envie de le déranger.

D'un seul coup la porte s'ouvrit derrière moi et Kaito fit son entrée dans la boutique me bousculant légèrement et se dirigeant vers le bac a sucette. Il s'arrêta devant la vendeuse et resta silencieux quelques secondes avant de se tourner vers moi : Shintock c'est ta copine ??? Elle est vraiment belle *ç*. Il empoigna cinq sucette et courut vers la sortie en criant : C'est lui qui paye !!!!. Je l'attrapai par le col avant de le faire tomber par terre d'un petit geste de hanche. Je lui souris en déposant mon pied sur sa tête: Huuumm tu vois ces sucettes? Tu donneras la rouge a la fille que tu préfères les autres tu leurs donnera les jaunes ah aussi t'a oublié de dire bonjour a ma "copine" *clin d'œil vers Nana*.

Il roula un peu vers sa gauche et lança un rapide : Bonjour vers Nana avant de s'enfuir vers ses petites amies. Je m'avancai vers la jeune femme les mains dans les poches et sifflotant le refrain western avant de me figer devant elle en évitant son regard.
Je suis vraiment désolé hein.... Mais ah je m'appelle Shin Kagawa pas Shintock et bon mon petit cousin là bas c'est Kaito il est un peu foufou mais il est vraiment gentil..... Euuh je peux quand meme rester ici malgré le petit incident qui vient de se produire? *se léche les babines* Ah aussi je vous dois combien pour les cinq sucettes?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Lun 19 Sep - 21:50

Je relevais enfin ma tête pour voir des jambes d'abord...le milieu qui était sans commentaires, le torse finement musclé (oui avec mes lunettes j'arrive à bien voir les courbes sous la chemise blanche. Enfin mes deux billes se posèrent sur le visage. Un garçon d'à peu près mon âge qui portait un chapeau genre...genre quoi d'ailleurs ? Mickael Jackson peut-être...bah de toute façon en référence et modèle sur les vêtements pas excentriques, je suis une quiche. Je suis plus cosplay et vêtement vivienne westwood que les autres trucs trop classiques et à la Karl Lagerfeld...eurk.
Je secouais le visage et me remettais au travail quand il me demanda de l'aider à...QUOI ? Aider son petit cousin à draguer ? ! Je regardais par delà la vitrine et vit un jeune garçon en train de faire rire des filles. Ah...et encore des dragueurs qui passaient par la confiserie...j'en avais pas eu assez de la journée. Il m'en fallait un de plus. Je dis pas qu'il n'avait pas de charme, hu. Mais si c'était encore pour avoir le même type d'imbécile que tout à l'heure, pas la peine. J'en voyais assez le soir au piano bar.
Le garçon entra soudain et piqua des sucettes. Mais avant cela il m'avait regardé avec attention. Je fronçais les sourcils, me demandant ce qu'il allait faire. Il sortit cette phrase qui tue. Moi ? La copine de...? *rougit* Shintock ? *fait un rire éclatant* Mais il s'enfuyait avec des confiseries ! J'allais lui sauter dessus quand le jeune homme l'attrapa au vol. S'ensuivit une conversation sur un code de couleur...et le jeune homme en rajouta. Mais j'étais pas sa copine ! Arrêtez ! Je gonflais mes joues, un peu énervée. Le garçon était parti après m'avoir salué. Hu.
Le jeune homme s'avança vers moi tandis que j'essayais de le regarder de derrière mes lunettes. Il se présenta. Shin Kagawa. Ok, quoi de plus ? Il me demanda ensuite le prix des sucettes. Je redressais encore mes lunettes et allait derrière la caisse. On ne voyait que mon visage dépasser. Je fis les comptes et regardais en souriant ce...Shin :

"Ça vous fera 7 euros, cher client. Vous voulez autre chose, ou ce sera tout ? Et oui vous pouvez rester ici. Ce n'est pas gênant. Je vous demande juste de ne pas faire de bêtise. J'ai mis un temps fou à tout ranger, alors...l'argent, s'il vous plaît."

Je tendais la main, attendant la monnaie avec un air sérieux, même si je souriais. J'allais pas me faire avoir.
Sauf que problème, mon décolleté était trop petit. Je réajustais un peu en essayant de le cacher au garçon.
Je regardais ensuite le garçon, Kaito en train de charmer les filles. Je soupirais et fit un joli sourire :

"Bon. Comme vous m'êtes sympathique et que c'est pour votre petit cousin, je vous les offre. Aller, psch, les autres clients ne peuvent pas accéder à la caisse !"

Je lui faisais des signes de la main pour qu'il s'écarte. A ce moment là, d'autres garçons vinrent poser leurs achats près de la caisse.

"Bonjour !"

Je commençais à taper la discussion avec eux, tout sourire. Ils avaient l'air sympas. Mais j'étais en train de bosser, donc...pas avant ce soir, les amusements !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
SaTan Just what you dislike

Un fou ? Non,
Shin Kagawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 229
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : heterosexuel
■ Popularité : 269

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Re: Confiserie   Jeu 22 Sep - 11:09

"Ça vous fera 7 euros, cher client. Vous voulez autre chose, ou ce sera tout ? Et oui vous pouvez rester ici. Ce n'est pas gênant. Je vous demande juste de ne pas faire de bêtise. J'ai mis un temps fou à tout ranger, alors...l'argent, s'il vous plaît."

Elle s'en alla derrière son derrière sa caisse et elle disparu. Elle était vraiment petite, ridiculement petite. Elle mesurait quoi un mètre cinquante voir soixante, mais sa petite taille n'enlevait rien au faite qu'elle était vraiment belle humm plutôt charmante je n'avais pas encore eu l'occasion de jeter un œil plus approfondie sur son corps pour dire qu'elle était belle. 7 euros oh mon dieu!!!! Une fortune qu'elle me demandait là. C'était pas une confiserie mais la mafia ici, je venais de me faire arnaquer. J'affichai un léger sourire gêné et je me mis ma main dans la main gauche que dalle *ç*, la droite cinquante centime j'étais foutu. Je sentais déjà qu'un type avec une kalachnikov allait sortir de nulle part pour me tuer tout ca pour 7 euros. Je me rapprochai d'un pas hésitant vers la caisse quand elle s'exclama avec un jolie sourire:

"Bon. Comme vous m'êtes sympathique et que c'est pour votre petit cousin, je vous les offre. Aller, psch, les autres clients ne peuvent pas accéder à la caisse !"


Un sourire, une offrande je sentais un léger coup fourré. Me draguer moi c'etait pas vraiment bizarre surtout de la part d'une fille, c'etait même plutôt flatteur vu la beauté de la fille en question. Mais la famille passait bien avant les filles et je me devais de m'y tenir. Je m'éloignai de la caisse en remerciant la jeune femme d'un geste de main. Je m'assis pas très loin dans un petit coin d'où je pouvais observer mon cousin. Il avait l'air de s'en sortir, il s'était rapproché d'une fille celle qui avait la sucette rouge, bien joué. Ils rigolaient surement aux blagues pré faites que je lui avais dites un peu plus tôt dans la journée, la fille devait croire qu'il l'aimait alors que lui jouait avec elle comme moi au bon vieux temps . Je souriais un petit sourire nostalgique la femme de la boutique était bien prise avec sa clientèle je n'allais surement pas la déranger.

D'un seul coup je remarquai un jeune homme suspect qui rodait autour des bonbons. Il tournait en rond comme s'il attendait le moment opportun pour plonger sa main dans le bac et piquer le plus de friandise que possible. C'est se qu'il fit d'ailleurs, d'un geste brusque je me levai de la petite chaise où j'étais assis et je l'attrapai par le col. Il était jeune vraiment très jeune et la frayeur se lisait sur son visage. Je lui souris un peu comme pour le rassurer, je pris se qu'il avait essayé de voler et je le relâchai . Je remis les bonbons dans le bac et je repartis m'asseoir en faisant un petit clin d'œil a la vendeuse.

Quelques minutes passèrent et Kaito revint, il avait l'air vraiment heureux. Il sautillai jusqu'à moi et me dit tout excité : je crois que je vais me DÉPUCELER !!!! Ce soir !!!!!!!!!!. Je lui mis une bonne claque en rigolant avant de lui chuchoter un petit truc a l'oreille. Comme je le lui avais ordonné Kaito se dirigea vers la caisse et y déposa 7 euros en souriant : Désolé de vous avoir déranger mademoiselle parfois je suis un peu excentrique mais je ne voulais pas nuire au calme de votre magasin, Shinounet tu es sur c'est pas ta copine???.. Je souriais en secouant la tête pour lui dire que non ce n'était pas ma copine, il me regarda interloqué : Raaa Chinchilla te fou pas de ma gueule !!!!! La première fois que tu dragues pas une fille ca peut être que ta copine.
Je lui jetai un petit regard noir avant de m'approcher de lui et donc de Nana et de lui dire en grattant mon poing contre le haut de son crane, il rigola un petit moment c'est vrai que c'etait marrant avant de gueuler comme un fou: Shina n'oublie pas si la fille n'a pas les cheveux noirs tu peux lui dire d'aller se faire vo.... Avant même qu'il ne finisse sa phrase je le jetai en dehors du magasin avant de gueuler a mon tour : Tu es vraiment con oublie pas le premier truc *clin d'oeil*. Je me retournai après vers la fille du magasin avec un sourire encore plus gène que celui de la dernière fois : Huuum oui oui je sais mon cousin est comment dire spécial*ricane* mais bon je l'aime bien en faite parce que pour pas vous mentir il me ressemble*clin d'œil* euuh sinon je ne vous l'ai pas encore demander mais sans paraitre trop indiscret vous vous appelez comment? Vous connaissez mon nom et prénom alors que moi je ne connais pas les votre. Sinon vous devez être bien courage pour travailler dans un endroit comme celui là ^^.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Jeu 22 Sep - 16:29

Je souriais à tout va à ce groupe de garçons qui essayaient définitivement de me faire arrêter le boulot pour les rejoindre. Pas que ça me gène, mais mon pauvre collègue n'était pas là...j'avais pourtant presque fini mon service. Je regardais l'heure et je dis aux garçons de m'attendre dehors et que si dans dix minutes j'étais pas sortie, que c'était rapé. Alors que je jetais un coup d'oeil vers le reste du magasin quand soudain un gars essayait de voler des confiseries. Alors que j'étais en train de sortir de derrière de la caisse, Shin Kagawa (c'est son nom si je me souviens bien, hu.) avait rattrapé le voleur. Il lui prit les confiseries des poches et les reposa dans le bac. Il me fit ensuite un petit clin d'oeil. Je détournais le regard, gênée mais fallait pas que je lui montre ! C'est là que son cousin entra à nouveau en fanfare dans le magasin. Je serrai les poings pour essayer de me calmer, parce que les étagères avaient tremblé sous le choc. Il hurla dans le magasin qu'il allait se faire dépuceler ? ! Je rougit et je vis les autres clients se tourner vers le jeune homme. Il n'avait décidément pas de culot ! Comment pouvait-il parler aussi facilement de...ça ? Je dis ça, mais vu ce que je fais une soirée sur trois maintenant...je secouais la tête pour oublier ce truc dégoûtant. Alors que je sortais de mes pensées je vis le jeune cousin de Shin revenir avec 7 euros. Je lui souris et lui caressais gentiment la tête, en descendant mes doigts sur son menton. Je le fixais avec un regard enjôleur :

"Merci et bonne chance pour ce soir" , dis-je un peu gênée.

Il recommença avec cette histoire de copine...je sortis de derrière ma caisse, consternée et j'allais me justifier...quoi ? *Shin un dragueur ? Première fois qu'il ne drague pas une fille ?* Je reculais d'un pas. Le cousin parla ensuite de filles aux cheveux noirs. Je poussais un soupir de soulagement. Ouf. Je suis pas dans la liste des proies à chasser. Shin s'approcha de moi, je reculais quand il fit quelques pas. Je l'écoutais attentivement puis je redressais mes lunettes :

"Ah ? C'est vrai que l'on dirait vous en beaucoup plus jeune. (je souriais malgré moi) Mon prénom ? Hu...je suis...Nana, Nana Hayashi. Avoir du courage pour travailler ici ? Bah...j'ai mes raisons et ça vous regarde pas de toute façon ! Je vous demande pas pourquoi votre cousin a parlé de votre fétichisme pour les cheveux noirs ! (J'étais face à lui je pointais mon index en direction de son nez avec un sourire malicieux quand je vis ma montre. J'ouvrais grand mes yeux et paniquais) Hu ! Non ! 'Faut que je vous laisse !"

Je partais en direction du local pour me changer en triple vitesse. Je ressortais en dans mon petit top noir à rayures blanches et mon min short en jean à effet déchiré. Ca faisait ressortir encore plus que la tenue mes formes arrondies. Je sortais en triple vitesse de la confiserie pour vérifier à l'entrée si les garçons étaient toujours là. J'avais pris du retard avec cette histoire. Ils étaient partis. Je hurlais ma rage et m'ébouriffais les cheveux en tapant du pied sur le béton. Une fois calmée, je m'asseyais sur la rambarde du bord de la route. J'avais loupé ma première vraie soirée...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
SaTan Just what you dislike

Un fou ? Non,
Shin Kagawa !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 229
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : heterosexuel
■ Popularité : 269

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Première année

MessageSujet: Re: Confiserie   Ven 23 Sep - 10:35

"Ah ? C'est vrai que l'on dirait vous en beaucoup plus jeune. (je souriais malgré moi) Mon prénom ? Hu...je suis...Nana, Nana Hayashi. Avoir du courage pour travailler ici ? Bah...j'ai mes raisons et ça vous regarde pas de toute façon ! Je vous demande pas pourquoi votre cousin a parlé de votre fétichisme pour les cheveux noirs ! Hu ! Non ! 'Faut que je vous laisse !"

Nana quel nom bizarre, cette fille ne pouvait surement pas sortir avec un wesh vu son prénom, j'imagine déjà la scène du mec casquette a l'envers qui présente sa nouvelle copine a ses "potes" se qui donnerait a peu prés cela : Weshhh les mecs alors voila je vous présente ma nouvelle Nana,Nana!!!!. Je ricanai légèrement en m'imaginant la scène et j'allais surement rigoler si je prononçai son prénom donc une chose à éviter. Elle était plutot froide je me sentais de trop mais sa remarque sur les filles aux cheveux noirs m'a bien fait sourire....Et dire que tout ca n'était qu'une vengeance. Elle s'en alla avant que je puisse en placer une,je dis en rigolant : Oki Oki je surveille votre boutique.

Je m'en allai vers mon petit coin en piquant un petit bonbon que je déposai délicatement sur ma langue, Délicieux!!! Kaito s'en sortait bien, il venait d'embrasser la jeune brunette qui était d'ailleurs a croquer malgrés son jeune age. Les filles devenaient mures de plus en plus vite il m'arrivait d'ailleurs de me faire avoir, des gamines de douze treize ans pouvaient maintenant se faire passer pour des femmes de dix neufs vingt ans. Dieu faisait surement cela car le monde avait changé, finit le temps de la chasteté et de la pureté maintenant les filles étaient beaucoup plus vulgaire plus insolente et elle n'hesitai pas a mettre leur corps en valeur , TANT MIEUX D'ailleurs je ne me voyais pas vivre dans les siècles antérieurs . Ah d'ailleurs la jeune Nana*rigole rien qu'en repensant a son prenom* venait de ressortir habillée d'une petite tenue très très moulante. Elle se dirigea vers la sortie et j'en profitai pour reluquer son jolie popotin faire boing boing boing, dommage que Kaito était là mais enfin.

Elle avait plutot l'air énervé, les garcons qui lui avaient promis une soirée étaient partis depuis belle lurette, ils ne l'avaient pour ainsi dire pas attendu, surement des petits joueurs ou une sorte de paris qu'ils avaient fait entre eux, un paris du genre: celui qui promet un rencard a cette Nana*rigole* se fait payer sa bière. Je m'approchai de la sortie les mains dans les poches je lui souriais mais elle ne l'avait surement pas remarqué trop préoccupée par frapper son béton. Elle finit tout de meme par s'asseoir sur une rambarde . Je me dirigeai vers elle en lui faisant un petit coucou de la main quand Kaito arriva et me gueula d'une voie toute excitée : Raaaaaa c'est bon j'ai mon rendez vous je te laisse fréro JE T'AIMEEEEE !!!!!!!!!! Enfin ce poids allait me lâcher *ç* je lui souhaitai bonne chance avant de m'admirer dans la vitrine du magasin de sucrerie, quelques secondes suffirent à retrouver ma perfection, les vêtements que je portais ne m'allaient pas trop mais bon mon visage et mes muscles rattrapaient le coup. Shin le dragueur refit surface et sa cible était la belle Nana qui était assise sur son banc *ç*. Je m'approchai d'elle d'un pas assuré voir arrogant en me mordant la langue. Je lui demandai avec le sourire en montrant du doigt la place a coté d'elle : Je peux. Avant même d'entendre sa réponse je m'assied a coté d'elle jambe bien écarté et je sortis une cigarette de ma poche une cigarette que j'allumai avant de la mettre dans ma bouche.

Huuumm tu ..... je peux te tutoyer hein? Bref tu es dans cette état a cause des gars là? J'ai a peu prés entendu votre discutions sans le faire exprès hein *retire la cigarette tire la langue et remet la cigarette*. Huuum si tu veux j'ai une soirée de prévu pour ce soir, une fête plutôt spécial car c'est sur invitation mais je peux t'en avoir une....*patiente quelques secondes* Ah pour le truc des cheveux noirs ce n'est qu'une règle que j'ai crée pour m'amuser , mais bon elle ne s'applique pas a certaine personne car la règle numéro uno dit : Si la fille est jolie et qu'en plus elle est gentille oublie toutes les règles qui vont suivre car ce ne sont que des conneries *rigole*. Bon c'est pas ca mais faut que je me change moi trop classique tout ca, donc je te laisse mon numero ou tu préfères venir avec moi dans ma petite maisonnette, je fais pas un peu dragueur là? *rigole*
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Ven 23 Sep - 12:38

Kaito était parti au bras de sa "bien aimée". Je sortais de mon petit sac une sucette à la pomme (oui j'en ai toujours une sous la main) et commençais à la sucer, complètement perdue dans mes pensées. Je ne voyais vraiment pas ce que je faisais quand j'étais dans cet état. Mes amies m'avaient dit que je faisais des trucs bizarres avec ma langue. Non mais elles auraient dû le dire clairement, ça aurait été plus simple ! C'est là que Shin s'approcha et me demanda s'il pouvait s'asseoir. Même pas le temps de placer une réplique qu'il était à côté de moi en train de fumer. J'étais toujours en train de m'occuper de ma sucette et je le regardais même pas...sauf quand il se mit en position légèrement...comment dire ? Vachement provocatrice. Je détournais le regard et me concentrais sur ma sucrerie. Soudain, Shin me parla de tout à l'heure. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire que je me sois prise un vent par les gars ? ... d'accord là, c'était clair. Maintenant c'est lui qui me draguait. J'ai vraiment une tête de bonne poire, ou quoi ? Bah lâche moi la grappe, je mange ma pomme.* Voilà ce que j'avais envie de dire. Mais il m'intéressait cet enjôleur de première. Pas tant niveau physique mais son caractère avait quelque chose de pétillant et d'excitant. Je souriais toujours en regardant la vitrine de la confiserie, en me passant la langue sur les lèvres pour enlever le reste de sucre qui traînait.

"Ah...oui vous pouvez me tutoyer...enfin tu peux. (je mâchouillais le bâton de la sucette en le faisant rouler dans ma bouche) Les gars ? Boh c'est rien. Des lopettes, ça change de ce que je connais...(je mis un grand blanc) Oublie...Une fête ? Ce serait pas une mauvaise idée...ça fait longtemps que j'ai pas vu à quoi ça ressemblait. (il me parla des cheveux noirs et je me mis à rigoler) Tu sais, c'est pas la peine de te justifier, hein. Je voulais juste t'embêter, me dis pas que ça a marché ? ...moi, jolie ? (je redressais mes lunettes) ...gentille ? (je rougis) dis pas n'importe quoi, je l'ai fait pour ton cousin, c'est normal, quoi (je tendis les sept euros à Shin) et rend-ça à Kaito quand tu le verra. Pas la peine, je les ai mises sur ma paye. Tu m'avais bien demandé d'aider Kaito dans sa drague ? Bah disons que ce sera ma contribution (je fis un joli sourire à Shin) Venir avec toi, chez toi...? ...(je laissais un gros blanc et réfléchissais en mâchouillant toujours le bâton) mmm...c'est d'accord mais une minute."

Je fouillais dans mon sac et vérifiais mon matériel au toucher. *Téléphone portable...ok. Carte de crédit...ok. Sucettes...ok. Petite gourde d'alcool (ne jamais boire d'alcool dans les fêtes avec de parfaits inconnus. Risques de substances illicites)...ok. Bombe à poivre...ok. Mon waspknife...ok.* Je me retournais vers Shin avec un air soulagé.

"Donc on peut aller chez toi quand tu veux. Et ton numéro, pas la peine de me le donner, je sais que tu vas m'en donner un faux. Je connais la technique. Je l'ai employée des milliers de fois. Alors ? Tu me montres le chemin ou je pars ? Ce serait dommage de me laisser filer maintenant, vu le mal que tu te donnes pour cacher ce qui se passe dans ton slip"

Je m'approchais du visage de Shin avec un léger sourire malicieux, posant une de mes mains sur sa cuisse droite.Je lui chuchotais alors à l'oreille avec un petit souffle frais :

"Fais attention les petites femmes sont beaucoup plus intelligentes et vives d'esprits que les autres..."

Avant qu'il ait eu de faire quoi que ce soit, je reculais de quelques pas et le regardais toujours avec le même air. J'allais moi aussi m'amuser à son petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Kayako Masashi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 157
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 186

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème année

MessageSujet: Re: Confiserie   Mar 27 Déc - 17:00

Avant d'aller au lycée Tsubasa, Sébastien a décidé d'aller faire quelques achats, nous sommes donc descendu de la limousine et nous nous sommes arrêtés près d'un magasin pour acheter des vêtements, j'ai fais quelques essayages et nous avons achetés des sous-vêtements qui ont plus gêné Sébastien qu'autre chose, puis il m'a demandé ensuite ce que je voulais et nous sommes passés devant un magasin que je ne connaissais pas avant, il y avait marqué confiserie, alors que Sébastien tournait la tête pour rentrer les affaires, moi, je me suis collée contre la vitre du magasin et je regardais ce qu'il y avait à l'intérieur, ça semblait vraiment très bon, puis quelque chose d'autre m'intrigua encore plus que les confiseries, c'était deux garçons, complètement identique, j'ouvrais grand mes yeux, très surprise et je l'ai regarder pendant un long moment avant de me faire repérer par eux...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Mer 28 Déc - 19:34

" Bon saaaaaaaaang ce que ça fait du bien ! Je refais plus jamais le voyage Corée / Japon d'un coup, c'était long. "
" Te plains pas, t'as dormi pendant tout le voyage, idiot! Moi je me suis coltiné tes ronflements pendant des heures ! "
" Roh! Je ronfle pas d'abord! MEN-TEUR! "

Ils avaient beaux parler en coréen, déjà plusieurs jeunes filles riaient devant l'expression beaucoup trop outrée de Jin Ho trahissant le fait que Taemin avait tout à fait raison. Les jumeaux faisaient leur premiers pas sur la petite île où siégeait le Lycée Tsubasa. À peine sorti de l’aéroport, ils gesticulaient et se disputaient pour un rien, mais ils s'amusaient tout de même. Histoire de se détendre un peu avant de devoir affronter leur petite cousine, qui aux dernières nouvelles serait une vraie bombe à retardement prête à les tabasser dès la moindre connerie, ils avaient décidé de faire quelques détours dans la ville en portant leurs valises avec eux. Ils notèrent où ce situaient les bars fréquentables, les bon lieux pour sortir avec une jolie damoiselle et les autres choses utiles. Déjà, Tae avait trouvé un artisan qui pourrait prendre soin de son violon s'il devait se briser pour une raison quelconque et Jin savait où aller chercher de bonnes basket pour ses mouvements les plus périlleux. Après de bonnes heures supplémentaire à faire le tour, ils s'étaient retrouvés devant une confiserie et y étaient entrés en se souriant l'un à l'autre. Rien de mieux pour consoler Kooh qu'un peu de sucre...bah oui, ils la connaissaient bien leur future idole favorite.

Se séparant un instant, ils tentèrent de trouver le bonbon parfait. Des sucettes? Non, trop simple. Chocolat? Trop classique...et elle s'en était probablement déjà gavée. Réglisse noire? Beurk...en fait toute les réglisses ils s'en foutaient. Ils lui aurait bien acheté une glace, mais elle aurait fondue le temps d'arriver au Lycée. Ils cherchèrent longuement sous le regard amusé du vieux confiseur. Ce dernier allait les questionner sur ce qu'ils cherchaient quand il se rejoignirent enfin au centre de la boutique et se mirent à chercher ensembles, se chuchotant parfois quelques remarques. Après une longue recherche à toujours se contredirent, il finirent par se sentir observés...ça n'était pas par le vieil homme qui tenait la boutique. Ils se tournèrent vers la vitre où il virent une adolescente aux traits très fins et au regard perçant les fixer comme s'ils étaient spéciaux. Sans gêne, il la saluèrent d'un signe de main, l'invitant à entrer et visiter les lieux.

" Elle est mignonne, à nous regarder comme ça. "

Jin Ho hocha la tête à la timide remarque de son petit frère. Peut-être allaient-ils faire la connaissance de leur première amie japonaise. Ou peut-être pas...on ne sait jamais comment les choses vont aboutir.


Dernière édition par Jin Ho & Taemin Keun le Lun 2 Jan - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Kayako Masashi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 157
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 186

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème année

MessageSujet: Re: Confiserie   Jeu 29 Déc - 19:06

Ai regardait à travers la vitrine, malgré les confiseries qui étaient présentes dans tout le magasin, elle n'était pas le moins du monde intéressé et préféré observer deux jeunes gens, qui se ressemblaient comme deux gouttes d'eaux, elle n'avait jamais vu cela et elle était comme fasciné par ces êtres "étranges", elle essayait d'échapper à la vigilance de Sébastien et ouvrit la porte du magasin juste après avoir vu le geste de l'un des garçons en sa direction. Elle rentrait et les regarder toujours aussi "passionnément" et s'approcha d'eux très lentement, quelqu'un la bouscula en sortant, elle tomba sur l'un d'eux, sans vraiment les distinguer ( à toi de dire sur qui elle tombe xD ) Elle essaye de se relever et regarde la personne puis détourne le regard, son visage sans expression trahi cependant une certaine gêne, être proche des gens, cela n'a jamais été son fort. Elle surveille Sébastien par la fenêtre, le voyant paniqué un peu, il l'a recherche mais elle, elle préfère ne pas se manifester, après tout, comment allait t-il faire lorsqu'elle allait aller au lycée Tsubasa, il serait seul, dans ce grand appartement qu'ils venaient tout juste d'acheter, elle, elle dormirait dans le dortoir des filles sans doute, espérant ne pas effrayer les gardiens de nuit, lorsqu'elle ira dans les couloirs. Elle se retourne finalement et regarde toujours les jumeaux et essayent de trouver une différence, sans vraiment de resultat, à moins qu'ils ouvrent leur bouche et peut être que leur voix est différente ? ( dans l'anime c'est comme ça que je l'ai distingue hihi)

ps : désolée si j'écris pas des pavés ><
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Sam 7 Jan - 16:52

Les jumeaux trouvaient amusant de voir une jeune fille si intriguée par eux. Oui, les frères identiques comme eux se faisaient de plus en plus rare, mais c'était tout bonnement impossible qu'elle n'en ai jamais vu. Enfin, ils ne pouvaient pas dire, ils ne l'avaient pas éduqué après tout...n'empêche, même si elle les faisait sourire, l'étrange curiosité de l'adolescente les troublait un petit peu. Elle faisait la délinquante pour les rejoindre ? Oups, ils n'avaient pas remarqué qu'elle était accompagnée avant de voir son valet la chercher de l'autre côté de la vitre. Ils se jetèrent un regard inquiet, espérant qu'ils ne la mettaient pas dans le pétrin en l'invitant à les rejoindre, puis se retournèrent finalement vers elle quand, par surprise, elle tomba sur Jin Ho qui tomba sur les fesses. L'effet de la stupéfaction est très puissant parfois. Comme c'était plus fort que lui, il se gratta maladroitement la nuque et marmonna un truc idiot pour se remettre à l'aise, ne remarquant pas sur le visage de la nippone qu'elle était déjà gênée.

"Je sais que les filles tombent souvent sous mon charme, mais je n'ai jamais vu ça avant ..."

Aussitôt, la basket de Tae vint rencontrer l'un des coudes de Jin, le faisant perdre le peu d'équilibre dont il avait besoin pour se tenir droit assit. Le plus jeune se pencha pour timidement passer un bras autour d'Ai et l'aider à se relever. Le brun de son côté se cogna la tête contre un étagère de sucreries dont il fit tomber le quart sur le sol et grogna d'exaspération en se relevant et les ramassant. Heureusement, les bonbons étaient tous emballés dans un plastique alors il pouvait les remettre dans l'étagère sans avoir l'air d'un gros dégueulasse ou avoir à les payer alors qu'il n'en voulait pas. Le rouquin rosissait à cause du contact qu'il venait de forcer à la frêle femme, s'étonnant de l'approcher aussi facilement alors qu'ils se connaissaient à peine. Une fois qu'elle fut sur pied, il toussota pour reprendre son attitude habituelle et s'excusa en retirant son ' étreinte ' .

" Désolé, mon frère est un idiot, mais en fait il est gentil. Et ne te t'excuse pas, on a vu ce client te bousculer. Ça n'est pas ta faute. " Il s'arrêta un instant et sourit à la petite. " Je suis Taemin, et lui Jin Ho...nous sommes des frères jumeaux. Enchanté. Tu es? "

Une fois sa tâche terminée, le plus vieux des clones se retourna et lança un petit sourire désolé à Ai avant de lui faire un sourire plus serein pour l'inciter à répondre à la question de son frère. C'est vrai, il était con et tout ça...mais il allait se racheter. Il était vraiment un abruti pour oser dire des choses pareilles à une ado qui semblait ne jamais avoir vu des frères jumeaux. Elle ne devait pas être très ouverte à ce genre de commentaires. Il culpabilisait maintenant ! Merci Taemin, t'es un cœur ! Tssk...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Kayako Masashi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 157
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 186

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème année

MessageSujet: Re: Confiserie   Dim 8 Jan - 21:12

Pour la première fois de ma vie, je tombais sur quelqu'un, mais alors là au sens même du terme, j'étais vraiment en état de choc, surtout que c'était un garçon et dans un endroit que je ne connais pas, une boutique qui vend des bonbons... Une gêne se lisait dans mon regard, mais pas sur mon visage qui était toujours aussi pâle, comme celui d'une poupée japonaise, le garçon sur lequel je suis tombé déclara une phrase qui me rendit encore plus mal à l'aise, je ne compris pas ce qui se passa par la suite, mais l'un des deux garçons tomba encore plus bas et se cogna la tête en grognant et l'autre me prit par la taille pour m'aider à me relever, j'ouvris de grands yeux surpris par ce bras si proche de mon corps. J'étais de nouveau sur pied et il retira son bras, bien que je le sentais toujours contre moi, j'aurais voulu aider l'autre garçon qui semblait en colère...Je venais tout juste de remarquer à quel point, j'étais petite vis à vis d'eux deux...


" Désolé, mon frère est un idiot, mais en fait il est gentil. Et ne te t'excuse pas, on a vu ce client te bousculer. Ça n'est pas ta faute. " Il s'arrêta un instant et me sourit. " Je suis Taemin, et lui Jin Ho...nous sommes des frères jumeaux. Enchanté. Tu es? "

Je m'inclina quand même d'avoir été aussi maladroite et je me présenta :

"Mon nom est Ai Shojo, enchantée de vous rencontrer et encore désolée..."

Je touchais mon ventre, là où je sentais encore le bras du jeune homme contre moi, c'était mon premier contact...Je l'ai regardé tout les deux et finalement en regardant plus près, j'arrivais à distinguer une petite différence qui resterait surement gravé et je pointais du doigt tour à tour :


"Jin Ho"

"Taemin"


Je penchais ma tête sur le coté et je voyais la vendeuse très en colère contre moi, je me cachais derrière Taemin, m'accrochant un peu à sa veste :

"Désolée madame..."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Confiserie   Jeu 26 Jan - 20:58

RP Annulé, désolé Ai.
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Confiserie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confiserie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Honeydukes se réinvente !
» Poussin de sucre ou de sel [PV]
» Le Mangeur De Bonbons Débarque ! =3 [ Fini ^^ ]
» Un nouvel Artiste prometteur !
» Après tout, tu as mangé ma confiserie /!\ +18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Corbeille à RP-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit