[Hentaï, Yaoi, Yuri autorisés !]
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Clique ici pour voir l'histoire...  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

avatar
▪ Membre respecté ~

Un fou ? Non,
Akuro Marubeni !


■ Messages : 398
■ Age : 23
■ Caractère : Perverse.
■ Orientation sexuelle : Bisexuelle.
■ Popularité : 479

Feuille de personnage
■ Année d'étude : Troisième année.

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 31 Juil - 13:34

Je ne pris pas la veste tout de suite, inquiète pour lui ; je ne voulais pas qu’il tombe malade, et puis c’était sa veste, pas la mienne. Je la pris toute fois et nous montâmes ensemble dans sa chambre, au troisième étage du bâtiment scolaire.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

• • • • • • • • • • •
Viens jouer avec moi, Invité... ♥

Akuro.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre cool »

Un fou ? Non,
Chika Hiroko !


■ Messages : 194
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : A vous de le découvrir...
■ Popularité : 236

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 1ère année

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 7 Aoû - 14:04

(Pv Itsuki)

Après que Chika eu expliqué le résumé de son manga , Itsuki lui répondit que son manga préféré était Hajime No Po ? L'adolescente ne connaissait pas ce manga de plus le thème de la boxe en manga ne l' intéressait pas tellement . Elle préférait les mangas un peu pour fille, avec des aventures un peu romance ou du fantastique par contre avec de la musique cela lui convenait aussi. Car la demoiselle était passionnée de musique.

Ensuite Itsuki la complimenta sur sa façon de jouer sur son violon, la lycéenne rougit.


-Merci … répondit elle en regardant sa montre.

En observant sa montre l'étudiante remarqua qu'elle était en retard pour un de ses cours.

*Mince , je suis encore en retard ce n'est pas possible c'est toujours comme çà...*

- Je suis désolée j'avais complètement oublié que j'avais un cour, je suis en retard à ce dernier , vraiment excuse moi je dois te laisser. J'ai été vraiment contente de te connaître. Bonne après midi beau jeune homme. Lui dit elle en prenant ses affaires et commençant à partir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Haruko Otomo !


■ Messages : 61
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 109

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Petit pont du jardin   Dim 28 Aoû - 16:49

    Après une longue promenade dans les alentours de la ville, et toutes mes critiques sur la ville, j'arrivais dans un coin où je serais tranquille pour mon arrivée dans cette école, je veux encore profiter des derniers jours de vacances avant la reprise des cours. Ah, je suis tout de même heureuse qu'on va reprendre sa, j'ai besoin de me rattraper dans mes notes car à cause de tout mes problèmes que j'ai eu ces jours si, plutôt mois car jours c'est un peu trop simple à dire.

    Me promenant dans le parc, pour regarder tout le petit monde qui était présent, je voyais un petit pont où j'allais dessus, pour finir par me stopper et m'appuyer sur le bord. Ce lieu est plus que magnifique, on peut sentir l'air frais que la nature nous offre, regarder tout les petits insectes de ces coins, le lieu parfait pour être tranquille. Je ne veux pas déjà me faire de nouvelles rencontres, or que je viens d'arriver. Sa serait un peu trop rapide, mais si on vient me parler sa ne sera pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ittoki Otoya !


■ Messages : 29
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : 100% Hétéro
■ Popularité : 34

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 28 Aoû - 17:53

    Après être arrivé dans la fameuse limousine de mon père, je m’étais empressé d’en sortir. Je ne déteste pas étaler ma richesse, loin de là, mais je n’ai pas envie de passer déjà pour un fils à papa ou alors que les gens commencent à me traiter comme ils le faisaient avant que je n’arrête de venir à l’école.

    Je m’étais ensuite dirigé à l’aveuglette dans ce qui me servirait de Lycée à partir de maintenant pendant que mes parents ne décidaient pas de repartir ce qui j’espère n’arrivera pas trop vite car c’est, en soi, toujours pareil. Dès qu’un endroit me plait, que je me suis intégré et que les gens ne me haïssent plus, on doit s’en aller et je me retrouve à recommencer une énième fois le rôle de ma propre vie… Et tout cela était plutôt déplaisant. Il est bon d’avoir une certaine routine parfois. Et dans mon cas, la routine, j’en rêve tellement que j’envierais presque les gens autours de moi. Oui c’est très étrange je suis au courant.

    Pendant que je me faisais ces grandes réflexions, je me rendis compte que j’était arriver sur un petit pont dans une vaste étendue remplies de fleurs, arbres et tout ces trucs qu’on associe à la nature rendue artificielle par l’homme. Alors que je regardais autours de moi, je vu une tignasse violette qui me rappelait fortement quelqu’un, je m’approchais alors, ma guitare sur le dos, tout en me répétant que j’hallucinais et que ce n’était certainement pas elle. Une fois à sa hauteur, je me planquais pour ne pas qu’elle me voie afin de pouvoir regarder comment elle était devenue après tout ce temps. Tu n’as pas changée…

Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Haruko Otomo !


■ Messages : 61
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 109

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 28 Aoû - 19:18

    Il ne se passe pas beaucoup de chose ici... Mais c'est tout ce que je voulais après tout, du calme, et pouvoir admirer le spectacle qui s'offre à moi. Des poisons qui passaient en dessous du pont pour aller de l'autre côté, des papillons qui se posent sur des fleurs et des abeilles qui butinent, des bêtes inpercevables qui passent dans l'herbe... Enfin, vous voyez le genre qu'un jardin peut ressembler, car si je me mets à tout critiquer, demain nous sommes encore là.

    Alors, que j'étais dans mes pensées à montrer tout du doigt, j'entendais des pas, un souffle, des craquements de bois derrière moi. Qui a la brillante idée de venir m'interrompre dans ma séance de je regarde le paysage en commentant tout. T'sais, tu sors un Skyrock avec pleins d'images de la nature, je t'en sors de ces commentaires et pour la nouveauté, des kiffs. Ce site change trop. Je finissais par tourner légèrement la tête, à cause de cette envie de savoir qui avait osé venir s'interposer, et poser sans cesse ses yeux sur moi. On aurait même dit qu'il s'était vite reculé de peur, je dois peut-être faire peur, qui sait... Mais, j'us ma réponse bien rapidement, un tignasse de cheveux rouges avec des yeux de la même couleur, cette apparence ne pouvait n'être autre que Ittoki. Mon coeur se stoppa net, je me frottais même les yeux et me pinçait au bras droit, en croyant que j'étais en train de rêver, sauf que la personne qui était devant moi était bien réel. Non, ce n'est pas possible, il doit avoir un jumeau sans me l'avoir dis, sa ne peut pas être possible.

    - Ittoki... ? bredouillais-je sans le quitter des yeux, comme si il allait disparaître d'une minute à l'autre et que je devais tout suivre en direct.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ittoki Otoya !


■ Messages : 29
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : 100% Hétéro
■ Popularité : 34

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Lun 29 Aoû - 17:52

    Je la regardais alors qu’elle admirait le paysage comme si c’était quelque chose qu’elle devait examiner de très près afin d’en comprendre les moindres complexités … Tu as toujours été comme ça Haruko, il fallait toujours que tu comprennes tout, tu ne pouvais pas t’en empêcher et c’est peut-être une des nombreuses choses qui te rendaient attachante à mes yeux… Tu semblais tellement absorbée de tout comprendre que je me permis alors de bouger légèrement ce qui était une erreur fatale…

    En effet, plus rapide qu’un chat, tu t’étais tournée et m’avais détectée tout d’abord ne disant rien j’avais vu ton regard s’écarquillé puis ta bouche s’entre-ouvrir et se refermer plusieurs fois avant de prononcer mon nom de cette voix qui, je l’avoue, avait manqué à mon existence. Que tu es belle Haruko. Cela n’a rien à voir avec ce que je pense en ce moment même mais il faudrait être aveugle pour ne pas s’en rendre compte. Je fermais alors les yeux me rendant à l’évidence et me levais avant de me débarasser des quelques feuilles qui s’étaient malencontreusement collée à mon t-shirt puis je t’avais ensuite regardée prononçant à mon tour ton nom.

    " Oui, c'est bien moi Haruko. "

    Etait-ce la réponse que tu attendais de ma part ? T'attendais-tu à ce que je saute à tes côtés pour te prendre dans mes bras et te fasse tournoyer comme avant... Avant quoi ? Avant que tu ne parter suivant l'ordre de tes parents. Je ne peux pas t'en vouloir bien sûr... Moi même j'ai suivi l'ordre de mes parents en venant ici mais si ma raison ne peut t'en vouloir, mon coeur refuse de l'entendre et te regrette encore amèrement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Haruko Otomo !


■ Messages : 61
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 109

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Lun 29 Aoû - 18:08

    Il me fixait de ses yeux rouges, comme il le faisait si bien autrefois qui ne me faisait pas d'effet avant, sauf qu'aujourd'hui je dois avouer que tout est différent. Cela fais deux ans que je ne l'ai plus vu, que je n'ai plus entendu le son de sa voix, que je ne l'ai plus touché comme pour découvrir son corps, moi qui suit si curieuse. Aujourd'hui, sa a changé. Je restais, là, stupéfaite de ce que je regardais. Ce n'est pas comme si je regardais un oiseau voler, une statue merveilleuse qui est beaucoup connue pour sa beauté, c'est encore tout le contraire. Je ne pouvais pas regarder Ittoki, comme je regarde une autre personne. Est-ce vraiment réel ou est-ce mon imagination qui me joue des tours tellement que mon coeur en est en manque?

    Faisant un pas, je me secouais les vêtements comme pour me dépoussiérer, je voulais l'éviter, je voulais partir loin d'ici de peur de sa réaction. Dois-je lui dire mes vrais raisons? Ce qu'il me dit, sa ne peut pas répondre à la question qui me trottine en ce moment même dans ma tête. Me rappuyant sur la barrière derrière moi, je penchais en arrière ma tête en soupirant doucement et longuement. Je ne suis prête à rien, je dois l'avouer. Haruko, tu ne peux pas baiser les bras, respire un bon coup et tes paroles sortiront toutes seules de ta bouche pour expliquer ton départ. Mais, si il m'avait complètement oublié lui? Secouant la tête comme pour faire partir très loin cette mauvaise pensée, je rabaissais ma tête vers lui, confrontant son regard.

    - Je suis désolé... m'excusais-je d'un ton calme. Je ne voulais pas partir, mais tu connais mes parents c'est pire que des têtes de mules, ils ont voulu que je joue dans le film car est-ce qui parait sa serait important pour moi et mon avenir.. Si j'avais une pensée, elle t'était toujours concernée. Je t'imaginais, en train de réagir de diverses réactions, enfin... c'était affreux. Je n'aurais pas voulu que mes parents m'arrangent si rapidement à toi.

    Calme Haruko, ne tourne pas dans les fleurs bleus, surtout que ce n'est pas ton style... Sauf, qu'il sait, que je ne peux pas m'empêcher de retenir ma langue et que je dois dire ce que je pense. Sa a toujours été un côté positif de chez moi pour lui, il savait à chaque coup ce que je pensais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ittoki Otoya !


■ Messages : 29
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : 100% Hétéro
■ Popularité : 34

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Lun 29 Aoû - 18:19

    Je retrouvais ses manies agaçantes telles que dépoussiérer sa jupe où on ne voyait absolument pas la moindre petite particule de poussière puis elle soupirait toujours de manière aussi agaçante mais Haruko ne serait pas Haruko sans toutes ces petites choses agaçantes qui la rendent si attachantes. Je ne bougeais aucune partie de mon corps en l’écoutant si ce n’est ma jambe avec laquelle j’effectuais un mouvement de balancier las et sans aucun sens mais croyez moi ou pas, cela détend surtout en ce moment. Puis je me décidais enfin à bouger pour mettre mes mains dans mes poches puis lui souris.

    " Ne t'en fais pas. Je le sais bien tout cela. Tu as raison. Il ne faut pas compromettre ton avenir pour moi tu sais. "

    Je dis cela même si au moment où elle m’a annoncé qu’elle me quittait, je me suis retenu de pleurer car un garçon ne pleure pas puis j’ai gardé mon éternel sourire car je ne voulais pas que la dernière image qu’elle ait de moi soit un Ittoki triste ou en colère. Non, je ne voulais pas qu’elle se sente coupable de quoi que ce soit car elle méritait d’avoir un avenir assuré dans ce qu’elle aimait n’est-ce pas ? Ce sourire, je l’affiche encore aujourd’hui, et je l’afficherai toujours…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Haruko Otomo !


■ Messages : 61
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 109

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Lun 29 Aoû - 18:47

    Je le voyais toujours en train de me regarder faire mes manies qui ne servent pas à grand chose. Oui, vous me direz que secouer ses vêtements qui n'ont aucun saleté, et soupirer comme si tu étais pris d'une grande lassitude, sa n'a aucune importance. Tu pourrais tout autant marcher pour t’épuiser, parler pour ne rien dire, c'est comment dire... plus divertissant? Non, même pas en faites, sa ne sert strictement à rien. Après tout, qu'est-ce que tu peux bien faire quand tu viens d'arriver dans un nouveau lieu où tu ne connais strictement personne? A pars aller parler bien sur.

    - Ouai...

    J'ai parlé pour rien dire moi, j'ai sorti mes excuses et il m'a trouvé que sa comme réponse. Sa me déçoit assez, je dois l'avouer. Il y a quelque chose autre nous deux, quelque chose qui a changé, ou bien qui nous bloque pour dire la vérité. Je ne sais pas c'est quoi, mais je chercherais à tout prix à le découvrir. Je laissais un grand silence qui pouvait faire comprendre ce à quoi je pensais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Ittoki Otoya !


■ Messages : 29
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : 100% Hétéro
■ Popularité : 34

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Lun 29 Aoû - 19:03

    " Tu voulais que je te crie dessus ? "

    Sa réaction m’avait vraiment étonné… S’attendait-elle vraiment à ce que je lui crie la haine que mon sœur avait éprouvé lors de son départ ? Ce n’était pas de la haine. Je l’aimais mais lui en voulais tellement de m’abandonner. Elle sait pourtant bien que je n’arriverai jamais à lui reprocher quoi que ce soit. Avant oui, je le lui aurai reproché mais… J’ai un peu grandit tout de même et puis je m’étais fait à l’idée qu’elle devait et pouvait être heureuse sans moi… J’avais pris le mauvais et elle avait pris le bon. Elle avait tout gagné à partir alors que moi, j’avais tout perdu… Mais là n’est plus la question. Elle est là maintenant et je ne lui en veux plus.

    " Je n'imaginais tellement pas te revoir ici... Peut-être que j'aurais eu une autre réaction si on s'était vu avant... "

    La même réaction que lorsque je l’ai vue pour la toute première fois à la télé : une grande peine. Elle me semblait si heureuse et épanouie… Elle n’avait pas besoin de moi pour être heureuse… Je n’avais été pour elle qu’un poids qui essayais de la freiner pour la garder auprès de moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Haruko Otomo !


■ Messages : 61
■ Age : 23
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 109

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Lun 29 Aoû - 20:17

    - Ah non, j'en ai déjà assez qu'on me disse que je dois faire tel ou tel chose... déclarais-je entre deux respirations un peu rapide.

    Haruko, tu dois faire la triste et dire tel chose! Haruko, met toi à droite. Haruko, élève la voix et fais la fâchée.. Avec sa, à chaque scène, à la force j'en ai l'habitude et sa me suffit, c'est de trop d'entendre sa à chaque coup. Les gens qui regardent le film croient que c'est simple, mais j'explique pas comment c'est chiant, marrant par moment je dois l'avouer. Tu essayes de faire le sérieux, ne pas rire face à la réaction, et tu finis par être pliée en deux. Bon, je dois arrêter de penser à tout sa, je ne crois pas que c'est un moment très idéal pour sa.

    - Et tu crois que moi je savais qu'on allait se voir? Bonjour, ici ta conscience, va au petit pont et tu retrouves Ittoki. Non, sa ne s'est pas déroulé ainsi. ironisais-je, en ayant prit prit une autre voix pour plus jouer le rôle.

    Je voulais me stopper dans mon scénario car j'avais envie de voir sa réaction avant de dire quoi que ce soit. Je l'aurais vu genre en sachant que j'allais le voir, et bien sa aurait pu être comme avant; j'aurais sauté sur lui pour le prendre dans mes bras, pleurer, en faites bien le serrer contre moi, pour me remémorer le passé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Sous un cerisier au milieu des jardins.   Mer 31 Aoû - 22:01

J'ai passé une journée très chargée, avec toutes mes affaires et les quelques cours que j'ai suivit, je suis complètement épuisé, je me demande si un vampire ressent la fatigue.. je ne pense pas, c'est plutôt pratique ! parfois, j'aimerais en être un. J'ai rencontré pas mal de gens très sympathique et je n'ai pas encore vraiment eu d'ennuis, sauf avec les gardiens et quelques garçons avec une mentalité de gamins. J'ai emprunté récemment un livre à la bibliothèque, pendant mon heure de colle et j'ai vraiment hâte de le lire. Je me place donc sous un cerisier tranquillement et je commence à lire mon livre, c'est un roman entre un criminelle et une princesse, plutôt étrange mais j'adore ce genre d'histoire.
Mais au bout de quelques minutes, mes yeux se ferment tout seul et je commence à rêvé doucement, un léger sourire aux lèvres, mon rêve, s'est en fait ma rencontre avec Reisei-sama.


"Reisei-sama..."
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kuran Reisei !


■ Messages : 623
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 636

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Mer 31 Aoû - 22:24

*L'heure était au réveil , je devais me rendre au lycée après une nuit de sommeil , bien que je ne me sois jamais vraiment trop endormi. Alto Saotome , mon camarade de dortoir était parti avant moi. Après avoir enfilé mon uniforme , je pris la route et arrivait enfin. Ma journée de cours était plutôt habituel , je me tenais là , en salle de classe , écoutant plus ou moins les cours que donnaient les professeurs sans trop de difficultés , répondant aux questions posés avec grande facilité , me donnant aux yeux des autres élèves un air plus ou moins studieux. A la sortie de la classe , un groupes de jeunes filles m'abordait en me berçant d'éloges , je les remerciait sans vraiment prêter attention à une seul d'entre elles puis m'en alla aussitôt. Dans la cour de l'école , les pétales de cerisiers affluaient dans le ciel , s'échappant gracieusement des arbres qui les faisaient éclore. C'est en dessous de l'un d'entre eux que je m'apercevais que quelqu'un était endormi , c'était Sana. Je soupirais en me rendant compte qu'elle n'avait rien réellement appris de la leçon que je lui avais donnée la nuit dernière , et m'approchais. Juste debout en face d'elle , je me baissa. Elle venait de prononcé quelque chose...*

"Reisei-sama..."

*L'expression de mon visage ne changea pas , je venais simplement de sourire. Puis je déposais une fois encore ma main sur son épaule , la tirant une fois de plus de son doux sommeil à l'instar de la première fois où nous nous étions vu.*

"...Mademoiselle , réveillez-vous."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Re: Les jardins   Mar 6 Sep - 11:00

Je me souvenais alors dans mon rêve qu'il m'avait fait la moral sur le fait que j'étais bien trop innocente et en danger lorsque je m'endormais comme ça.
Je sentis alors une main qui me tirait peu à peu de mon sommeil, j'ouvris doucement les yeux et j'entendais la même voix que lors de notre rencontre, c'était Reisei qui m'avait de nouveau réveillé. Je le regardais droit dans les yeux et je lui lança un sourire.


"Bonjour."

Je me mis debout en frottant légèrement ma robe et j’encerclai sa taille avec mes bras, tout en plaçant ma tête contre son ventre, on aurait dit une enfant avec son frère, la scène pourrait paraître attendrissante, mais pour moi, je l'avais fait naturellement, car j'avais très envie de le faire, de le revoir depuis notre première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kana Hatsu !


■ Messages : 847
■ Age : 28
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 945

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème

MessageSujet: Re: Les jardins   Mer 14 Sep - 17:19

L'après-midi. Après les cours. Quel autre endroit que les jardins pour venir souffler un peu ? Non pas qu'elle fût épuisée par la journée, loin de là. Mais se vider la tête, c'est bien aussi. Son sac sur l'épaule, la voilà qui arrive dans son endroit favori. Ah bah oui, il faut bien l'avouer, en peu de temps, c'est devenu son lieu préféré. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'en général, peu d'élèves y viennent, il y a les fleurs, et leurs senteurs, et puis il y a le gazouillement des oiseaux. Et puis c'est la nature.

Et puis une fois, Kana y a vu un chat. Et Kana adore les chats. Oui oui. Elle avait fait copain-copain avec le matou, et depuis, elle espère toujours le revoir. Au moins, vu que c'est un chat, il n'aura pas de gestes ou de paroles déplacées, ou même vexantes. En fait, les paroles méchantes, elle s'en fou, elle les ignore. C'est du moins l'impression qu'elle donne. Alors qu'en fait, c'est pas du tout le cas. Mais elle ne veut pas montrer sa détresse. Non, elle préfère laisser la nature en être témoin.

Les pupilles dorées qui observent l'endroit. Parfait, pas un chat en vue. Enfin façon de parler. Elle aurait bien voulu qu'il y ait un chat, mais bon. Personne. C'est parfait. Elle cherche un petit coin tranquille, ni trop reculé, ni trop près du chemin. Oh oui, là, c'est parfait. Un grand cerisier, un rosier à côté avec des fleurs, certes en fin de vie, mais qui libèrent un doux parfum. Elle lâche son sac, qui s'affaisse mollement sur le sol, tandis qu'elle s 'assoit contre le tronc, les jambes en tailleur. Pas de soucis que l'on voit sa culotte,elle en a pas (a) elle est en jean, bleu sombre, avec un top noir, sans manches, à fines bretelles. Ses longs cheveux blancs, presque argentés volent librement dans là légère brise qui souffle.

Et là, elle souffle, et ferme les yeux ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Karl Ryper !


■ Messages : 7
■ Age : 27
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 13

MessageSujet: Re: Les jardins   Jeu 15 Sep - 14:17

Karl venait tout juste de débarquer dans cet endroit à la fois étrange et intriguant. En toute logique il aurait d'abord du se diriger vers les bâtiments, pour s'en doute remplir une tonne de paperasse inutile...enfin à ses yeux. A la place de ça, le garçon avait opté pour une balade vers ce qui semblait être, un jardin. Oui un immense jardin avec bon nombres de personnes déjà présentes, probablement tous élèves d'ailleurs. Cet endroit à l'aspect presque paradisiaque fit le sourire Karl. En effet, il faisait beau, aucun nuage à perte de vue et un vent léger venait souffler de temps à autre. Quelque chose lui disait que ce jardin était fait pour lui, un peu comme le reste de ce lycée à vrai dire.
Changer de vie, oublier le passé et avancer sans se retourner, voilà ce qu'il devait faire. Pour son propre bien et pour un avenir meilleur. De toute manière, rien ne pouvait être pire que ce qu'il avait vécu avant, non vraiment rien. Plusieurs images de son père lui vinrent à l'esprit et sans s'en rendre compte il contracta son poing. Le garçon était finalement bien heureux de le savoir en prison.
Après plusieurs minutes de marche, il aperçut un arbre qui sortait du lot. Oui, un cerisier à la couleur enchanteresse et à l'odeur très agréable. Jamais auparavant, Karl n'avait été mis en contact d'une telle chose. C'était peut être un détail ridicule, voir insignifiant, mais pas pour lui, non. Cela semblait même le toucher en plein coeur. Comme si, ce végétal apaisait son esprit et son âme meurtrie. Par pure réflexe il voulu allumer une cigarette mais quelque chose l'arrêta dans son élan. Oui...ce moment était bien trop naturelle, bien trop beau...pour venir pourrir l'environnement avec ça. Il fumerait plus tard et surtout ailleurs. Le garçon soupira longuement et lança un regard vers les cieux, la chaleur se voulant trop intense, il déboutonna légèrement sa chemise noir. Quelle idée aussi...de porter quelque chose de sombre. Karl se déplaça nonchalamment vers un coin d'ombre et c'est alors qu'il vit cette demoiselle, là, assise l'air de rien, profitant sans doute du calme absolue. Ses iris vinrent se poser sur le visage de l'inconnue puis il s'adossa contre l'arbre, les mains dans les poches.
Dans les années précédentes, il était souvent resté seul, sans ami, ou très rarement. Mais maintenant les choses allaient changer. Il se devait de rencontrer des gens et même si son côté solitaire prenait parfois le dessus, Karl allait faire quelques efforts.


- Bonjour...j'espère que je ne dérange pas..murmura t-il en la regardant dans les yeux, sans gêne.

La jeune femme avait un visage vraiment beau, de plus ses cheveux blanc lui donnaient un air angélique. C'était un peu le contraire de notre ami, qui lui, était presque froid. Il ne le faisait pas exprès. C'était sa nature qui ressortait et on pouvait voir à travers son regard que la tristesse habitait son corps malgré, parfois, un maigre sourire qui s'installait. Tel un masque voilant des blessures du passé, il arborait ce rictus pour se défendre et paraître normal. D'un geste lent il se recoiffa et détourna les yeux vers l'horizons tout en soufflant :

- Le calme...avant la tempête...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kana Hatsu !


■ Messages : 847
■ Age : 28
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 945

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème

MessageSujet: Re: Les jardins   Jeu 15 Sep - 16:44

Alors ça c'est rigolo. Car Karl n'est pas le seul qui va essayer de changer. Kana aussi. Il serait d'ailleurs peut-être temps qu'elle s'y mette, car ça fait quelques mois déjà qu'elle est là, et pour l'instant, rien n'a changé. Ah si, peut-être une chose. Elle s'est inscrite dans un club ! Si si, c'est une première pour elle. Et en plus un club où elle va devoir être en contact avec les autres. Bon, ça sera plus pour apprendre à leur casser la tronche, mais bon, il faut bien commencer quelque part. Peut-être qu'à partir de là, elle aura un peu plus confiance en elle, en les autres, et aura assez de courage pour s'ouvrir un peu aux gens.

Pour l'instant, elle s'occupe de sortir tout son attirail. Attirail de quoi ? Oh, pas grand chose au final. Un bloc de feuilles blanches, quelques crayons à papier et sa gomme. Ce que personne ne sait, c'est que Kana adore dessiner. Même si elle ne fait pas aussi bien que certaines personnes, elle se débrouille remarquablement bien pour quelqu'un qui n'a jamais pris de cours. Elle aime dessiner des paysages. Des arbres, de l'herbe, des massifs de fleurs ... Et puis elle n'a pas besoin de leur dire de rester tranquilles, et au moins, ils ne risquent pas de la lâcher s'ils en ont marre.

Elle esquissa un sourire à cette pensée. Un sourire authentique, comme elle n'en fait plus. Se sentant un peu idiote, elle reprit son sérieux, et entreprit de commencer le croquis de l'arbre près duquel s'adosse un ... Beau blond avec des iris émeraudes dans lesquelles elle manqua de se perdre. Un peu plus et elle perdait toute notion de ses mouvements. Ainsi elle s'évite donc le ridicule d'avoir la bouche grande ouverte, Dieu merci. Oh, il s'approche. Elle lève ses prunelles dorées quand il arrive à sa hauteur. S'il dérange ?

-" Bonjour. Non, tu ne déranges pas. Et puis, même si je n'avais pas voulu être dérangée, je ne serai pas venue dans un endroit où les gens passent. "

Bon, surtout, ne te force pas pour sourire. Les lèvres qui s'étirent légèrement. Alors qu'il détournait les yeux et se passait une main dans les cheveux, elle suivit la direction de son regard. Le calme avant la tempête ? Elle secoua légèrement la tête.

-" Ça serait dommage qu'une tempête éclate. Ça romprait tout ce charme. "

A son tour de tourner les yeux vers ailleurs. Ailleurs qui n'est pas si loin, puisqu'elle regardait tout ce que la nature leur offrait dans cet endroit. Elle posa son bloc et son crayon à papier sur l'herbe. Elle s'en fichait un peu que quelqu'un puisse le voir. De toute manière il n'y a rien sur la page. Elle se redressa, et tendit la main vers le jeune homme. Oui, Kana est polie, elle se présente, surtout qu'apparemment il est nouveau. Il aura certainement besoin d'éclaircissements sur les démarches et le lycée en lui-même.

-" Je me présente, je m'appelle Henry Kana Hatsu. "
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Karl Ryper !


■ Messages : 7
■ Age : 27
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 13

MessageSujet: Re: Les jardins   Ven 16 Sep - 13:37

Karl se tenait là près de cet arbre à la beauté majestueuse. Plusieurs minutes s'écoulèrent. De longues secondes qui semblaient interminables...oui. Il se demandait encore pourquoi ses envies l'avaient menées là, dans le jardin. Peut être était-ce la curiosité ? Ou tout simplement l'envie de voir un nouveau monde, de respirer un nouvel air. Le jeune homme se mit à sourire en pensant à une telle chose. Ses yeux émeraudes se posèrent alors sur le visage souriant de la demoiselle. Elle semblait très poli et une certaine classe émanait d'elle, telle une aura. Une sorte de nuée bienfaisante. C'était agréable...tout comme le blanc immaculé de sa chevelure. On aurait dit des petits morceaux de ficelles libres de tout mouvements et dénués de toute gravité. Karl l'observa longuement, la dévisageant pratiquement. Puis finalement il détourna les yeux en soupirant.
Kana, car tel était son nom, lui tendait sa main. Il fut amusé d'un de ce genre d'action et n'approcha pas tout de suite d'elle.


- C'est agréable ici. C'est calme...c'est beau...il marqua une pause et décida d'avancer vers la belle.

Etre aussi distant devenait gênant et il voulait briser la glace une bonne fois pour toute. Son regard se voulait légèrement prédateur et son sourire carnassier, c'était, le temps d'un instant, un autre homme face à Kana. Une fois à sa hauteur il chuchota en la regardant dans les yeux :

- Appelle moi Karl. Enchanté de faire ta rencontre...

Il avait agit de manière presque sensuel envers elle. C'était surprenant venant du garçon. Sa main entra en contact de la sienne et au lieu de la serrer, il l'effleura. Leurs doigts se touchèrent délicatement, c'était agréable. Il en frissonna d'ailleurs. Sa peau était douce...contrairement à la sienne, un peu plus rugueuse et abîmé par les erreurs de son passé. Rien qu'en y repensant il fronça les sourcils sans le vouloir. La demoiselle devait le trouver bien étrange d'ailleurs. A ses yeux, que Kana le juge ou non, n'avait pas d'importance, enfin pas encore. Après tout ils ne se connaissaient pas. Le jeune homme se posa à côté d'elle puis scruta le bloc de feuille. Pour l'instant tout était blanc, vide. Karl constata alors à quel point tout était manipulable sur un morceau de papier. Il n'y avait pas de limites. Non vraiment aucune. Seul l'esprit humain contraignait à des barrières. Il secoua vivement sa tête pour sortir de ses pensées puis s'allongea en arrière dans l'herbe.

- Prend soin de tes dessins...c'est un peu...des morceaux de ton âme. Oui, comme si elle était dotée de parole. Ce crayon...fait parler ton âme.

Le garçon avait murmuré ses mots sans vraiment y réfléchir. La mélancolie revenait le hanter...comme toujours en faite. Généralement il lui suffisait de se "détruire" la tête avec la drogue ou l'alcool pour passer à autre chose. Mais pas cette fois. Non...il devait oublier ça. Au final, il ne faisait qu'anéantir sa vie en agissant ainsi. Ce lycée allait lui apporter des choses positives. Il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kuran Reisei !


■ Messages : 623
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 636

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Ven 16 Sep - 16:44

*Je venais de la tirer de son sommeil , exactement comme la fois précédente. Elle ouvra doucement les yeux tout en me regardant et en me souhaitant la bonjour. Elle frotta ensuite légèrement sa robe et me serra la taille de ses bras tout en plaquant sa tête contre mon ventre. Je l'entourais moi aussi de mes bras et fermais les yeux tout en souriant , afin de pleinement apprécié ce moment. Nous étions là , sous un arbre tandis que les pétales de fleurs de cerisiers tombaient comme une pluie torrentielle. Après avoir ré-ouverts mes yeux , je retirais mes bras de sa taille , elle fit de même. Mon sourire se retira ensuite et j'arborais alors une expression plus sérieuse. J'approchais lentement mon visage du sien , nos deux fronts étaient maintenant collé tandis que mon champ de vision ne se limitaient plus qu'a ses yeux portant sur les miens. Je levais ma main droite et plaça mon index contre son menton.*

"Tu t'es...encore endormie. Tu n'as pas tenu rigueur de ce que je t'avais dit , Sana."


*Je retirais alors mon index et caressa ses doux cheveux de ma main.*

"Je ne suis pas content."
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kana Hatsu !


■ Messages : 847
■ Age : 28
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 945

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème

MessageSujet: Re: Les jardins   Ven 16 Sep - 19:15

Son cerveau commençait à bouillonner. S'il y a bien une chose que Kana déteste, c'est bien de se faire dévisager. Surtout que c'était fait vraiment sans gêne, et juste en face d'elle. Mais elle se contint. Elle ne devait pas se laisser aller à ce genre d'accès de colère. Surtout qu'au final, ça n'est pas si grave que ça. Ce qui l'ennuyait, c'était qu'elle ne savait pas si c'était parce qu'il la trouvait plutôt mignonne, ou si parce qu'elle avait quelque chose de coincé entre les dents. Discrètement, elle se passa la langue sur les dents, pendant qu'il détournait ENFIN la tête. Elle allait laisser tomber son bras contre son flanc, voyant qu'il tardait à venir la serrer.

Effectivement, elle le trouvait étrange. Mais étrange dans le bon sens du terme. Étrange, comme mystérieux. Comme un visage recouvert d'un voile opaque, qu'elle aurait envie de découvrir. Ses yeux rencontrèrent les iris d'émeraude. Et c'est reparti, elle tend à s'y perdre à nouveau. "Non non non Kana, détourne les yeux, maintenant ! " Ouf, heureusement que la petite voix dans sa tête est là. Elle fut presque surprise d'entendre la voix sortir de cette bouche. Elle acquiesça à ses dires.

" Hm hm. "

C'est tout ce qu'elle eut le temps de répondre. Il venait de s'avancer, et à vrai dire, l'expression qu'il arborait sur son visage la laissa sans voix. Ses yeux s'agrandirent légèrement, tandis qu'elle plongeait à nouveau dans ces yeux si verts et si profonds. Son murmure flotta jusqu'à ses oreilles. Ce n'est qu'avec un gros effort de volonté qu'elle s'arracha de ce moment qui lui donnait l'impression d'avancer au ralenti. Oh, ça n'était pas désagréable, loin de là, sauf qu'elle ne pouvait pas se permettre de déraper de la sorte. Elle reprit contenance, au moment où leurs doigts s'effleuraient. Paf, un coup de jus. Elle maîtrisa une brusque envie de retirer vivement sa main. Sa peau avait beau être rugueuse, elle ne faisait que rajouter du mystère à cet étrange personnage.

-" Je, euh ... D'accord. "

Puis ce moment si particulier s'arrêta. Il eu un froncement de sourcil, que Kana n'arriva pas à identifier comme étant de sa faute ou pas, puis il s'installa près d'où elle était assise, se vautrant dans l'herbe. Elle était en train de se rassoir et de tendre la main vers son bloc et ses crayons quand il murmura des paroles qui la firent se stopper. Elle le regarda. Longuement. En fait, elle fit comme lui. Elle le dévisagea. Attentivement. Et elle se dit qu'elle le trouvait bien à son goût. Elle détourna vivement la tête. Non, ça ne va pas. Elle ne doit pas avoir ce genre de pensées. La dernière fois qu'elle avait agit de la sorte, elle s'était retrouvée avec le coeur brisé. Il était hors de question de renouveler l'opération. Un voile de tristesse s'accrocha à ses pupilles dorées.

-" Ne t'en fais pas. J'en prends soin."

Elle attrapa son bloc, ses crayons et sa gomme, et commença à dessiner l'arbre qui se tenait en face. Elle ne pouvait s'empêcher de glisser des regards en coin à Karl. Le soleil dardait quelques rayons dans sa tignasse blonde, lui faisait comme une auréole au dessus de la tête. Il avait presque l'air d'un ange. Sauf qu'elle sentait bien au fond d'elle qu'il n'en était rien. Elle se ré-intéressa à son croquis. L'arbre commençait à ressembler à quelque chose, sur son papier. Puis l'image de Karl se superposa sur la feuille de papier. Elle écarquilla les yeux. Tiens, elle n'avait jamais testé ...

-" Tu accepterais de me servir de cobaye en tant que modèle ? Je n'ai jamais eu l'occasion de ... Dessiner un être humain."

Et à sa grande surprise, elle se mit légèrement à rosir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre du forum

Un fou ? Non,
Karl Ryper !


■ Messages : 7
■ Age : 27
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 13

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 18 Sep - 3:19

Parfois la vie nous apportait des choses. Des choses, utiles, d'autres moins et certaines pas du tout. Karl, lui, pensait n'avoir reçu que des choses inutiles. Oui. De la haine, du désespoir et une pointe de solitude entouré de son ami le malheur. Son passé lui avait fait comprendre que la vie était une dame bien lâche. Une dame en qui il ne pouvait pas avoir confiance. Si son coeur battait encore aujourd'hui ce n'était pas dû au fruit du hasard, ni grâce au destin. Non, Karl avait mené énormément d'efforts pour survivre dans ce monde déchu. Tout ça, il se le remémorait sans cesse, chaque secondes, chaque minutes et chaque heures pour ne pas oublier dans quelle lutte il s'était fourré. Un combat pour la liberté.
Alors qu'il sembla absent le temps de cette pensée intense, notre ami, détourna vivement la tête pour observer la belle demoiselle à ses côtés. Tout était calme, tout était beau et serein. Il se releva à moitié et scruta Kana pour mieux voir son art, le dessin. A vrai dire il ne l'écouta pas vraiment lorsqu'elle lui posa cette question. Karl en avait perçu le sens et même aux travers de ses mots, une certaine envie, une joie, mais les yeux du garçon semblaient ailleurs, tout comme son esprit. Il soupira un instant puis la regarda dans les yeux, sans rien dire. Le vent se leva à ce moment bien précis et ses cheveux dorés flottèrent avec grâce sur son visage. Il ne souhaitait surtout pas briser cet instant magique et c'était pour cela, qu'il ne répondit pas tout de suite. Plusieurs minutes s'écoulèrent dans les songes du temps. Le jeune homme semblait être dans une transe étrange et insensée. Ses lèvres se mirent alors à bouger et tel un marteau contre une vitre, il brisa ce silence.


- Ton visage est vraiment beau Kana

Sa voix mielleuse s'engouffra vers la belle puis il détourna enfin sa tête pour scruter l'horizon d'un air rêveur. Etait-il en compagnie d'un ange ? Ou était-ce la vie qui se mouvait dans un être à l'aspect idyllique pour mieux le tromper ? Peut-être...et dans ce cas là, Karl avait pris à l’hameçon. D'un geste totalement souple il s'allongea encore une fois dans l'herbe et souffla ensuite :

- Dessine moi...vas-y je voudrais admirer tes autres oeuvres après...si tu veux bien.

Le garçon ne savait pas faire ça lui. Retranscrire un sentiment, un paysage et bien d'autres choses encore, ne faisait pas partie de ses cordes...du moins...pas de cette manière. Un nouveau blanc s'installa mais en aucun cas il ne dérangea Karl, non, au contraire. Il leva la main vers le ciel et se mit à la serrer fortement, tel un enfant qui essayait d'attraper les nuages.

- Tu crois qu'on peut vivre heureux ?

Cette question sortait tout droit de son âme. Il la pensait réellement. Pour certains la réponse devait être évidente, mais pour lui, elle paraissait camouflée par la brume du doute. Dans l'instant présent, il se sentait léger et une envie positive se logea en lui. Son visage s'étira lentement vers un sourire franc et naturel. C'était rare venant de lui. Karl se sentait bien et cela faisait plaisir à voir.

- Kana...viens-tu du ciel ?

Il s'était partiellement relevé en posant cette question, juste assez pour voir sa réaction. Karl adorait jouer avec les gens de cette manière, ce n'était pas bien méchant au final. Il ne faisait qu'apprécier l'impact d'une phrase, sur un quelconque esprit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kana Hatsu !


■ Messages : 847
■ Age : 28
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 945

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3ème

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 18 Sep - 22:27

Kana le sentait bien ailleurs. Ça ne la dérangeait pas, après tout, elle était douée elle aussi pour se perdre dans ses pensées. Elle se contentait de lui jeter de simples regards, guettant une réaction. Elle fut cependant un peu surprise de la vivacité avec laquelle il tourna la tête vers elle. Elle ne cacha pas son dessin, qui était tout à fait honorable, bien qu'inachevé. Leurs regards se croisèrent, et l'espace d'un instant, elle ne put détacher ses yeux du visage du jeune homme. C'est son cœur, cognant durement dans sa poitrine, qui la ramena sur terre, au moment où il prononça cette phrase. Cette phrase qui la fit rougir, qui lui fit détourner les yeux, trembler les mains et chavirer le cœur. Elle le suivit des yeux, sans répondre, quand il s'allongea. Si elle avait voulu répondre quelque chose ... Et bien elle n'aurait été capable que d'un vague borborygme, un simple bégaiement confus. Alors plutôt que de passer pour une idiote dépourvue de cerveau, elle préféra se taire, et se concentrer sur le dessin de cet arbre qui va finir aussi beau que son original.

Elle tourna la tête vers lui, avec un magnifique sourire. Elle pensait qu'il avait tout simplement choisi d'ignorer sa demande, puisqu'il ne lui avait jusqu'à présent pas répondu. Mais la manière dont il lui avait dit ça, elle avait senti son estomac se contracter. Elle dégluti, incapable de chasser ce sourire qui semblait vouloir s'installer pour un certain moment. Elle abandonna. En fait, elle avait oublié ce que c'était que sourire vraiment, pendant plus qu'une fraction de seconde.

-" Bien sur que tu pourras voir. Ça n"est pas du grand art mais ... "

Et pendant qu'elle lui répondait, il ... Donnait l'impression de vouloir capturer les nuages dans son poing. Il en était presque attendrissant. La question la prit un peu au dépourvu. Si l'on pouvait vivre heureux ? Hmm ... Elle regarda au loin, se demandant si elle-même était heureuse, en cet instant. Elle ne le savait pas. Elle n'était pas malheureuse, mais il n'y avait pas toutes les données pour qu'elle soit heureuse. Elle haussa les épaules.

-" Je pense que si l'on s'en donne les moyens, c'est possible. Après tout, c'est une question de volonté, tu ne crois pas ? "

Elle s'adossa contre le gros tronc de l'arbre, posant son bloc à côté d'elle, pour venir enserrer ses genoux qu'elle avait ramenés contre sa poitrine. Elle posa le menton dessus, réfléchissant. La question du jeune l'avait amenée à se demander ce qu'il lui manquait pour être heureuse. A vrai dire, rien que voir le beau sourire de Karl suffit à lui chauffer un peu le coeur. Mais ça n'allait pas durer. Ca n'est qu'éphémère, aussi chercha t-elle plus loin. Elle fut sortie de ses réflexions par une autre question parfaitement ... Inattendue. Elle éclata de rire. Un rire cristallin, qui s'envolait dans la brise.

-" Si je viens du Ciel ? Probablement Dieu ou un Saint, ou même un ange a dû vouloir se débarrasser de moi. Enfin, à savoir si tout ça existe, bien entendu, ce dont je doute fort. Mais bon. "

Elle avait détourné les yeux, puis c'est avec un air amusé qu'elle reprit.

-" Si tu veux que je te dessine, mets-toi dans une position et arrête de gesticuler si tu ne veux pas te retrouver avec une forme bizarre sur mon papier. "

Son sourire, toujours là. Ses yeux qui pétillent, étincellent de bonne humeur. Oui, aujourd'hui sera vraiment une bonne journée. Même si ce type semble être un abime d'étrangeté à explorer, elle sent que si elle arrivait à creuser un peu, il y aurait un peu de lumière qui s'infiltrerait. Mais, il était juste trop tôt pour ne serait-ce qu'envisager cette possibilité. Pour l'instant, elle devait juste se concentrer sur son dessin, et en particulier sur ce visage qui actuellement semblait ... Bienheureux. Oui, elle devait absolument retranscrire ce sentiment sur cette feuille. Comme un cliché instantané. Un souvenir pour lui, pour les jours sombres, où il risquerait de se demander s'il n'avait jamais sourit un jour.

Elle dessine, elle gomme, elle lève les yeux vers lui, et quand leurs regards se croisent ... Elle sourit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Un fou ? Non,
Invité !



MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 23 Oct - 12:24

Je me dirigeais alors au jardin, avec Key. Prenant une canette de Red Bull, ma boisson préférée, je m'assis sur un banc avec elle, regardait le ciel en buvant. Ca me faisait du bien. Je ne lui dis rien, trop timide pour parler. Je ne fis que lui sourire timidement en la regardant, puis comtempla ce ciel si magnifique..
Revenir en haut Aller en bas

avatar
▪ Membre à par entière

Un fou ? Non,
Sana Ibi !


■ Avertissements : 0
■ Messages : 339
■ Age : 22
■ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
■ Popularité : 414

Feuille de personnage
■ Année d'étude : 3 ème année

MessageSujet: Re: Les jardins   Dim 23 Oct - 13:17

( j'ai enfin retrouvé l'adresse ! )

Nous nous tenions tout les deux, moi, ma tête placé contre son ventre, mes mains autour de sa taille et lui, les yeux fermés légèrement souriant, en train de me serrer contre lui, c'est une bonne position, je me sens bien comme ça, je n'avais jamais vécu ce genre de chose au par avant. puis, nous nous écartâmes l'un de l'autre et Reisei posa son front contre le mien, son sourire était parti et un air sérieux s'était mis sur son visage serein. Il posa son index contre mon menton et me déclara qu'il n'était pas content, car je m'étais endormi de nouveau en toute insouciance et que je n'avais pas écouté ses conseils... je fis une mine légèrement triste, puis un sourire et enfin je lui répondis :

"J'étais sur que tu étais dans les parages...sinon je ne me serais pas endormi en confiance..."


Je ne savais pas la réaction qu'il allait avoir en m'entendant dire cela, mais j'espérais que sa colère s'apaise un peu au moins, je n'aime pas décevoir les gens.. surtout ceux que j'aime...
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-of-roses.forumactif.com

avatar
▪ Membre hyper cool

Un fou ? Non,
Kuran Reisei !


■ Messages : 623
■ Age : 24
■ Orientation sexuelle : Hétéro
■ Popularité : 636

Feuille de personnage
■ Année d'étude :

MessageSujet: Re: Les jardins   Jeu 27 Oct - 15:03

"J'étais sur que tu étais dans les parages...sinon je ne me serais pas endormi en confiance..."

*Elle venait de m'anoncer cela avec un sourire empli de naiveté et de confiance. Je ne pus m'empêcher de sourire à cela. Je retirais alors ma main de sa longue et douce chevelure et la serrais de nouveau contre moi , chaleureusement , alors que les pétales de fleurs de cerisier continuaient de tomber.*

"...Pardonne-moi. Tu devrais être celle qui devrais être contrarié , je t'ai réveillé de ta sieste tranquille bien que tu doives comprendre que c'était pour ton bien. Mais maintenant que je suis là , tu peux te permettre de t'endormir , car quand je suis là avec toi , saches que rien ne compte plus et que rien ne peux t'atteindre. Tu comprends ? Je serai ton éternel allié.*
Revenir en haut Aller en bas




Un fou ? Non,
Contenu sponsorisé !



MessageSujet: Re: Les jardins   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les jardins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» DES JARDINS A VISITER
» JDR "Nains et Jardins"
» [UploadHero] Effroyables jardins [DVDRiP]
» Association Jardins du Monde
» Les jardins japonais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Tsubasa: Sujet xxx ou Hentai interdit au moins de 16 ans! :: Bavardages & Co :: Archives :: Corbeille à rp's-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit